Contrat de ville et place du sport : la petite circulaire est arrivée

20-04-2015 ESS LIBRE
Elle était attendue cette circulaire DS/B1/2015/93 relative à l'intégration des enjeux et de la place du sport au sein des contrats de ville. Et comme tout ce qui suscite une attente, la frustration risque bien d'être au rendez-vous... Définir la place du sport dans les contrats de ville est une affirmation qui va de soi. Mais encore faut-il y adjoindre quelques moyens financiers qui sont cruellement absents de ce qui se veut être une "démarche éducative et citoyenne"...

Pour commencer, et sans vouloir être systématiquement critique, force est de constater que la politique de la ville est un échec. Tous les gouvernements qui se sont succédés ont bien tenté d'apporter des améliorations, mais malheureusement sans effets significatifs. Pas de lutte efficace contre la montée des phénomènes de communautarisme, de pauvreté ou de déficit d'activité économique et d'emploi ne sont à mettre à l'actif de ces bonnes volontés.

Que nous dit cette circulaire ?
Il s'agit de la déclinaison opérationnelle des mesures prises lors du comité interministériel pour l'égalité et la citoyenneté du 6 mars 2015 au titre du plan "citoyens du sport". La circulaire reprend notamment les grands principes définis dans la convention triennale d'objectifs en faveur des quartiers populaires, d'avril 2013. L'objectif structurant initial des politiques publiques dans ces quartiers défavorisés est réaffirmé et consiste notamment à "corriger les inégalités entre les territoires et améliorer les conditions de vie de leurs habitants".

Les signataires ont noté (il était temps...) que "les associations sportives et les activités physiques et sportives constituent un levier efficace au service de la cohésion sociale et de l'égalité des territoires dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV)". La circulaire précise que "le contrat de ville, en tant que projet de territoire, doit comprendre cette dimension sportive."

Fort bien, on sait donc aujourd'hui que le sport s'inscrit dans les trois volets du contrat de ville visés par la circulaire du Premier ministre du 30-07-2014 :
- cadre de vie et renouvellement urbain,
- cohésion sociale,
- développement de l'activité économique et de l'emploi.

Pour les signataires de la circulaire, le sport ne joue en effet pleinement son rôle éducatif, d'intégration et de transmission des valeurs que s'il est pratiqué sous l'égide d'une structure associative. On a envie de les embrasser !

Mais pas un seul mot sur les financements qui sont pourtant indispensables, tant pour la survie du secteur associatif sportif que pour la mise en place de cette "démarche éducative et citoyenne" qui risque bien de n'être encore qu'une...circulaire de plus.

En savoir plus
Circulaire DS/B1/2015/93 relative à l'intégration des enjeux et de la place du sport au sein des contrats de ville

Publicité



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 059 associations inscrites

L'annuaire des 29 059 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]