Qui n-a pas eu sa subvention

24-02-2002
Suite à la publication d’un rapport de la Cour régionale des comptes d’Ile-de-France, une information judiciaire a été ouverte le 6 décembre dernier sur l’activité de l’association paramunicipale AIM (Association pour l’information municipale) par le parquet du TGI de Paris pour ” favoritisme, abus de confiance et détournement de fonds publics ”. L’association est depuis dissoute, et la ville de Paris a annoncé début janvier s’être portée partie civile dans l’instruction. L’AIM, créée en 1978 pour éditer le journal municipal de la ville aurait notamment couvert, selon les magistrats financiers d’Ile-de-France des rémunérations versées à des personnalités politiques sans qu’aucun contrat de travail ne soit produit.

La Mairie de Paris précise qu’elle pourrait avoir à défendre des intérêts financiers dans cette affaire, l’AIM ayant bénéficié de 20,43 millions d’euros de subventions entre 1990 et 1998.



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif