Le mystère du pont d’Overtoun en Ecosse

03-08-2015 SOCIETE LIBRE
Vous aimez les chiens ? Vous en avez peut-être un ou plusieurs ? Alors, voici une histoire absolument extraordinaire. De très nombreux chercheurs se sont cassés les dents pour essayer de trouver une explication rationnelle à un comportement canin qui défie toute logique. Peut-être trouverez-vous la solution à ce mystère. Suivez-nous, nous vous emmenons dans la petite ville de Milton en Écosse...

Le domaine d'Overtoun est situé sur une colline surplombant la rivière Clyde. Construit en 1859 par un dénommé James White, ce manoir cossu implanté sur un terrain de 8 km² subira plusieurs transformations et incendies avant de devenir en 2001, la propriété du pasteur Bob Hill. Celui-ci entreprend alors des travaux de rénovation afin d'ouvrir un centre d'accueil pour la jeunesse écossaise.

Depuis le début des années 1950, un étrange phénomène se déroule sur le pont qui relie la propriété à la route principale. Les chiens qui le traversent semblent pris d'une étrange frénésie qui les pousse à se jeter du haut du pont pour s'écraser 15 mètres plus bas. Et ce qui est encore plus étonnant, c'est que les rares chiens qui survivent à leur chute, retournent sur le pont pour sauter à nouveau. Depuis 1950, on compte environ une chute fatale par mois.

Nous sommes en Ecosse, pays des fantômes et du paranormal. Alors nécessairement, les rumeurs locales prétendent que le pont est maudit, et que le proche Manoir Overtoun, comme tout manoir écossais qui se respecte, est hanté.

Cette tragédie canine attire les illuminés de tout poil et en 1994, un certain Kevin Moy jeta son bébé du haut du pont, clamant que son enfant était l'antéchrist. Il n'en fallait pas plus pour que des scientifiques s'intéressent de plus près à cette curieuse histoire.

L'hypothèse du suicide animal fut avancée mais rapidement écartée. En effet, même si le suicide des chiens est chose connue, rien ne vient expliquer de quelle façon de telles pulsions pourraient naître chez les chiens suicidaires, ni surtout pourquoi ces derniers choisiraient exclusivement ce pont là.

Un médecin, le docteur David Sands, a proposé la seule théorie qui soit plausible. L'endroit est rempli de visons. Ces petites bêtes ne sont pas connues que pour leur fourrure, mais aussi pour l'odeur très forte qu'ils dégagent lors d'une grosse peur. Les chiens qui circulent sur le pont sont sentis par les visons qui, sous l'effet de la peur, comme tous les mustélidés, "déglandent". Les chiens seraient alors attirés par le puissant musc et sauteraient par-dessus le parapet du pont à la recherche de leur proie, sans réaliser le vide qu'il y a derrière.

Cette théorie semble avoir reçu l'aval de la communauté scientifique. Mais le mystère demeure entier. En effet, l'hypothèse du docteur Sands n'explique pas pourquoi toutes les morts ont lieu au niveau des deux derniers parapets du côté droit de l'édifice, ni pourquoi le phénomène ne se produit pas ailleurs que sur le pont d'Overtoun et encore moins pourquoi chaque chien rescapé de sa chute, remonte sur le pont pour sauter de nouveau...

Si vous passez des vacances en Ecosse cet été, faites un détour par le pont d'Overtoun. Mais surtout, n'y emmenez pas votre chien, si vous en avez un...



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique