22-05-2017  ESS LIBRE

Macron ne rime visiblement pas avec association

Le gouvernement sortant avait déjà eu une légère tendance, en 2014, à pousser la vie associative sous le tapis en supprimant l'ancien ministère des Sports, de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et de la Vie associative en le renommant ministère des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Najat Vallaud-Belkacem en fut une éphémère ministre. Mais petit à petit, la V.A. refit son apparition...

Le nouveau gouvernement a visiblement décidé que la V.A. était décidément bien encombrante pour lui laisser, ne serait-ce qu'un strapontin. Ah ces "emm.." associations.

A ce jour, pas la moindre délégation ni même un secrétariat d'État dédié à la vie associative. Rien, silence. Laura Flessel, la nouvelle ministre des sports, est sans doute à sa place, encore que le fait de connaître un secteur ne fait pas nécessairement le printemps. Sans cela, on peut se demander pourquoi on ne nomme pas un repris de justice garde des Sceaux ? Il saurait, sans aucun doute beaucoup mieux que François Bayrou, comment résoudre la surpopulation dans les prisons...

Pour ceux qui se souviennent des déclaration énamourées du candidat Macron aux associations, auquel il reconnaissait un réel intérêt dans la cité, la pilule risque d'être difficile à avaler. Le 20 avril 2017, à quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle, il déclarait devant le Mouvement associatif : "Nous nous appuierons sur les associations, car elles sont les laboratoires de l'innovation sociale sur nos territoires. Elles ont souvent été les premières à identifier les besoins et à imaginer les solutions adaptées."

Emmanuel Macron a dû appuyer trop fort...

En savoir plus
(1) ESS Vie Associative Education Populaire les grandes oubliées du remaniement

Laura Flessel ministre des sports

La composition du gouvernement

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Macron ne rime visiblement pas avec association 
Le gouvernement sortant avait déjà eu une légère tendance, en 2014, à pousser la vie associative sous le tapis en supprimant l'ancien ministère des Sports, de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et de la Vie <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=996" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : ESS

Les associations axonaises dans le bas de l'Aisne

L'Aisne est un beau département français qui tire son nom de la rivière qui le traverse. C'est également l'un des départements les plus endettés de France. Alors naturellement le président du conseil départemental, Nicolas Fricoteaux, sabre dans les dépenses. Et les premières victimes sont les associations dont le rôle est jugé facultatif par l'édile axonais. Un mauvais signal

Lire la suite...

La 11ème édition du Forum Mondial Convergences les 3 et 4 septembre à Paris

Depuis sa création en 2008, le Forum Mondial Convergences rassemble chaque année 5000 représentants du monde politique, associatif, économique, académique et bien sûr médiatique pour échanger sur les solutions innovantes de lutte contre la pauvreté et la précarité dans le monde. On peut reprocher, à ce genre de raout, un côté "Dame patronnesse hi tech". Mais il faut sans doute en

Lire la suite...
Si les brèves suivantes ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]