Tu étais né toi ? Moi ? Non et toi ? Ben moi non plus. Alors on sait pas, on était pas né !

11-05-2016 SOCIETE LIBRE
Dans le film "La guerre des mondes" de Steven Spielberg adapté du roman de H. G. Wells, le héros Ray Ferrier utilise une blague récurrente pour masquer son inculture auprès de ses deux enfants. Il s'invente un frère jumeau et déclare qu'à eux deux, ils savent tout. Et à chaque question, il répond invariablement : "ça, c'est mon frère qui le sait". Aujourd'hui, on entend de plus en plus souvent, à toute question de nature historique ou même culturelle, une étrange réponse : "J'sais pas, j'étais pas né".

Dans les médias ou en micro-trottoirs, dans l'entreprise ou à la maison, l'expression fait florès. Et pourtant, ne connaître que ce qui correspond à nos années de vie risque de rapidement poser problème par une espèce de réduction temporelle. Exemples...

Jeanne d'Arc. Un garçon né en 2000 ne connait de la pucelle que ce que le Front national en a fait. Picasso est une voiture, Jules Ferry est le nom du collège de son frère, Mozart un compositeur de musiques de pub et le "J'accuse" de Zola une chanson de Sardou. En revanche, Zidane, Prince et Michael Jackson pas de problème : "Là, j'étais né, c'est normal...".

"En quelle année, François Ravaillac a-t-il assassiné Henry IV ?" "J'sais pas, j'étais pas né". Du coup, ils ne savent pas que l'homme est allé sur la lune, qu'il y a eu une monarchie en France, que Charles de Gaulle n'est pas qu'une place, que Zadig et Voltaire n'est pas qu'une marque de prêt-à-porter, que Proust n'est pas une madeleine, que la Samaritaine n'est pas la femme du Samaritain, que Clovis n'est pas Cornillac, que Larousse n'est pas une jolie fille, que Mendès France n'est pas le père de France Gall, d'ailleurs ils ne connaissent même pas France Gall...

Ne pas connaître France Gall, mais dans quel monde vivons-nous ?

Ne pas être né, même quelque part, est une caution d'inculture décomplexée, genre : "pas ma faute, j'étais pas né". C'est le reflet d'une acculturation revendiquée, assumée, voire heureuse. "En quelle année le mur de Berlin est-il tombé ?" "Heu... attend...ça je sais, heu... 1989 ?" "Et pourquoi y avait-il un mur ?" "Heu... là, j'sais pas, j'étais pas né".

On peut leur trouver des excuses. Amusez-vous un soir à chercher sur YouTube les premiers jeux télévisés. Et comparez-les avec ce qui est proposé aujourd'hui. Est-ce le niveau qui a baissé, ou l'exigence ? "Heu... j'sais pas, j'étais pas né".



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 066 associations inscrites

L'annuaire des 29 066 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations