Affaire du portail néonazi

30-10-2001
Les FAI remportent une victoire dans l’affaire du portail néonazi




La justice, saisie par sept associations antiracistes, a coupé la poire en deux. Jean-Jacques Gomez, juge des référés, a «invité» les fournisseurs d’accès (FAI) qui opèrent en France à filtrer l’accès au site néonazi américain front14.org. Et ce «en l’état des moyens techniques existants». Mais même si le caractère illicite du portail, qui héberge 300 sites racistes, est reconnu, les FAI ne se voient pas contraints de bloquer l’accès à front14.org. En somme, une obligation de moyen, mais pas de résultat, qui fait l’affaire des Wanadoo, AOL, Club-Internet, Libertysurf et autres.



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif