ACS 3 lettres pour définir une inconnue

11-05-2015 SOCIETE LIBRE
Près de sept personnes sur dix n'ont jamais entendu parler de l'ACS. Une part bien trop importante au regard de l'ambition d'un dispositif qui est pourtant né en 2005 et qui vient d'être entièrement refondu. Pire, cet anonymat dessert plus de 3,9 millions de personnes qui pourraient y prétendre. ACS : 3 lettres pour définir une inconnue qui ne doit pas le rester.

L'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) vise, en effet, à participer au financement de la couverture complémentaire des ménages modestes grâce au versement d'un chèque santé. Pour percevoir cette aide, les revenus des bénéficiaires ne doivent pas dépasser de plus de 35% les seuils d'accès à la couverture maladie universelle (CMU) complémentaire.

Ce niveau équivaut à un montant maximal de 973 euros par mois pour une personne seule. L'aide versée varie de 100 euros pour les moins de 16 ans à 550 euros à partir de 60 ans.

"Cette faible notoriété contribue probablement à expliquer que de nombreux bénéficiaires potentiels de l'ACS n'y ont pas recours", estime la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees).

Selon le Baromètre d'opinion de la Drees, "plus des trois-cinquièmes des personnes potentiellement éligibles n'ont pas utilisé cette aide en 2013". Autre enseignement de ce baromètre : la moitié la population ne sait pas "précisément" qui bénéficie de la Couverture Maladie Universelle (CMU) ni même ce que cela signifie. (1)

Comment savoir qui est éligible à l'ACS ?
Un site internet dédié à la CMU et à l'ACS donne toutes les informations nécessaires ainsi que les formulaires d'inscription. Aide pour une complémentaire santé (ACS). Il faut remplir un seul dossier pour l'ensemble du foyer : demandeur, conjoint, concubin ou partenaire de PACS et enfants à charge de moins de 25 ans.

Inquiétant : dans le dernier Baromètre d'opinion de la Drees (avril 2015) (2), les concitoyens interrogés sont de plus en plus réticents à défendre l'universalité des prestations sociales... Ainsi, 23% d'entre eux souhaitent que l'assurance maladie soit réservée aux seuls cotisants, contre 9% en 2004. Ce taux est de 24% pour les allocations familiales et atteint 45% pour les retraites et 50% pour les allocations chômage.

En savoir plus
(1) Le Fonds de financement de la CMU (Fonds de financement de la protection complémentaire de la couverture universelle du risque maladie) est un établissement public national à caractère administratif créé par la loi du 27 juillet 1999. Son fonctionnement est précisé par les articles R. 862-1 et suivants du code de la sécurité sociale. Le site de la CMU

(2) Le Baromètre d'opinion de la Drees suit chaque année depuis 2000 l'évolution de l'opinion des Français à l'égard de la santé, de la protection sociale et des inégalités sociales. Depuis 2014, il intègre un module portant sur la cohésion sociale, analysé en collaboration avec la DGCS.
Le Baromètre d'opinion de la Drees - 15 avril 2015



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif