La quinzaine du commerce équitable

11-05-2004  LIBRE
56 % de la population mondiale vit actuellement dans la pauvreté : 1,2 milliard de personnes vivent avec moins de 1.05 euros par jour et 2,8 milliards d'autres vivent avec 2.1 euros par jour. Tels sont les chiffres alarmants récemment publiés par la Banque Mondiale dans son enquête menée sur une période de 10 ans. La mondialisation financière comme celle de la production ont accru les déséquilibres tant entre pays riches et pauvres qu'à l'intérieur des pays mêmes : le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) le rappelait dans son rapport de l'année dernière : les 1,3 milliard d'habitants des pays les plus pauvres sont 86 fois moins riches que les Nord Américains. Ce rapport était de 22 il y a 20 ans. Les matiéres premières, qui font vivre une grande partie des salariés et producteurs du Sud, voient leur cour, sur le marché mondial, s'affaiblir d'année en année. Par exemple : le cours du café a atteint 0.55 euro la livre en octobre 2001 alors qu'il était de 1.69 euro en mars 1998. Pour les producteurs la pression des intermédiaires (multinationales, commanditaires, groupes industriels) est de plus en plus forte : les prix et les conditions d'achat sont imposés. Pression d'autant plus écrasante pour les petits producteurs qui n'ont pas d'accès direct au marché mondial. Dans ces conditions, un petit paysan ou artisan ne peut vivre dignement de son travail. Il est couramment obligé de travailler dans des conditions comparables à l'esclavage, faire travailler ses enfants, et renier son environnement social, économique, écologique et culturel. Le commerce équitable a donc pour vocation d'assurer un revenu décent et régulier aux producteurs des pays du Sud pour qu'ils puissent développer leur activité à long terme.

Le commerce équitable, comment ça marche ?
Le commerce équitable se fonde sur un système de coopératives gérées de manière démocratique,
cela permet une réduction du nombre d'intermédiaires dans la relation commerciale. L'engagement se fait à long terme avec paiements à l'avance ainsi que l'octroie de prêts. Des primes de développement sont versées et des techniques agricoles respectueuses de l'environnement sont mises en place.

L'objectif est d'établir un rapport d'échanges satisfaisants pour tous (du producteur au consommateur), le commerce équitable est fondé sur les principes suivants :
1. assurer une juste rémunération du travail des producteurs et artisans en leur permettant de satisfaire leurs besoins élémentaires,
2. garantir le respect des droits fondamentaux des personnes,
3. instaurer des relations durables entre partenaires économiques,
4. favoriser la préservation de l'environnement,
5. proposer aux consommateurs des produits de qualité.

Qu'est-ce que la quinzaine du commerce équitable ?
La quinzaine du commerce équitable, qui a lieu du 1er au 15 mai 2004, permet de sensibiliser et de mobiliser le grand public autour du concept du commerce équitable. Elle propose différentes actions pour découvrir, goûter et acheter des produits équitables. Un village équitable est créé en Val d'Oise du 1er au 15 mai. De nombreuses conférences auront lieu du 11 au 15 mai rue Saussure, dans le 17è à Paris. Enfin, le salon du commerce équitable et de l'économie solidaire se tiendra les 15 et 16 mai à Saint Denis.

En savoir plus :
Rendez-vous sur le site officiel du commerce équitable : http://www.commercequitable.org



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]