Imprimer cet article
Hadopi : alerte à de faux courriels de recommandations

Le 20 septembre dernier, nous avions écrit un article qui ne concernait pas que les associations, mais tous les utilisateurs d'Internet : Hadopi se fait voler ses noisettes. Cet article a rencontré un vif succès. Il est vrai que cette loi sur la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur Internet est une erreur législative dont presque plus personne aujourd'hui ne conteste l'inutilité.

Dans cet article(1) nous expliquions comment la société TMG, qui est chargé de collecter et de stocker les informations sur les "fraudeurs", avait laissé un de ses serveurs sans protection, ce qui avait eu pour effet d'inciter quelques pirates de dérober les informations privées qui s'y trouvaient.

Fort logiquement, ces informations ont été utilisées par les pirates. Plusieurs associations nous ont expliqué comment ces derniers pratiquaient pour soutirer de l'argent à ceux qui reçoivent cette fausse recommandation de l'Hadopi (2).

Cette fausse recommandation est envoyée par email. Elle comporte un numéro de dossier commençant par la lettre F (comme Faux NLDR). Il faut savoir que les recommandations émises par l'Hadopi ont un numéro de dossier à 13 chiffres ce qui n'est pas le cas du numéro des faux mails.

Le message frauduleux contient un lien cliquable qui renvoie à une page internet ressemblant à la page d'accueil de l'Hadopi.

A partir de cette page, les internautes sont invités à téléphoner à un numéro surtaxé censé les mettre en contact avec l'Hadopi. Ce numéro change très souvent. Il ne nous est donc pas possible de vous le donner. En revanche, celui de l'Hadopi est le 09 69 32 90 90.

L'Hadopi a été alertée de l'envoi de faux mails de recommandations à des internautes. Elle met donc en garde contre ces comportements frauduleux.

Ce qui est drôle, c'est que cette Haute autorité en profite pour inviter les internautes qui ont reçu une recommandation comportant un numéro de dossier à 13 chiffres (donc une vraie recommandation) à contacter l'Hadopi soit par téléphone soit par courrier. Pour semer le trouble et la confusion, il n'y a rien de mieux...

Bref, l'Hadopi demande donc aux internautes de ne pas tenir compte de ces messages (les faux), mais de ne pas oublier les vrais...

Les internautes estimant avoir reçu ce type de message peuvent le transférer directement à l'adresse électronique suivante : contact@hadopi.net. Pour les vrais, faites comme vous voulez...

En savoir plus
(1) Hadopi se fait voler ses noisettes - Lettrasso du 20-09-2011

(2) Une recommandation Hadopi : il s'agit du premier avertissement Hadopi si vous êtes suspecté de piratage. Aucune sanction ne découle directement de ce mail qui n'est qu'une information sur l'utilisation de votre adresse IP à des fins illégales. En effet votre ordinateur a pu être utilisé par un tiers avec ou sans votre accord. Attention, à ce sujet le mail Hadopi vous rappel que le simple fait de ne pas suffisamment se protéger est sanctionnable par un tribunal. C'est une information très importante venant de la part d'un organisme qui s'est fait volé une très grande quantité d'informations privées...

(3) L'alerte sur le site de l'Hadopi