21-01-2008   LIBRE

Union européenne cherche citoyens

Vous avez voté oui ? Vous avez voté non ? Mais vous avez voté le 29 mai 2005 ce qui change tout. Et ce vote avait été précédé d'un débat au niveau national d'une rare intensité. On disait que l'Europe n'intéressait pas les Français, le référendum avait largement prouvé le contraire... Jamais par le passé un vote sur l'Europe n'avait entrainé un débat aussi intéressant et n'avait captivé autant ce pays. Le monde politique à l'unisson s'était félicité de ce regain d'intérêt. Et le peuple français, souverain, se prononça. Le traité constitutionnel de l'Union européenne fut rejeté avec une majorité nette de 54,68%.

Le traité de Lisbonne qui va être présenté au Congrès du 4 février est avant tout un traité de sortie de crise : l'Union fonctionne au ralenti depuis deux ans. Il faut pourtant aujourd'hui se consacrer à des chantiers urgents : croissance, changement climatique, action externe, promotion de nos valeurs et de nos intérêts...

Ce traité apporte des outis institutionnels pour permettre à l'Union d'agir plus efficacement tout en renforçant son fonctionnement démocratique : les Parlements nationaux sont mieux associés et peuvent réexaminer une proposition de la Commission, les pouvoirs du Parlement européen sont renforcés à nouveau.

Relancer l'Europe est une bonne chose.

Toutefois, si l'Europe est relancée cela semble vouloir se faire sans ses citoyens. Signe d'un malaise représentatif du système, l'institution renaît en effet d'une discussion intergouvernementale délaissant le suffrage universel.

Et c'est là où le bât blesse... Le traité de Lisbonne est identique au projet de Constitution rejetée par les français. ”Le Conseil européen n'a approuvé que des changements cosmétiques à la Constitution qui a été rejetée pour éviter le risque de nouveaux référendums de ratification”, estime Valery Giscard d'Estaing qui fut jadis président de la Convention sur l'avenir de l'Europe à l'origine du projet de Constitution. Tout est dit.

Or, le calendrier est arrêté: le projet de loi modifiant la Constitution française, préalable à la ratification du Traité de Lisbonne, a été examinée le 15 janvier par les députés, elle le sera le 28 par les sénateurs. Puis direction Versailles, où le Congrès sera réuni le 4 février. Circulez, il n'y a rien à voir...

De très nombreuses associations se mobilisent pour éviter ce qui est à leurs yeux un déni de démocratie.

Il était légitime que Lettrasso se fit l'écho d'un mouvement qui semble prendre de l'ampleur.

En savoir plus
Traité modificatif: des changements cosmétiques pour éviter des référendums, selon Giscard d'Estaing
Portez plainte pour obtenir un référendum !

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Union européenne cherche citoyens 
Vous avez voté oui ? Vous avez voté non ? Mais vous avez voté le 29 mai 2005 ce qui change tout. Et ce vote avait été précédé d'un débat au niveau national d'une rare intensité. On disait que l'Europe n'intéressait pas ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=1034" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique :

Alertez les bébés !

Nous empruntons ce titre à une chanson de Jacques Higelin. Une récente enquête menée par une association de consommateurs montre la présence d'une trentaine de conservateurs et substances allergènes dans 27 lingettes et 7 laits de toilette pour bébé. Les résultats indiquent, par ailleurs, la présence de ces molécules dans 94 % des cas. Des allergènes ont été retrouvés en

Lire la suite...

Ce qui attend les associations en 2014

Sans être devin, nous sentons tous que l'année 2014 risque d'être assez difficile à traverser... Chômage qui ne baisse pas, croissance en berne, pauvreté en hausse, les "indicateurs" comme se plaisent à dire les experts patentés sont tous au rouge. Indicateurs qui se retrouvent de plus en plus souvent dans les queues des restos du coeur qui, pour la première fois de son

Lire la suite...

Associations et clientélisme politique : un couple d'enfer

L'année 2014 sera électorale. Les municipales sont des élections très importantes en France. Et pour des raisons politiques évidentes, un grand nombre de villes et villages vont changer de maires. C'est ainsi et c'est bien. La loi de 1901 est l'une des lois les plus importantes du 20ème siècle. En conférant un statut juridique aux associations, elle a permis le regroupement de

Lire la suite...

Associations : pas de cumul pour l'abattement de la taxe sur les salaires en 2014

Nous avons fait au mois d'octobre une brève pour signaler l'abattement dont les associations vont bénéficier en 2014 sur la taxe sur les salaires. Cette taxe est due à raison des rémunérations individuelles versées aux personnels par les employeurs qui ne sont pas assujettis à la taxe sur la valeur ajoutée ou ne l'ont pas été sur 90 % au moins de leur chiffre d'affaires au titre de

Lire la suite...

La gouvernance associative, ça se passe bien dans votre association ?

La gouvernance associative est un ensemble de bons comportements permettant aux dirigeants d’organismes sans but lucratif de s’appuyer sur des organisations efficaces et lisibles pour exercer sereinement leur fonction. Le concept de gouvernance associative a trouvé sa définition grâce à François Jegard. Selon lui, une bonne gouvernance tourne autour de trois points essentiels :

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 041 associations inscrites

L'annuaire des 29 041 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 258 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations