Où en est le financement du microcrédit personnel ?

07-09-2010  LIBRE
Où en est l'idée de la création d'une taxe sociale sur le surendettement, qui pourrait ainsi répondre aux besoins de financement du microcrédit personnel ?

Cette possibilité a été évoquée lors des travaux du Grenelle de l'insertion sur l'exclusion bancaire.

Le microcrédit personnel, outil nécessaire du dispositif de lutte contre les exclusions bancaires, pourrait ainsi se développer et devenir un instrument efficace de l'insertion des plus démunis.

Une telle mesure est elle prévue ? Si oui, peut-on connaître les modalités et le calendrier de sa mise en oeuvre ?

Réponse du ministère publiée au JO le 31/08/2010 (1)
Le ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi entend rappeler que le microcrédit fait l'objet d'une attention particulière et d'efforts financiers importants.

La loi n° 2010-737 du 1er juillet 2010 portant réforme du crédit à la consommation précise que l'État finance par des crédits ouverts en loi de finances un fonds ayant pour objet de garantir des prêts à des fins sociales.

Le financement de ce fonds peut être aussi assuré par la contribution des collectivités territoriales, des établissements de crédit et des organismes de sécurité sociale.

Entre 2005 et 2009, l'État a ainsi apporté 56,5 MEUR au fonds de cohésion sociale. Celui-ci n'a, à ce jour, pas saturé sa capacité d'action puisque ses emplois étaient, fin 2009, de 48 MEUR.

En plus de consolider le fonds de cohésion sociale, cette loi renforce l'incitation des établissements de crédit à financer le microcrédit.

En effet, elle crée une obligation pour les banques de rendre compte, chaque année, de leur action en la matière.

Enfin, la loi a créé de nouvelles sources de financement en permettant aux personnes physiques de financer les associations habilitées (2) à faire du microcrédit.

L'ensemble de ces mesures est de nature, sans qu'il soit nécessaire de créer un nouvel impôt, d'assurer un financement suffisant pour le microcrédit en France.

En savoir plus
(1) Question posée par Mme Françoise Hostalier (députée UMP - Nord) à M. le haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté.

La loi n° 2010-737 du 1er juillet 2010 portant réforme du crédit à la consommation

(2) Il est utile de consulter le site de France initiative qui est un réseau d'associations de prêts d'honneur baptisées plates-formes d'initiatives locales.
Le site de France initiative



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 059 associations inscrites

L'annuaire des 29 059 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]