Diminuer les déplacements lors des compétitions sportives associatives

02-11-2015 ACTUASSO LIBRE
Oui vous avez bien lu ! Le ministère chargé des sports et les fédérations sportives étudient en ce moment un outil informatique pour rationaliser le calendrier des manifestations sportives afin d'abaisser le nombre de kilomètres parcourus par les clubs chaque fin de semaine. On connaissait l'étrange paradoxe : faire du sport pollue ! On sait maintenant que les plus hautes instances en étaient bien conscientes... Voici l'histoire d'une conversion écologique.

Tout commence par une question posée par un député au gouvernement.

Il réagissait à l'annonce récente par le Gouvernement des taxes à venir sur le diesel. Ces dernières risquaient de pénaliser les petits clubs qui ont de plus en plus de difficultés à rembourser les frais de déplacement aux chauffeurs bénévoles et qui ne peuvent en aucun cas se doter de moyens de transports collectifs.

"Cette augmentation annoncée du prix du diesel va se répercuter de manière négative sur la vie associative des petits clubs sportifs et le lien social qu'elle génère." déclarait le député Rémi Delatte dans l’énoncé de sa question.

Et pour une fois, le ministre n'a pas fait la réponse attendue en pareil cas, c'est à dire promettre une aide financière pour palier à l'augmentation.

Conscient que chaque semaine "des milliers de clubs se déplacent sur le territoire pour participer à des rencontres sportives", le ministre annonce l'étude commandée par la mission "sport et développement durable" de son ministère.

Celle-ci montre qu'une optimisation de "l'organisation des poules de compétition et l'assouplissement de la règle des limites administratives standards (département), pourraient faire économiser entre 5 % et 15 % des déplacements".

Et c'est ainsi que le ministre révèle la proposition de créer un outil informatique répondant aux besoins des organisateurs de championnats (fédérations sportives).

Résultats espérés :
- une baisse du nombre de kilomètres parcourus permettant, en premier lieu, une diminution des coûts de transport pour les clubs concernés,
- une baisse des émissions de gaz à effets de serre,
- une diminution de la fatigue des pratiquants et des bénévoles,
- une diminution sensible des accidents de la route.

Construit en relation étroite avec les fédérations sportives, "ce dispositif peut devenir un outil d'aide à la décision, un indicateur accompagnant le choix des utilisateurs dans les modalités d'organisation des rencontres sportives et donc d'optimisation des transports. Il participe à la modernisation des règles fédérales dans une démarche responsable, sans entraver l'ambition des fédérations qui pourront ainsi améliorer leur efficience en matière de consommation d'énergie, de coût des pratiques et de santé. Ce projet est reconnu par les acteurs du sport comme étant une priorité au regard des bénéfices attendus sur le plan économique, social et environnemental"

Cerise sur le gâteau, ce projet pourrait être labellisé comme engagement français en marge de la 21e conférence climat qui aura lieu à Paris en 2015 (COP21).



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]