L'association pour la formation professionnelle des adultes est dans le rouge

27-11-2012  LIBRE
Nous écrivions, en novembre 2008 ceci : Quelles seront les conséquences de la cession prévue le 1er janvier 2009 de la convention réglant le financement de l'AFPA (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes) réparti entre l'État et la Région ? L'éclatement qui va résulter de cette séparation ne risque-t-il pas de remettre en cause l'avenir de cette institution et la qualité de la formation dispensée jusqu'ici ?

Il nous semblait évident que le fait de soumettre les prestations réalisées par l'AFPA au mécanisme des appels d'offre était une hérésie (de plus) à mettre à l'actif d'un gouvernement qui n'en était pas à sa première connerie.

Mettre l'offre de formation au même niveau que la construction d'un pont, c'est à dire en faire un service comme les autres était une erreur grave. Au bout du compte, c'était dissoudre un organisme à vocation nationale dotés d'une expertise et de compétences reconnues, au seul bénéfice de grands opérateurs privés, uniquement soucieux de se positionner sur un marché qu'ils jugent exploitable et rentable à court terme.

Naturellement, aujourd'hui la situation financière de l'Association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) est alarmante. Comme prévu, la mise en concurrence systématisée engagée en 2009 pour la formation des demandeurs d'emploi a cassé l'AFPA qui a pris de plein fouet cette nouvelle donne économique aux conséquences financières lourdes pour l'association :
- 55 millions d'euros de pertes en 2011,
- 75 millions d'euros prévus en 2012.

Par-delà les mesures immédiates de trésorerie prises par le nouveau Président de l'association élu en juin 2012, l'association a besoin, pour conduire le redressement de ses comptes, et assurer sa consolidation, d'un engagement fort des pouvoirs publics. Il faut absolument pérenniser les missions de service public de l'AFPA.

Réponse du ministère publiée au JO le : 20/11/2012 (2)
L'association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) est, de par son organisation nationale, le principal organisme de formation des demandeurs d'emploi, avec près de 120 000 stagiaires chaque année qu'elle amène, pour une grande partie d'entre eux, à une qualification certifiée leur permettant une insertion durable dans l'emploi.

De plus, elle délivre des services, tels que l'hébergement et la restauration, que les autres organismes de formation n'offrent pas, permettant ainsi d'accueillir en formation des demandeurs d'emploi en situation de fragilité ou venant de territoires éloignés.

Les décisions prises par les précédents Gouvernements à compter de 2004 ont fragilisé l'AFPA en soumettant, sans aucun accompagnement, l'ensemble de son offre de formation aux marchés publics.

Malgré les efforts importants d'adaptation faits par ses personnels et leur professionnalisme reconnu, l'AFPA est confrontée à des difficultés financières qui imposent qu'elle redéfinisse son modèle d'activité.

Les différentes administrations compétentes du ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social et du ministère chargé de l'économie et des finances, sont pleinement mobilisées pour faciliter le maintien de l'engagement des banques ainsi que l'étalement des dettes fiscales et sociales de l'organisme.

Le Gouvernement a, par ailleurs, procédé au versement d'une subvention d'investissement de 20 millions d'euros à l'AFPA qui aujourd'hui n'est pas propriétaire du patrimoine dont elle use.

Au vu de ces efforts conjugués et au terme de ces démarches, la contribution de l'État au financement de la trésorerie de l'AFPA pourrait se monter à près de 80 millions d'euros à la fin de l'année 2012. De plus, il faut souligner l'engagement d'autres acteurs déterminants pour l'avenir de l'AFPA, comme l'Association des régions de France qui s'est mobilisée auprès des conseils régionaux afin d'accélérer le paiement d'un certain nombre de commandes de formation passées à l'AFPA et non encore acquittées ou qui a procédé à des avances.

En outre, Pôle emploi, principal prescripteur de formation pour les demandeurs d'emploi, a également conclu une convention avec l'AFPA afin de fluidifier les entrées en formation au sein de cet organisme et d'optimiser le nombre de stagiaires au sein des actions de formation financées.

Cette convention est désormais en voie de déclinaison dans chaque région et commence à porter ses fruits. Enfin, une nouvelle étape va désormais être franchie avec la présentation par le président de l'AFPA d'un plan de refondation de son association.

Ce plan s'inscrira dans le long terme et développera une vision globale autour de trois volets :
- le redressement financier,
- le développement de l'activité,
- la transformation du modèle pédagogique.

Le calendrier prévisionnel actuel prévoit une consultation du comité central d'entreprise puis une présentation détaillée de ce plan de refondation devant la nouvelle équipe de direction d'ici à la fin du mois de novembre 2012.

C'est à ce moment là que le Gouvernement sera en mesure d'identifier les voies et moyens mobilisables pour poursuivre sa contribution au relèvement de ce formidable outil de formation qu'est l'AFPA et l'inscrire dans la durée.

L'implication du Gouvernement est totale sur ce sujet décisif qu'est l'accès à la formation professionnelle de nos concitoyens et plus particulièrement pour ceux qui sont privés d'emploi.

En savoir plus
(1) Chacun sait le rôle majeur que joue l'AFPA dans la formation professionnelle. Elle contribue comme un opérateur essentiel aux missions de service public que sont la formation et la reconversion professionnelle des demandeurs d'emploi, l'accompagnement des politiques publiques de l'emploi et, malheureusement, du volet humain de bien des reconversions de sites économiques. L'AFPA a ainsi contribué, en 2011, à la formation de 100 000 demandeurs d'emploi. www.afpa.fr

(2) Question posée par M. Dominique Baert (député Socialiste, républicain et citoyen - Nord) à M. le ministre délégué auprès du ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, chargé de la formation professionnelle et de l'apprentissage.

Nos articles sur l'AFPA
La dérégulation économique touche aussi la formation professionnelle des adultes - Lettrasso du 18-11-2008

Vers une casse programmée de l'association nationale pour la formation professionnelle des adultes - Lettrasso du 11-08-2009



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 059 associations inscrites

L'annuaire des 29 059 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]