Sur les traces de Dieu

12-05-2008
Nous allons certainement encore recevoir beaucoup de mails... Pourquoi parler de Dieu dans une lettre réservée aux associations ? Certes, mais ce sont les traces qui nous intéressent, pas cet étrange objet du désir qui appartient (ou pas) à chacun. Mais, être sur les traces de Dieu, en ce lundi de Pentecôte nous semble être de circonstance, tant l’information qui est à la source de ce titre un peu ”fort” est d’importance. Jugez plutôt : Une machine se propose ”d’entrer dans la matière jusqu’au point de comprendre les forces qui gouvernent l’univers”. Le LHC (Grand collisionneur de hadrons) est en effet capable d’analyser le fameux boson de Higgs*, une particule qui serait à l’origine de la création... Rien que ça !

Notre compréhension de l’Univers est sur le point de changer…
Le Grand collisionneur de hadrons (LHC) est un gigantesque instrument scientifique situé près de Genève, à cheval sur la frontière franco-suisse, à environ 100 mètres sous terre. C’est un accélérateur de particules, avec lequel les physiciens vont étudier les plus petites particules connues : les composants fondamentaux de la matière. Le LHC va révolutionner notre compréhension du monde, de l’infiniment petit, à l’intérieur des atomes, à l’infiniment grand de l’Univers.

Deux faisceaux de particules subatomiques de la famille des « hadrons » (des protons ou des ions de plomb) circuleront en sens inverse à l’intérieur de l’accélérateur circulaire, emmagasinant de l’énergie à chaque tour.

En faisant entrer en collision frontale les deux faisceaux à une vitesse proche de celle de la lumière et à de très hautes énergies, le LHC va recréer les conditions qui existaient juste après le Big Bang.

Des équipes de physiciens du monde entier analyseront les particules issues de ces collisions en utilisant des détecteurs spéciaux.

Il existe de nombreuses théories quant aux résultats de ces collisions.
Les physiciens s’attendent en tous cas à une nouvelle ère de physique, apportant de nouvelles connaissances sur le fonctionnement de l’Univers. Pendant des décennies, les physiciens se sont appuyés sur le modèle standard de la physique des particules pour essayer de comprendre les lois fondamentales de la Nature. Mais ce modèle est insuffisant.

Les données expérimentales obtenues grâce aux énergies très élevées du LHC permettront de repousser les frontières du savoir, mettant au défi ceux qui cherchent à confirmer les théories actuelles et ceux qui rêvent à de nouveaux paradigmes.

Sources : le CERN*

En savoir plus
* Le boson de Higgs est une particule élémentaire.
* Le CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, est l’un des plus grands et des plus prestigieux laboratoires scientifiques du monde. Il a pour vocation la physique fondamentale, la découverte des constituants et des lois de l’Univers.
Le site du CERN



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 066 associations inscrites

L'annuaire des 29 066 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations