Vote par internet la cnil défavorable au projet de la mairie de vandoeuvre

20-04-2002  LIBRE
La commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) vient d'opposer à la mairie de Vandoeuvre un avis défavorable à un test de vote par Internet pour la prochaine présidentielle. La commission n'est toutefois pas opposée à l'expérimentation du vote électronique. Motif : le mode d'organisation proposé par la commune en collaboration avec la société américaine election.com ”ne remplit pas les conditions minimales qui rendraient une expérimentation utile” explique la Cnil dans un communiqué. Notamment, ”la possibilité de voter depuis son domicile ne garantit pas que le vote soit dégagé de toute influence ou de toute pression” et ”les serveurs d'exploitation des informations personnelles (liste électorale, liste d'émargement, dépouillement) sont situés à New York, échappant ainsi à tout contrôle effectif des autorités nationales” précise la Cnil.



Ils ne vont tout de même pas nous piquer nos éléctions, les ricains ...



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]