Pour une pédagogie du genre à l’attention des décideurs et décideuses politiques

11-03-2014 SOCIETE LIBRE
Nous empruntons le titre de cet article à l'association Adéquations. Car ce qui s'est passé il y a quelques semaines nous est apparu suffisamment grave pour justifier cet article. Le dossier très complet sur ce sujet réalisé par cette association a le mérite de poser les termes dans une totale sérénité, loin de toutes ces vaines polémiques.

Il s'agit pour nous de vous le faire découvrir, de vous donner envie de le lire et ainsi vous faire votre propre opinion sur cette sulfureuse théorie du genre.

Car enfin, qu'est ce que la théorie du genre ?
Selon l'association Adéquations, "La démarche de genre analyse les responsabilités et les rôles, les statuts, les stéréotypes qui sont attribués par la société et la culture à une personne, selon qu'elle est née femme ou homme.

Contrairement à la différence anatomique entre les sexes, qui est génétique et fixe, les relations sociales entre femmes et hommes évoluent et peuvent se modifier. Les représentations du masculin et du féminin diffèrent ainsi entre les sociétés, entre groupes sociaux d'une même société, d'une personne à une autre...
"

Le dossier précise l'aspect totalement sociologique des rapports sociaux entre les 2 identités sexuelles. Cette construction sociale est "fondée sur une hiérarchie et une inégalité des sexes, entraînant de nombreux effets : moindre salaire des femmes, concentration dans un petit nombre de métiers notamment de service, dévalorisation du travail domestique, violences, invisibilité dans le domaine historique, culturel, stéréotypes sexistes dans les médias, la publicité etc."

Une politique publique digne de ce nom dans un pays de droit se doit d'avoir pour objectif de promouvoir l'égalité des femmes et des hommes en prenant en compte les différences et la hiérarchisation socialement construite. C'est selon Adéquations, "avoir une approche intégrée de l'égalité".

Que des mouvements conservateurs rivalisent de désinformation et d'amalgames douteux pour défendre des valeurs sociétales ou religieuses conservatrices ne peut pas étonner. Les différentes forces qui composent un pays sont naturellement plurielles et la démocratie permet la libre expression. Mais, ce qui est inquiétant, c'est la réponse (ou plutôt la non réponse) apportée par l'ensemble du monde politique à une polémique pourtant expressivement provocatrice.

C'est ce que fait remarquer astucieusement l'association Adéquations en préambule de son dossier. Effectivement, la lâcheté du personnel politique alors qu'éclatait la polémique ne peut qu'inquiéter les démocrates que nous sommes.

L'association le précise en termes simples et précis : "La méfiance envers l'approche de genre affichée par ces décideurs politiques et élu-es est plus préoccupante, parce que cela suppose qu'ils ne connaissent pas les lois qu'ils et elles ont eux-mêmes votées depuis des décennies, les engagements qu'ils et elles ont pris au nom de la France au niveau européen et international, les conventions ratifiées par la France pour promouvoir cette approche. Embêtant pour des représentant-es de l'Etat de droit et de l'intérêt général."

D'autant plus embêtant que depuis plusieurs décennies et notamment depuis la Déclaration universelle des droits humains de 1948 et son principe d'égalité des sexes, la communauté politique internationale développe un corpus juridique reconnu par les Etats démocratiques dont la France.

Tous ces textes font explicitement référence à l'égalité de genre, à l'approche intégrée du genre dans les politiques publiques, avec des objectifs comme la lutte contre les stéréotypes de genre, le rééquilibrage des rôles sociaux de sexe, le partage équitable de la parentalité, etc.

La pédagogie du genre dans nos écoles n'est donc que le prolongement logique des textes et traités internationaux que notre pays a signés depuis 1948.

Avez-vous compris cela en écoutant les explications brouillonnes du ministre de l'éducation nationale au moment de la polémique ? La réponse est dans la question. Inquiétant, vraiment...

En savoir plus
Adéquations est une association à but non lucratif, créée en 2003, dont le siège est à Paris. Elle intervient aux niveaux régional, national et international. Son objectif général est l'information, la réflexion et l'action autour des thèmes suivants : développement humain durable, solidarité internationale, droits humains, égalité des femmes et des hommes, diversité et création culturelles…
Pour une pédagogie du genre à l'attention des décideurs et décideuses politiques ! - Le dossier très complet de l'association Adéquations

Théorie du genre : les cinq rumeurs qui ont fait scandale



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 061 associations inscrites

L'annuaire des 29 061 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]