Valorisation solidaire du reyclage des pee

17-09-2004  LIBRE
Les cartouches d'imprimantes font partie de la famille des déchets de la bureautique dits « produits électriques et électroniques » (PEE). On compte dans les PEE l'électronique industrielle, l'électronique grand-public, l'informatique, la bureautique et la téléphonie. Les PEE constituent une menace claire pour notre environnement : métaux lourds, contamination des sols par les cartouches et émissions gazeuses nocives lors de leur incinération. Pourtant, ces produits ne sont pas des déchets définitifs étant donné leur composition en métaux facilement recyclables et en plastiques ayant au minimum un élément énergétique à défaut d'être toujours recyclables.

La future directive européenne prévoit de responsabiliser les fabricants et importateurs dans le traitement des PEE en fin de vie. Cette obligation les amènera à choisir des acteurs professionnels adaptés à chaque catégorie de produits.

Valorisation des cartouches
En France, près de 190 millions de cartouches d'imprimantes laser ou jets d'encre sont consommées par an ! Et bien qu'elles soient les produits les plus simples à valoriser parmi les PEE, plus de 80% de ces cartouches sont jetées après utilisation générant des déchets considérables. Le niveau atteint en France (10 % du marché occupé par les cartouches de 2ème vie) est encore faible comparé à celui de l'Allemagne (20 %) ou des Etats Unis (30 %). Il faut souligner que cette faible performance est due aux contrôles qualité de ces produits de seconde vie sur lesquels interfèrent des litiges potentiels en terme de responsabilité avec les producteurs et distributeurs initiaux. Les entreprises de recyclage rachètent les cartouches d'imprimantes vides triées ou non. Elles les trient par un premier contrôle qualité.

Les cartouches peuvent alors subir 2 types de valorisation :
1. Une valorisation énergétique pour les cartouches non utilisables ou déjà recyclées
Les cartouches déjà recyclées ou non utilisables, car elles comportent des parties comme les plastiques qui ne disposent pas actuellement de suffisamment de débouchés, mais aussi des mélanges de petites pièces ne pouvant être triées et des résidus de broyage et de séparation métaux-plastiques, sont simplement utilisées comme combustibles.

2. Une valorisation des pièces pour réemploi
Cette valorisation consiste à récupérer quelques composants et dans 80% des cas, par des opérations plus complexes à remettre totalement à neuf, rénover, remanufacturer, er à reconditionner les cartouches pour les remettre en vente.

Collecte des cartouches
Le problème de la collecte des cartouches vient surtout de la dispersion des déchets. Aujourd'hui, quelques sociétés spécialisées assurent la récupération et le démantèlement d'équipements électroniques, notamment d'ordinateurs en vue de leur valorisation. Par ailleurs, certains fournisseurs proposent à leurs clients un service de reprise des consommables de l'informatique et de la bureautique (cartouches, recharges toner...) mais ce dispositif est encore peu connu.

Une proposition de directive a été adoptée par la Commission Européenne concernant les PEE en fin de vie. Elle partage la responsabilité entre les Etats, les distributeurs et les fabricants. Elle prévoit la mise en place d'un système de récupération par les Etats, une obligation de reprise pour les distributeurs et une obligation de recyclage pour les fabricants.

Voilà près de 2 ans que le réseau ASAH collecte des cartouches d'imprimantes, participe ainsi à la protection de l'environnement et anticipe les nouvelles directives européennes concernant les déchets bureautiques.

Recycler pour soutenir l'action humanitaire
Pour la première fois, un réseau national, composé exclusivement d'associations humanitaires, s'est formé pour financer des projets de solidarité internationale. Ces associations ont toutes accepté de signer la Charte morale de l' Opération Cartouches Solidaires. Si vous êtes une association humanitaire, ce réseau de collecte a été créé pour vous! Devenez association partenaire de l'Opération Cartouches Solidaires!

Elles sont aujourd'hui une soixantaine à travailler ensemble grâce à une coordination nommée ASAH (Association au Service de l'Action Humanitaire) qui depuis 1996, s'est donné comme but de mettre en commun les forces pour faciliter l'action humanitaire générale.

Pour en savoir plus :
Le site du collectif ASAH : Collectif ASAH
Le site du recyclage solidaire : Recyclage Solidaire



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif