Peupliers à palabres

29-05-2006
Partout en France, les jeunes citoyens originaires d’Afrique subsaharienne manifestent leur droit à l’avenir, prennent la parole sur la place publique et contribuent aux débats sur les questions de société, avec l’appui de l’institut national de la Jeunesse et de l’Éducation populaire (Injep) et de ses partenaires.

Des institutions, des associations, des mouvements, des collectivités territoriales, des entreprises, des citoyens soutiennent la participation de ces jeunes à la vie et à l’avenir de la cité. Préparé avec une association locale, soutenu par les forces vives qui se sentent concernées, le Peuplier à palabres est une formation, un moment de parole, de débat et de convivialité avec ces jeunes, sous le regard de tous. L’événement et les paroles ne s’envolent pas : ils sont médiatisés, capitalisés, résumés, publiés. Ils nourrissent la recherche universitaire.

Pourquoi les Peupliers à palabres ?
Un Peuplier à palabres est un forum public local d’environ trois heures au cours duquel, jusqu’à la dernière partie, la parole est réservée aux moins de trente ans. Un film ou un spectacle, des intervenants et des animateurs lancent le débat et veillent à ce que chacun s’exprime. L’expression des jeunes franco-africains est stimulée et privilégiée. Chaque Peuplier est préparé et organisé par une ou plusieurs associations locales. Un buffet ou un autre moment convivial clôture chaque événement.

Les jeunes franco-africains, dont les parents sont originaires d’Afrique subsaharienne, arrivent en nombre au 2e rang après ceux issus de l’immigration maghrébine. Cependant, très peu d’études et de recherches ont été menées à leur égard. Compte tenu des enjeux en matière de cohésion sociale, l’Injep, le Haut Conseil des Maliens de France (HCMF), Léo Lagrange Solidarité internationale (LLSI) et le Conseil national des Villes (CNV) ont lancé, en 2005, le Forum de la jeunesse franco-africaine ou Peupliers à palabres.

Ce forum vise à donner le plus largement possible la parole aux jeunes franco-africains, à ouvrir un débat citoyen sur la vie de ces jeunes dans la République, à mobiliser leurs associations, à écouter leurs points de vue et leurs propositions sur les institutions.

En savoir plus
Institut national de la Jeunesse et de l’Éducation populaire (Injep).
Établissement public du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative.
11, rue Paul Leplat. 78 160. Marly-le-Roi. Tél : 01.39.17.27.27.
www.injep.fr



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 065 associations inscrites

L'annuaire des 29 065 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations