Adie et Bnp Paribas inventent les crédits solidaires

22-11-2004
BNP Paribas noue un partenariat avec l’Adie (Association pour le droit à l’initiative économique). BNP Paribas a annoncé au mois d’octobre 2004 la conclusion d’un partenariat avec l’Adie (Association pour le droit à l’initiative économique) pour promouvoir le microcrédit aux chômeurs et RMIstes qui créent leur entreprise. Le groupe BNP Paribas ne peut exercer ses métiers sans un ancrage profond dans le tissu économique local et plus largement dans la société civile des pays dans lesquels il est implanté. Cette implication dans la société civile se traduit également de longue date par une politique de mécénat fondée sur la qualité des liens et de l’accompagnement. Les microcrédits destinés aux personnes, généralement sans revenu, en recherche de réinsertion ne peuvent s’intégrer aux standards de gestion de risque et de rentabilité utilisés par les réseaux de banque de proximité.

L’intervention de la banque aux côtés de l’association comportera quatre aspects :
1. La mise en place d’une ligne de crédit d’au moins 2 millions d’euros, qui permettra de financer 1.000 projets au minimum;
2. La participation à concurrence de 30% à la couverture du risque;
3. Une contribution au financement des coûts d’accompagnement à hauteur de 10% des montants mis à disposition de l’association;
4. L’ouverture d’un compte et l’accès aux services bancaires associés pour les créateurs qui n’en bénéficiaient pas encore, dès lors que leur dossier a été accepté par l’Adie. Chacune des 100 antennes locales de l’Adie aura une agence BNP Paribas comme correspondant pour la mise en place du dispositif.

Cette convention entre BNP Paribas épargne Entreprise et l’Adie entre dans le cadre de l’épargne salariale solidaire. L’Adie fera désormais partie des entreprises dans lesquelles le fonds Multipar solidaire pourra orienter ses placements, permettant ainsi à l’Adie de renforcer ses capitaux permanents pour financer une demande de crédits solidaires croissante.

La banque précise encore dans un communiqué que sa filiale Cetelem, spécialisée dans le crédit à la consommation, a mis en oeuvre en juin un partenariat avec l’Adie ayant pour objet un transfert d’expérience et de savoir-faire vers celle-ci, notamment au travers de l’élaboration d’un outil d’aide à la décision.

Depuis sa fondation par Maria Nowak en 1989, l’Adie a accordé 25.000 prêts à des chômeurs et allocataires du RMI avec des résultats positifs : 94% des clients remboursent et 64% des entreprises créées avec l’aide d’un prêt de l’Adie existent encore au bout de deux ans, soit un taux supérieur à la moyenne des créations d’entreprise recourant au crédit classique.

Enfin, l’Organisation des Nations Unies a proclamé 2005, Année Internationale du Microcrédit.
Tout au long de cette année, l’Adie s’engage par diverses manifestations à relever le défi d’un secteur financier ouvert à tous.

Sources : Bnp Paribas et Adie
LA FONDATION BNP PARIBAS, UN PARTENAIRE ENGAGE
Adie, le droit d’entreprendre !
Année internationale du micro crédit - 2005



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 066 associations inscrites

L'annuaire des 29 066 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations