Ogm Apple et Leclerc : cherchez le lien !

25-09-2012  LIBRE
Le traitement prioritaire par les médias, d'une information sans réelle importance a le don de nous agacer au plus haut point. Souvenez-vous, on nous avait déjà fait le coup avec la mort de Steve Jobs, cet entrepreneur intelligent qui avait su grâce à sa pomme prendre un peu trop souvent les consommateurs pour des poires. Et ce n'est pas la sortie de la version 5 d'un téléphone portable de plus qui modifiera cette impression... A l'annonce de sa mort, des foules en pleurs, assez proche de l'hystérie constatée lors de la disparition de Kim Jong-il en Corée du Nord, ont accompagné cet homme devenu pour le coup plus grand mort que vivant.

Il semble que la mort d'Edouard Leclerc ait attiré les mêmes commentaires élogieux de la part d'une presse en délire qui avait pourtant bien d'autres choses à raconter que de perdre son temps à tresser des lauriers posthumes à un crémier bon commerçant.

Lire les éditos du Monde, de Libération et j'en passe (tous les JT sur plusieurs jours...) peut tout de même donner la nausée... Car enfin, ce monsieur n'est il pas l'inventeur génial de ces élégants hangars entourés de parkings que l'on peut trouver au premier rond-point après la sortie de n'importe quelle ville de France ?

Ce monsieur (avec ses semblables comme Gérard Mulliez - Groupe Auchan - qui aujourd'hui préfère vivre en Belgique) a comme titre de gloire principal le fait d'avoir, non sans mal, vidé les villes des commerces de proximité, ruiné des milliers d'exploitants agricoles et des petits entrepreneurs, favorisé la délocalisation pour maintenir des prix bas, encouragé la mal bouffe, développé la précarité et le travail à temps partiel et réduit la main-d'oeuvre à sa plus simple expression.

Certes, il est difficile pour les médias de tresser une jolie couronne avec un bilan aussi triste. Alors, on insiste sur l'homme qui s'est fait seul, sur ce visionnaire qui a ouvert les portes de la consommation aux citoyens, c'est beaucoup plus vendeur...

Et pourtant, les médias auraient pu, par exemple, traités "sans transition" et dans le même temps de la dangerosité de plus en plus évidente des OGM. Les OGM que des hommes comme E. Leclerc ont fortement encouragé par une politique agressive des prix et des coûts de fabrication.

L'étude menée par le Criigen (Comité de recherche et d'information indépendante sur le génie génétique) et les équipes du professeur Gilles-Eric Séralini, révélée par Le Nouvel Observateur ce mercredi 19 septembre et publiée par la très sérieuse revue Food and Chemical Toxicology, est une véritable bombe.

Pour la première fois dans l'histoire, l'équipe française a étudié les effets à long terme d'un pesticide, le Roundup, et d'un maïs OGM NK603, deux produits de Monsanto.

Les résultats sont sans appel : quand on observe les rats sur deux ans, et non sur trois mois comme les firmes le font pour obtenir les autorisations, des tumeurs se développent prématurément.

Alors cette petite colère ne changera rien, mais elle fait du bien.

En savoir plus
Deux films pour comprendre l'étude du Criigen et la nocivité du maïs NK603 et du Roundup sur la santé humaine et la manière dont sont évalués les OGM

Publicité



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 059 associations inscrites

L'annuaire des 29 059 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]