Moi Jean C. Bénévole, je souhaite être rémunéré - la suite

21-06-2016 BENEVOLAT LIBRE
La semaine dernière, nous avons publié la lettre d'un bénévole associatif , Jean, qui s'oppose au fait de contraindre les bénéficiaires du RSA à effectuer des missions de bénévolat pour un "donnant/donnant" spécieux. Nous avons reçu énormément de courriels suite à cet article. Dans la plupart des cas, le soutien à la position de Jean l'emporte et l'idée de mettre en ligne une pétition est née. C'est donc chose faite.

Cette pétition doit permettre de déposer, auprès du Conseil d'Etat, une demande "de révision de la Constitution afin de rétablir l'équité entre les bénéficiaires du RSA que l'on force a pratiquer un bénévolat de circonstance et les bénévoles qui exercent gratuitement leur "sacerdoce". Il ne peut y avoir deux poids deux mesures devant la loi. Si les premiers sont rémunérés, les seconds doivent l'être aussi."

De son côté, Jean recherche un avocat ou un juriste pour argumenter la demande. Son idée est assez simple. Par cette action, il souhaite permettre un débat qui porte aussi bien sur un éventuel statut du bénévole que sur le devenir d'un RSA qui est un échec patent quant à sa mission première qui est une aide à la réinsertion.

Le bénévolat ne doit pas servir de variable d'ajustement à des politiques de l'emploi sans lendemain.

Le bénéficiaire du RSA n'est pas responsable du marché de l'emploi et une association ne doit pas devenir un lieu "d'occupation" de personnes "désoeuvrées" comme on fait garder des enfants malades. Cette politique n'est valorisante ni pour les uns, ni pour les autres.

En savoir plus
Moi Jean C. Bénévole, je souhaite être rémunéré

La pétition : Le RSA doit être versé à tous les bénévoles



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique