Le futur financement de l'ESS : paroles paroles paroles

25-03-2014 ESS LIBRE
La Banque publique d'investissement ou BPIFrance est un organisme français de financement et de développement des entreprises. Elle est en particulier chargée de soutenir les petites et moyennes entreprises, les entreprises de taille intermédiaire et les entreprises innovantes en appui des politiques publiques de l'État et des régions.

BPIfrance a, parmi ses missions, le devoir de financer l'économie sociale et solidaire (ESS). Une ligne de 500 millions d'euros a même été ouverte pour soutenir le secteur, avec notamment la création d'un fonds de "l'innovation sociale" qui sera abondé pour moitié par les régions.

C'était en tout cas la présentation officielle des faits au mois d'octobre 2013 (1).

Le 13 mars 2014, Joël Darnaud, directeur exécutif de BPIFrance commence à lâcher du leste : "... les arbitrages ne sont pas encore rendus, nous sommes en position d'attente...". En d'autres termes, 500 millions d'euros doivent bien être débloqués pour financer l'ESS, selon les souhaits du gouvernement mais ni l'argent, ni la volonté politique ne sont encore de mise.

Et pourtant, tout semblait (sur le papier) se passer le mieux du monde. Nicolas Dufourcq (directeur général de BPIFrance) voyait grand : création d'un fonds de fonds, destiné aux structures avec un fort impact social doté de 50 à 100 millions d'euros, mise en place du fonds d'innovation sociale doté de 20 millions d'euros, prêts participatifs sociaux et solidaires d'une durée de sept ans pour financer les petits projets (entre 10.000 et 50.000 euros), bref le paradis...

Hélas, le bilan de BPIFrance présenté en février 2014, ne fait aucunement mention du financement apporté à l'ESS. Pire, dans le plan stratégique 2014-2017 de BPIFrance, aucun montant n'est indiqué pour le financement de l'ESS.

Bref, une loi qui tarde à venir, un secteur aux contours d'un flou inquiétant et un financement aux abonnés absents, les thuriféraires de l'économie sociale et solidaire devraient méditer cette maxime : les promesses n'impliquent que ceux qui les croient... Pour notre part, nous avons toujours pensé que les associations n'avaient rien à faire dans l'ESS.

En savoir plus
(1) Ouvrir l'Economie Sociale et Solidaire aux entreprises, une drôle d'idée - Lettrasso du 15-10-2013

L'économie sociale et solidaire se cherche un contour - Lettrasso du 03-09-2013

Dis papa, c'est quoi l'économie sociale et solidaire ? - Lettrasso du 06-11-2012

Pourquoi le MEDEF s'intéresse-t-il autant à l'Economie Sociale et Solidaire ? - Lettrasso du 29-10-2013

L'imposture de la définition légale de la subvention dans le projet de loi ESS - Lettrasso du 05-11-2013

Si ma tante en avait, elle ne serait pas dans l'ESS - Lettrasso du 05-11-2013

BPIFrance



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]