07-01-2008   LIBRE

Une association peut-elle être collecteur de dons

Une association créée pour collecter les dons des entreprises et les redistribuer à d'autres associations ou clubs sportifs peut-elle émettre un reçu ouvrant droit à l'avantage fiscal pour l'entreprise sans être elle-même bénéficiaire des dons collectés ? En d'autres termes, une association peut-elle devenir simple collecteur de dons auprès des entreprises et délivrer à ce titre des reçus fiscaux ?

On imagine sans peine l'intérêt que pourrait représenter pour les associations d'une ville, la création d'un tel système. En simplifiant ainsi les procédures pour les donateurs, ce ”collecteur” pourrait libérer les entreprises de la multiplicité des sollicitations tout en leur garantissant le suivi administratif ouvrant droit aux déductions fiscales légales.

Une question en ce sens a été posée par le député Jean Claude Mathis à la la ministre de l'économie, des finances et de l'emploi.

La réponse de la ministre est, comme souvent, pas assez explicite pour permettre une approche plus ouverte, mais elle a le mérite de dévoiler quelques pistes intéressantes...

Réponse de la ministre
Les dons effectués par les entreprises assujetties à l'impôt sur le revenu ou à l'impôt sur les sociétés sont éligibles au régime du mécénat, prévu par l'article 238 bis du code général des impôts lorsqu'ils sont effectués au profit d'organismes répondant à deux conditions cumulatives.

En premier lieu, le don doit être opéré en faveur d'organismes répondant à une condition d'intérêt général. Un organisme répond à cette condition lorsqu'il n'exerce pas d'activité lucrative, est géré de manière désintéressée et ne fonctionne pas au profit d'un cercle restreint de personnes.

En second lieu, l'activité de l'organisme bénéficiaire du don doit présenter, conformément aux dispositions prévues au A du 1 de l'article 238 bis précité, l'un des caractères suivants, à savoir philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial, culturel ou concourant à la mise en valeur du patrimoine artistique, à la défense de l'environnement naturel ou à la diffusion de la culture, de la langue et des connaissances scientifiques françaises.

Ainsi, les dons effectués au profit d'organismes ayant pour objet la seule collecte de fonds ne peuvent en principe bénéficier du régime du mécénat, dès lors que ceux-ci n'exercent aucune des activités opérationnelles citées ci-dessus.

En effet, c'est bien l'organisme destinataire final du don qui exerce une activité opérationnelle parmi celles mentionnées à l'article 238 bis qui est le seul à même d'apprécier s'il est éligible au mécénat. C'est donc ce dernier qui porte la responsabilité de la délivrance de l'attestation susvisée.

Toutefois, comme il a été admis dans le cadre des versements effectués au profit des associations dites « sociétés d'amis », lorsque l'organisme qui reçoit les fonds agit comme simple collecteur, les dons ainsi recueillis sont alors éligibles au bénéfice de la réduction d'impôt si l'organisme bénéficiaire final de ces dons respecte lui-même les conditions mentionnées à l'article 238 bis déjà cité et à condition que le don reste individualisé jusqu'à sa remise effective entre les mains de cet organisme.

Les attestations fiscales sont alors délivrées par ce dernier organisme sous sa seule responsabilité.

La société d'amis, qui n'intervient qu'à titre de simple collecteur de fonds, doit, par conséquent, lui communiquer à cette fin tous les renseignements utiles sur le montant des dons et l'identité des donateurs.

Ce dispositif, qui a été admis afin de permettre une mobilisation plut efficace des donateurs potentiels, est ainsi transparent pour les entreprises donatrices.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Une association peut-elle être collecteur de dons 
Une association créée pour collecter les dons des entreprises et les redistribuer à d'autres associations ou clubs sportifs peut-elle émettre un reçu ouvrant droit à l'avantage fiscal pour l'entreprise sans être ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=1025" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique :

Alertez les bébés !

Nous empruntons ce titre à une chanson de Jacques Higelin. Une récente enquête menée par une association de consommateurs montre la présence d'une trentaine de conservateurs et substances allergènes dans 27 lingettes et 7 laits de toilette pour bébé. Les résultats indiquent, par ailleurs, la présence de ces molécules dans 94 % des cas. Des allergènes ont été retrouvés en

Lire la suite...

Ce qui attend les associations en 2014

Sans être devin, nous sentons tous que l'année 2014 risque d'être assez difficile à traverser... Chômage qui ne baisse pas, croissance en berne, pauvreté en hausse, les "indicateurs" comme se plaisent à dire les experts patentés sont tous au rouge. Indicateurs qui se retrouvent de plus en plus souvent dans les queues des restos du coeur qui, pour la première fois de son

Lire la suite...

Associations et clientélisme politique : un couple d'enfer

L'année 2014 sera électorale. Les municipales sont des élections très importantes en France. Et pour des raisons politiques évidentes, un grand nombre de villes et villages vont changer de maires. C'est ainsi et c'est bien. La loi de 1901 est l'une des lois les plus importantes du 20ème siècle. En conférant un statut juridique aux associations, elle a permis le regroupement de

Lire la suite...

Associations : pas de cumul pour l'abattement de la taxe sur les salaires en 2014

Nous avons fait au mois d'octobre une brève pour signaler l'abattement dont les associations vont bénéficier en 2014 sur la taxe sur les salaires. Cette taxe est due à raison des rémunérations individuelles versées aux personnels par les employeurs qui ne sont pas assujettis à la taxe sur la valeur ajoutée ou ne l'ont pas été sur 90 % au moins de leur chiffre d'affaires au titre de

Lire la suite...

La gouvernance associative, ça se passe bien dans votre association ?

La gouvernance associative est un ensemble de bons comportements permettant aux dirigeants d’organismes sans but lucratif de s’appuyer sur des organisations efficaces et lisibles pour exercer sereinement leur fonction. Le concept de gouvernance associative a trouvé sa définition grâce à François Jegard. Selon lui, une bonne gouvernance tourne autour de trois points essentiels :

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 041 associations inscrites

L'annuaire des 29 041 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 258 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations