Rénovation urbaine

08-12-2003  LIBRE
Le premier ministre et Jean-Louis Borloo ont lancé officiellement, le 17 novembre dernier à Paris, l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), en présence d'élus locaux, d'architectes, de députés et des partenaires de l'ANRU. Créée par la loi du 1er août 2003, l'ANRU est un guichet unique qui financera les dossiers de démolition, de reconstruction et de réhabilitation des quartiers en difficulté. Son budget sera de 6 milliards d'euros sur cinq ans. Le renouvellement urbain désigne l'ensemble des interventions mises en œuvre dans les quartiers en crise, en vue d'améliorer leur fonctionnement et de favoriser leur insertion dans la ville. Ces interventions empruntent plusieurs voies et vont de la restructuration des immeubles de logements, l'amélioration de la desserte des transports, la création de nouveaux services publics, à l'implantation d'entreprises et l'accompagnement social des habitants. Car en réalité, s'il s'agit bien de changer la ville, de la renouveler, de modifier fondamentalement et durablement la physionomie des quartiers en difficulté, c'est pour changer la vie des habitants. L'idée, c'est de mettre le projet urbain au service du projet social. Et les associations ont un grand rôle à jouer pour permettre à cette politique d'être mener à son terme.





Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique