Forte mobilisation pour accompagner l’avenir des associations

01-11-2011  LIBRE
Plus de 500 personnes ont participé aux Rencontres nationales DLA 2011, mercredi 12 octobre au Palais Brongniart à Paris, autour des enjeux et perspectives de l'accompagnement associatif. Cette forte et inattendue mobilisation des acteurs et partenaires publics et privés du Dispositif local d'accompagnement (DLA) confirme la nécessité de soutenir les associations dans leur démarche de développement et de consolidation de leurs activités, créatrices d'emplois sur les territoires.

Diffusés en avant-première, les premiers résultats de l'étude d'impact 2011 du DLA (1) démontrent l'utilité de ce dispositif permettant d'amortir les difficultés rencontrées par le secteur associatif dans le contexte de crise actuelle :

1. Une progression de 4,4% des emplois dans les structures accompagnées par le DLA, soit une augmentation plus de deux fois supérieure à celle de l'emploi salarié en France (1,8% en 2009)

2. La situation économique et financière s'améliore ou se stabilise pour 65% des structures accompagnées

3. Nette amélioration de la situation économique des structures en difficultés :
- 75% ont pu sauver leurs emplois,
- 38% voient le nombre de leurs partenariats publics augmenter.

L'ampleur de ce rassemblement témoigne de la volonté de l'ensemble des acteurs à poursuivre leurs engagements en faveur de l'accompagnement, facteur structurant pour le secteur associatif.

En ouverture Bertrand Martinot, Délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle, a souligné l'importance du dispositif DLA en indiquant que "les DLA sont une partie de la réponse aux difficultés associatives".

Augustin de Romanet, Directeur général de la Caisse des Dépôts a souhaité réaffirmer l'engagement durable de la Caisse des Dépôts dans le dispositif DLA, tout en ajoutant qu'"à l'instar d'une entreprise classique, le rendement qu'attend la Caisse de Dépôts de l'ESS est un rendement social" (2).

Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre des solidarités et de la cohésion sociale, a notamment insisté sur "le caractère essentiel des associations dans le paysage économique et social" et sur la nécessité de mesurer et valoriser l'impact social de ce secteur.

Elle a, par ailleurs, indiqué qu'elle venait de saisir le Conseil supérieur de l'économie sociale et solidaire pour lui demander de travailler à un projet de loi-cadre sur l'économie sociale et solidaire (ESS).

Notre avis
Le DLA est une bonne réalisation et les chiffres parlent d'eux mêmes. Mais, c'est aussi la courroie de transmission des dispositions aussi bien communautaires que gouvernementales dont nous parlons dans l'article Votre association est devenue une entreprise et vous ne le saviez pas. A ce titre, chaque association qui utilise les services d'un DLA devient assez rapidement une "entreprise à part entière" et pas seulement sociale comme veut le laisser croire Augustin de Romanet, Directeur général de la Caisse des Dépôts.

En savoir plus
(1) Le DLA en chiffres :
- En 2010 : 6 600 structures accompagnées pour 118 000 emplois concernés.
- Depuis 8 ans : 35 000 structures accompagnées pour plus de 400 000 emplois.
- 105 DLA : dans chaque département, une ou plusieurs structures proposent un accompagnement sur mesure et dans la durée aux associations volontaires.
- Créé en 2002 par l'Etat et la Caisse des Dépôts avec le soutien du Fonds social européen et des collectivités territoriales, le DLA aide les associations employeurs, structures d'insertion et autres entreprises d'utilité sociale créatrices d'emploi, dans leurs démarches de consolidation et de développement.
L'Avise est l'animateur national de ce dispositif depuis sa création.
www.avise.org

(2) Cette remarque n'est pas anodine. Lire notre article : Votre association est devenue une entreprise et vous ne le saviez pas



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]