Veille en cours ......

Les actualités associatives


Coeur de loup

L'année 1989 est encore dans les mémoires de ceux qui l'on vécue. Il faut dire que la géopolitique nous a offert un tel festival de bouleversements cette année là... De la chute du mur de Berlin en passant par le retrait de l'armée soviétique de l'Afghanistan, la révolution roumaine, le massacre de la place Tian'anmen à Pékin, la fin de la guerre froide, l'invasion du Panama par les USA, etc. une

Lire la suite...


La fainéantise est un vilain défaut

Selon le dictionnaire, la fainéantise est le vice du fainéant. Fait néant. En deux mots le fainéant se révèle plus complexe qu'un simple addicte à la sieste. Un fait néant pourrait être un fait pour rien, faire pour rien autrement dit. Un peu comme tous ceux qui ont été visés par le "fainéant" de notre président, ces gens qui font beaucoup pour un maigre salaire à la fin du mois. Et si en les

Lire la suite...

La bonne nouvelle dont personne ne parle

Et si nous commencions cette rentrée par une bonne nouvelle ? De ces bonnes nouvelles dont personne ne veut parler parce qu'elles ne font pas vendre, et pourtant... D'autant plus que celle-ci avait fait la une, en septembre 2016, dans la chaleur épaisse d'un incendie volontaire. Vous y êtes ? Non ? Forges-les-Bains, cela ne vous dit rien ? Des élus vent debout contre un projet imposé d'en haut ?

Lire la suite...

Marges ou grèves

Le Canard enchaîné titrait cette semaine : "Code du travail : que demandent les patrons ? Oh juste quelques Medefications !" Difficile de taper plus juste. Après la réforme par ordonnances du Code du travail, le coup de rabot sur les APL, la "Medification" de l'ISF (1), voici la suppression des emplois aidés. On sent bien l'orientation politique. Que des réformes soient nécessaires, nul ne le

Lire la suite...

J'en ai marre ! Neymar Neymar... répondit l'écho

J'aime le foot, ce jeu d'apparence simple. Simple de figurer les cages avec des casquettes ou des sacs, simple de trouver un ballon même en papier comme je l'ai vu au Brésil, simple de le pousser devant ses pieds, de le passer, de buter, de marquer. Cette simplicité a fait son succès, le foot appartient à tout le monde. Qui n'a jamais joué au foot ? Alors qu'un club achète très cher un joueur ne

Lire la suite...

C'est vous qui avez fait ça ?

C'est vous qui avez fait ça ? La question sonne comme une gifle. L'oreille en bourdonne presque. Les regards se croisent sans ciller. La tension entre les deux hommes est aussi chargée que la barque du Styx un soir de massacre. "C'est vous qui avez fait ça ?" Les mots sont détachés les uns des autres, en totale autonomie, chacun pour soi, avec un mouvement de tête sur le "ça". La réponse tombe

Lire la suite...


La mélancolie, c'est un désespoir qui n'a pas les moyens

Dans sa chanson l'Orage, Brassens nous contait son aversion pour le beau temps : "Le beau temps me dégoûte et me fait grincer les dents, le bel azur me met en rage, car le plus grand amour qui me fut donné sur terre, je le dois au mauvais temps, je le dois à Jupiter, il me tomba d'un ciel d'orage..." C'est pourtant sous un ciel zébré d'éclairs que la chanteuse Barbara Weldens est morte sur scène

Lire la suite...

Tant va le cachalot qu'à la fin il s'échoue

Confucius contait à ses disciples le proverbe suivant : "Si tu tapes une cruche contre ta tête et que tu entends un son creux, n'en déduit pas forcément que c'est la cruche qui est vide." L'expérience avec une cruche pleine ne change pas le résultat et fait encore plus mal. Le 21 juillet 2017 au matin, les parisiens découvrent effarés la dépouille d'un cachalot échoué sur le Quai de la Tournelle,

Lire la suite...

Une minute vingt-sept de malheur

Oui je sais, nous sommes en plein mois de juillet, les routes du Tour s'enflamment pour Bardet et les plages pour le soleil. J'ai pourtant cherché un sujet sympa, genre la poignée de main de vingt-huit secondes entre Macron et Trump sur les Champs Elysées le 14 juillet, mais vingt-huit secondes, c'est trop court pour un article. Alors, avec une minute vingt-sept secondes, je crois avoir trouvé la

Lire la suite...

A quels enfants allons-nous laisser le monde ?

Jaime Semprun (1) était aussi bon éditeur que solide essayiste. C'est en 1997 qu'il a retourné la célèbre question : "Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ?" Nous lui empruntons donc avec respect le titre de cet article. Il faut dire que la question, aujourd'hui, se pose. L'association française de pédiatrie ambulatoire vient de sortir une enquête qui précise que 44% des parents prêtent

Lire la suite...

Deputy Watch : la face cachée de nos députés en un clic

La demande de transparence de la vie politique est une évidence. Nous voulons savoir qui sont ces élus qui nous gouvernent et surtout, nous souhaitons connaître à la fois leur patrimoine et leur casier judiciaire. Depuis la création de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), nous pouvons (presque) tout savoir du premier. Mais rien sur leur passé judiciaire. Le site

Lire la suite...


Guédelon un château hors du temps

A Treigny, dans l'Yonne, il y a une tribu de doux dingues qui, depuis 26 ans, construisent un château médiéval. Mais attention, un vrai de vrai avec les outils de l'époque, la carrière à côté, un four à pain, un moulin à eau pour faire la farine, un autre four pour cuir les pots ou les carreaux, une cage d'écureuil pour hisser les pierres, etc. Une véritable plongée dans le temps et un pari fou :

Lire la suite...

Comme une histoire de scoubidous

Je suis tombé, dans une de mes dérives numériques - de celles que l'on commence à la recherche d'une info et que l'on termine à deux heures du matin, ivre de fatigue, sans savoir précisément ce que l'on a vu - sur un site qui vantait l'art des scoubidous. Je suis de la génération scoubidou, vous l'aviez compris. Ce bracelet de plastique, que l'on offrait à celle pour laquelle notre coeur avait

Lire la suite...

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Un grand merci à Pierre Desproges pour l'emprunt de ce titre à l'un de ses aphorismes préférés. Il y en a tellement d'autres... inégalable et intemporel, libre dans la vie comme dans la mort, l'homme nous a régalé. Je me souviens... du "tribunal des flagrants délires" sur France Inter, émission où j'ai eu la chance de servir pendant un mois. Le procès commençait toujours par une présentation de

Lire la suite...

Une étreinte de 1938 ans

Noués, comme émanent l'un de l'autre, racines plus que corps, ils sont dans le silence de leur étreinte depuis plus de 1938 ans. Découvert en 1914, ce couple était devenu un symbole d'amour tragique, rarement montré et encore moins étudié. En revanche, il était évident pour les autorités fascistes de Mussolini, arrivées au pouvoir quelques années plus tard, qu'il s'agissait d'une femme et d'un

Lire la suite...

De Moby Dick à Maudit Bic, l'enjeu des maux

"Disons donc, pour être brefs, que la baleine est un poisson qui souffle un jet d'eau et qui a une queue horizontale. Quoique condensée, cette définition est le résultat d'une longue réflexion." Ainsi parlait Herman Melville, l'auteur de Moby Dick, porté par la voix de son narrateur Ismahel. Si cette histoire est connue de tous, le livre ne l'est pas assez. Il est vrai que pourchasser une baleine

Lire la suite...


Oh bonne maire

Proche de la rivière Allier, la commune de Saint-Priest-Bramefant n'avait jusqu'à présent pas fait de vagues. Pas le moindre larcin ou excès de vitesse à signaler. Certes, le risque sismique existe (niveau 3) et des crues de l'Allier peuvent subvenir (la dernière en 2003). Mais le taux de chômage est nettement inférieur à la moyenne nationale et de l'avis général, il fait bon y vivre. Et

Lire la suite...

En attendant de vos nouvelles, je prends congé

Fatou Diome est née sur la petite île de Niodior au sud-ouest du Sénégal. A 13 ans, elle quitte son village pour suivre ses études ailleurs au Sénégal, tout en finançant cette vie nomade par de petits boulots. A 22 ans, amoureuse d'un Français, elle se marie et le suit en France. Rejetée par sa belle famille, elle divorce et se retrouve en grande difficulté. Elle fait des ménages pendant six ans

Lire la suite...

Le bonjour est maintenant payant

"L'amour ne peut plus voyager, il a perdu son messager, c'est lui qui venait chaque jour, les bras chargés de tous mes mots d'amour..." Dans sa chanson, le Facteur, Georges Moustaki nous chante le messager des amoureux, proche de ses "usagers", à pieds, en vélo, en mobylette, en auto. Les PTT avaient quadrillé la France avec ses bureaux et facteurs. Le groupe La Poste invente la désertification

Lire la suite...

Et si on visitait le portail Histoire des arts du ministère de la Culture

La Culture est sans contestation le parent pauvre de l'élection présidentielle. C'est bien dommage. C'est même totalement idiot, car même vu sous le seul angle économique (c'est comme ça qu'il faut présenter les choses aujourd'hui), ce secteur pèse 61,4 milliards d'euros contre 60,4 milliards pour l'automobile et 52,5 pour le luxe et emploie 1,2 million de personnes soit 5% de l'emploi intérieur

Lire la suite...

Elections : votons plaisir, votons inutile

A moins d'une semaine du premier tour, on ne peut que répéter que le vote utile a vécu, qu'il est temps de se faire enfin plaisir et voter pour le candidat de notre coeur. Et si ce dernier n'a pas trouvé l'âme soeur dans ce défilé de louables intentions, l'abstention, en attendant la reconnaissance du vote blanc, est aussi un vote plaisir. De toute façon, on le sait bien, le vainqueur "ira à

Lire la suite...


La belle et le bête

La photo ci-dessus a été prise le vendredi 7 avril 2017 à Birmingham en Angleterre lors d'une manifestation organisée par le groupe d'extrême droite, English Defence League. Une jeune femme fait face à un militant de EDL très agressif. Elle le défie du regard avec un léger sourire. Elle est là. La force qui se dégage de cette rencontre est l'une des plus belles réponses qui puissent être faite au

Lire la suite...