Les gueules cassées : rien à jeter

05-10-2015 SOCIETE LIBRE
L'article 103 de la loi de transition énergétique adoptée le 22 juillet 2015 impose aux commerces de plus de 400 m2 de signer, avant le 1er juillet 2016, une convention avec des associations de collecte des invendus précisant "les modalités selon lesquelles les denrées alimentaires leur sont cédées à titre gratuit". Ainsi, de gré ou de force, la grande distribution va devoir s'engager davantage dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

La dernière étude sérieuse sur le sujet du gaspillage alimentaire date de 2010 et a été faite à la demande de la Commission européenne. Selon cette enquête, la grande distribution est le maillon de la chaîne alimentaire qui gaspille le moins (6,6 % des pertes). Elle est même classée après la restauration hors foyer (12,5 %) et les industries agroalimentaires (7,3 %).

Les grands gagnants du gaspillage alimentaire sont les ménages qui arrivent loin devant avec 73,6 %.

Cette situation ne peut plus durer. Chaque année 40% de la production mondiale de nourriture ne voit pas un estomac humain. En France 17 millions de tonnes de produits parfaitement comestibles ne sont pas consommés.

Et les gueules cassées sont arrivées
"Si l'on veut éviter le gaspillage, il faut peut-être arrêter d'être aussi exigeant sur l'apparence des légumes. Dans la nature, ils ne sont pas tous calibrés et sans taches. N'hésitez pas à acheter des carottes biscornues ou des poires mal formées". C'est le groupement "LES GUEULES CASSEES®" qui le dit et qui a mis en place une campagne de promotion dans les supermarchés intitulées : "Quoi, ma gueule ?".

Des milliers de kilos de pommes, d'abricots déformés, de cerises à peine fendues, de tomates biscornues sont jetés par les producteurs qui n'ont pas de débouchés valorisants pour ces fruits et légumes moins jolis et pourtant exquis. Tous ces produits sont excellents et ont les mêmes qualités que les autres.

Mais systématiquement écartés pour des défauts mineurs qui n'altèrent en rien leurs qualités gustatives (mauvais calibrage, petits défauts de production, défauts d'aspect, de couleur ou de forme etc), ils sont jetés avant même d'arriver dans le circuit de la grande distribution.

"LES GUEULES CASSEES®" se sont mobilisées pour faire en sorte qu'ils puissent être à nouveau proposés à la vente et que nous puissions tous profiter de leurs saveurs et de leur goût en évitant un gaspillage qui n'a plus lieu d'être aujourd'hui.

C'est aujourd'hui une marque à part entière. La toute première marque antigaspi proposant des produits tout aussi bons et moins chers ! Cela permet de réduire considérablement le gaspillage alimentaire en nous permettant tout au long de l'année de faire de belles économies.

Actuellement des producteurs, artisans et fabricants de toutes les régions de France se rassemblent pour proposer leurs "gueules cassées" et redonner du sens à cette part importante de la production qui représente plus de 30 % du gaspillage annuel.

Vous êtes consommateurs :
- signalez-nous vos coordonnées pour suivre l'initiative et son développement dans votre région contact@lesgueulescassees.org

Vous êtes producteurs, artisans, fabricants :
rejoignez la démarche des "gueules cassées" en signalant vos produits pour les proposer à la vente. Ces "gueules cassées" ne doivent plus être écartées des circuits de distribution.

Ensemble nous allons leur redonner la place qu'elles méritent dans nos rayons.

En savoir plus
Citoyens, devenez ambassadeurs de la lutte anti-gaspi - www.lesgueulescassees.org

Publicité



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]