Mourir pour rester bénévole

18-10-2011  LIBRE
Des secouristes bénévoles du Val-de-Marne observent une grève de la faim avec refus de soins depuis le 4 octobre 2011 pour protester contre le retrait d'un agrément qui les empêche d'assurer leurs missions, a-t-on appris jeudi auprès de l'association départementale de la protection civile du Val de Marne.

Ces bénévoles, qui organisent des formations de premier secours et tiennent des permanences lors de manifestations diverses (concerts...), entendent protester contre le retrait de leur agrément de sécurité civile décidé par un arrêté du ministère de l'Intérieur pour une question de procédure.

"Depuis cet arrêté du 20 août, nous n'avons plus le droit d'assurer notre mission de bénévolat", a commenté M. Mahtout, un des grévistes de la faim.

Derrière ce motif, les secouristes du Val-de-Marne, en conflit avec leur fédération nationale depuis deux ans, croient déceler une volonté de "faire disparaître" leur association départementale au profit d'un regroupement régional dans le cadre du Grand Paris.

"Cela signifierait la fin du secourisme de proximité", a assuré M. Mahtout, qui exhorte le ministère de l'Intérieur à restituer son agrément à l'APCVM.

"Des secouristes bénévoles obligés de se mettre en grève de la faim (...) durant lannée européenne du bénévolat et du volontariat, c'est du jamais vu", a estimé l'association dans un communiqué.

Pourquoi une grève de la faim des secouristes bénévoles ?
1. Depuis plus de 2 ans, l'association départementale de la protection civile du Val de Marne se bat afin de poursuivre ses activités dans un cadre strictement bénévole. Elle se heurte en cela à une Fédération nationale (et son ministère de tutelle) qui semble préférer un regroupement de toutes les associations départementales au sein d'une seule structure pour toute l'Ile de France : celle de Paris.

2. L'association départementale de la protection civile du Val de Marne craint (à juste titre, voir l'article de Lettrasso du 10-11-2009 : Une association de secourisme se voit retirer son agrément ministériel) une détérioration de la qualité de service de proximité rendu aux citoyens et collectivités locales et/ou territoriales du Val de Marne.

3. En septembre 2010, l'association départementale de la protection civile du Val de Marne porte l'affaire devant le TGI de Nanterre qui lui donne raison. Ce dernier exige que la Fédération nationale exécute séance tenante les décisions du référé. Mais, la Fédération s'y refuse et devant la léthargie affichée par l'administration (demande de recours gracieux au Ministre de l'Intérieur restée sans suite) à trancher ce différent inacceptable, il ne restait plus qu'un seul moyen à cette association de se faire entendre : risquer sa vie en toute conscience !

La raison d'être de cette association depuis 43 ans est, à elle seule, un pladoyer pour le bénévolat : "Pratiquer et enseigner sereinement, comme tous les autres bénévoles des Protection Civile de France, le secourisme pour tous bénévolement !"

En savoir plus
Pour soutenir cette association : tél : 01 53 48 10 20 – Fax : 01 48 72 34 73
Courriel : contact@protection-civile-94.org – Internet : www.protection-civile-94.org

Sur FaceBook : Adpc ValdeMarne

Sur Youtube une vidéo associative : Appel d'urgence à soutenir l'action des bénévoles



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]