Les radios associatives en danger ?

05-01-2015 ACTUASSO LIBRE
Les radios associatives occupent une place essentielle dans l'essor culturel des territoires. Grâce à leur action, les citoyens peuvent s'exprimer et, par ce biais, elles font vivre la démocratie locale, ce qui est indéniable.

Une légère diminution (200 000 euros de moins) du montant du fonds de soutien à l'expression radiophonique (FSER) sur 2014 semble faire souffler un vent de panique dans ce secteur pourtant hyper protégé.

Chaque année, les 600 radios associatives recensées bénéficient du soutien du FSER, ce qui représente en moyenne 40 % de leurs ressources. La dotation de l'Etat représentait, jusqu'en 2013, 29 M€ par an. En 2014, le budget du FSER a été légèrement réduit à 28,8 M€.

Pour 2015, le projet de loi de finances a prévu de le remonter à 29 M€. Certes, il ne s'agit pas d'une augmentation, mais d'un retour au statu quo ante bellum.

Or, les radios associatives semblent dire qu'elles sont en très grand danger. C'est sans doute hurler un peu fort... Chacune d'entre elle touche environ 50 000 euros de subvention par an, sans compter les recettes publicitaires autorisées à hauteur de 20 % de leur budget. Beaucoup d'associations aimeraient assurer ainsi, sans soucis, près de 60% de leur budget annuel...

Il faut dire que les radios associatives sont représentées par deux puissantes organisations professionnelles, le Syndicat national des radios libres (SNRL) et la Confédération Nationale des Radios Associatives (CNRA).

Ce qui pourrait expliquer pourquoi 34 députés de toute tendance politique confondues ont posé la question de l'avenir des radios associatives au ministère de la culture entre le 25-11-2014 et le 30-11-2014. Plus surprenant encore, le ministère a répondu en un temps record : le 30-12-2014. Dans les 2 cas, c'est du jamais vu !

Ah si les 1 300 000 associations restantes disposaient de la même force de frappe...

En savoir plus
Une radio associative est une station de radio à but non lucratif, régie par la loi de 1901. Leur statut est fixé en France par la loi sur la liberté de communication, dite loi Léotard, qui leur permet l'attribution d'une part significative des fréquences et un financement public : le FSER. Elles sont aussi autorisées à diffuser de la publicité, jusqu'à hauteur de 20 % de leur budget, mais un certain nombre de stations, attachées à leur totale indépendance éditoriale, refusent cependant d'employer cette ressource.

En 2012, il y avait 578 radios associatives en France métropolitaine (exploitant 1087 fréquences), et près de 700 au total, en ajoutant les stations se situant dans les collectivités d'Outre-mer. En 2014, elles étaient au nombre de 600 en France avec près de 3000 salariés.

Publicité



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 059 associations inscrites

L'annuaire des 29 059 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]