17-07-2017  ESS LIBRE

Du chambardement pour la validation des acquis de l'expérience

La validation des acquis de l'expérience permet à toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, et qui justifie d'au moins 1 an d'expérience en rapport direct avec la certification visée, de prétendre à la VAE. Cette certification peut être un diplôme ou un titre ou un CQP (1). A la condition, toutefois, que le métier soit répertorié au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

A partir du 1er octobre 2017, les modalités de mise en oeuvre de la VAE vont être revues. Un décret faisant notamment suite à la loi Travail du 8 août 2016 a été publié en ce sens au Journal officiel du 6 juillet 2017 (2).

Le décret précise les règles de calcul de la durée d'exercice des activités en milieu professionnel nécessaires pour l'examen de la demande de VAE (un an depuis la loi Travail). Il élargit par ailleurs le champ des expériences pouvant être prises en compte en cas de demande de VAE :
- activités professionnelles salariées,
- non salariées,
- bénévoles,
- volontariat,
- responsabilités syndicales,
- mandat électoral local.

Lorsqu'il s'agit d'activités réalisées en formation initiale ou continue, peuvent être prises en compte aussi les périodes de formation en milieu professionnel, de mise en situation en milieu professionnel ou encore par exemple les stages pratiques.

Le décret précise également :
- la procédure à suivre (recevabilité de la demande et étape d'évaluation par le jury),
- la mise à disposition du public de l'information nécessaire sur la VAE,
- les dispositifs de formation professionnelle continue permettant la prise en charge de certaines dépenses (rémunération du salarié pendant son congé VAE, frais de transport, de repas et d'hébergement, frais d'examen du dossier, frais d'organisation de la session d'évaluation, etc.).

En savoir plus
(1) CQP : certificat de qualification professionnelle

(2) Décret n° 2017-1135 du 4 juillet 2017 relatif à la mise en œuvre de la validation des acquis de l'expérience

Le portail de la VAE

LOI n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Du chambardement pour la validation des acquis de l'expérience 
La validation des acquis de l'expérience permet à toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, et qui justifie d'au moins 1 an d'expérience en rapport direct avec la <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=1038" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]