Pour 2013, l'état stoppe la baisse des subventions

09-10-2012  LIBRE
La ministre du sport de la jeunesse de l'éducation populaire et de la Vie associative, Madame Valérie Fourneyron, a présenté le mardi 2 octobre le budget de son ministère pour l'année 2013. Ce budget donne une priorité affirmée à la jeunesse et seul le sport devrait pâtir des réductions annoncées pour tous les ministères soit une baisse de 5% par rapport à 2012.

La priorité jeunesse, c'est +7 % en 2013 et +40 % en 2015 pour le programme Jeunesse et Vie associative par rapport à 2012, soit 75 Md€ sur l'ensemble du budget de l'État, répartis au sein de 46 programmes budgétaires et de 21 missions. Si cette hausse couvre notamment la montée en charge du Service Civique, elle vient aussi conforter l'éducation populaire et la vie associative dont les crédits 2012 sont maintenus, après une baisse de 30 % depuis 2008 et de 16 % depuis 2010.

Dans l'accomplissement de cette mission, le ministère s'appuiera sur les réseaux de jeunesse et d'éducation populaire, soutiendra la structuration des associations et favorisera le développement du bénévolat.

Le Service Civique est une des priorités :
- une enveloppe en hausse de 20 % dès 2013,
- 30 000 volontaires en 2013,
- 50 000 en 2015, pour tendre vers l'objectif de 100 000 à l'horizon du quinquennat.

Les associations au cœur du projet :
- 26 M€ pour l'emploi associatif,
- 11 M€ pour la formation des bénévoles,
- 9 M€ pour le soutien aux associations nationales de jeunesse et d'éducation populaire…

Le budget du sport, quant à lui, est confronté à un héritage difficile, dû à une absence de crédits disponibles pour honorer des dispositifs annoncés. Certains seront pris en charge dès cette année (les primes aux médaillés olympiques et paralympiques). D'autres pèseront sur le budget 2013 (la retraite des sportifs de haut niveau). D'autres encore sont revus en fonction des priorités ou étalés dans le temps (investissements dans les établissements par exemple).

Mais, le budget 2013 pour le sport sera surtout un plan de redressement exigeant au regard de la situation financière préoccupante du CNDS. Si rien n'est fait, les engagements de l'établissement dépasseront, en 2012, de plus de 100 m€ ses ressources annuelles et sa trésorerie sera réduite à zéro.

Ces éléments ont pesé sur les décisions prises lors de l'élaboration du budget sport 2013-2015, ce qui annonce une baisse effective de 5% par rapport à 2012. La ministre a cependant précisé qu'ensuite ce montant serait stabilisé en 2014 et 2015 ce qui n'empêchera les subventions versées par le ministère de diminuer de 6%, soit 5,5 millions d'économies.

En savoir plus
Il faut d'abord consulter le "bleu budgétaire" 2013 du ministère qui présente de manière très détaillée tous les chiffres et les met en comparaison avec ceux de 2012.

Le Projet de loi de finances 2013 (présentation détaillée du budget par le ministère)



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]