Sans commentaire

18-01-2003
Lettre ouverte à Monsieur le Préfet de Police de Paris
7, boulevard du Palais 75004 - PARIS

Paris, le 14 janvier 2003

Monsieur le Préfet,

Vous avez donné, récemment, des consignes aux services de police et aux sapeurs pompiers de Paris pour que soient prises en charge d’autorité les personnes dormant dans la rue, au nom de l’obligation de porter assistance à personne en danger.
Plusieurs de nos adhérents nous ont signalé que les véhicules de police ou de sapeurs pompiers, ont transporté sans leur consentement des personnes vers les divers centres d’accueil d’urgence, sans que ceux-ci aient été au préalable prévenus, et sans qu’aucune organisation spécifique n’ait été prévue avec les associations et leurs représentants. Ainsi, grand nombre de personnes amenées d’autorité sont reparties dans la rue sans qu’un dialogue et une attention bienveillante n’aient eu le temps de s’installer. En effet, si les centres d’accueil d’urgence pratiquant un accueil inconditionnel sont librement accessibles pour rentrer, ils le sont tout autant pour sortir.
Comme acteurs de terrain, nous participons pleinement à la prise en charge des plus exclus. Ainsi, nous notons les efforts faits en matière d’augmentation du nombre de places d’urgence de nuit, d’accueil de jour et de maraude.
Nous constatons qu’il y a plus que jamais « urgence sociale » à la mise en place d’une veille sociale territorialisée, mobilisant l’ensemble des partenaires et des citoyens. Cette veille sociale, incluant tout le territoire francilien, avec des équipements de proximité, respectant les normes d’hygiène et de confort à la taille humaine, permettant qu’un accueil circonstancié et correct soit réalisé en direction des grands exclus.
De nouveau, nous affirmons la nécessité d’une loi de programmation et / ou d’une planification départementale voire régionale pour ces dispositifs sur trois à cinq ans. Elle devrait prévoir des moyens ambitieux pour l’accueil d’urgence articulé avec des places d’hébergement à long terme en lien avec une vraie politique de logement social, indispensables à une véritable insertion durable.
Nous vous informons que nous avons décidé de rendre public le présent courrier.

Nous sommes disponibles pour toute concertation et vous prions d’agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de notre considération distinguée.

Le Président

Éric PLIEZ

Fnars Ile-de-France : Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale 70/72, rue Orfila 75020 Paris
Tél. : 01 43 15 80 10
Fax : 01 43 15 80 19
fnarsidf@wanadoo.fr



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 067 associations inscrites

L'annuaire des 29 067 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations