14-04-2008   LIBRE

Déconcentration programmée des financements pour la formation des bénévoles

Les crédits alloués au financement des formations de bénévoles indispensables pour le bon fonctionnement des associations sont quasiment nuls. Le prix de journée stagiaire stagnant à 23 euros, alors qu'il se monte à 36 euros pour un fonctionnaire territorial et de 50 à 150 euros pour un salarié du privé. Que faire pour revaloriser le prix de journée/stagiaire ? Comment envisager sereinement la déconcentration programmée dans sept régions en 2008 ?

M. Marcel Bonnot (député UMP - Doubs) attire l'attention de M. le ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique sur cette situation pour le moins inquiétante.

Réponse du ministre publiée au JO le 08/04/2008
Le ministre du budget, des Comptes publics et de la fonction publique a pris connaissance avec intérêt de la question relative au financement des formations des bénévoles. Le Gouvernement soutient l'action des associations et ce, notamment, grace à des subventions visant à développer la formation des bénévoles.

C'est une des priorités de l'action de l'État (??? nldr...).

Sa contribution au dispositif d'invertion du Conseil du développement de la vie associatif (CDVA) en témoigne. Elle permet essentiellement de financer des actions de formation tournées vers la conduite du projet associatif au bénéfice des bénévoles responsables élus responsables d'activité ou adhérents.

En augmentation de 40 %, la subvention au CDVA est passée de 6,7 à 9,5 millions d'euros entre 2005 et 2007.

Cette progression a permis d'assurer 354 000 journées de formation en 2007. En 2008, l'engagement en faveur de la formation des bénévoles est maintenu à 9,5 millions d'euros.

Cet engagement fort et continu de l'État en faveur de la formation des bénévoles permet d'envisager avec sérénité la déconcentration de la gestion des crédits du CDVA. Ce processus sera mené à bien durant la législature, en lien étroit avec les conseils régionaux concernés, ainsi qu'avec les représentants des associations localement les plus représentatives.

Il permettra de mutualiser des fonds consacrés à la formation des bénévoles par l'État et les collectivités territoriales.

En outre, les expériences de déconcentration des crédits pour la formation des bénévoles menées pendant plusieurs années en Alsace, Lorraine et Nord - Pas-de-Calais ont démontré qu'elles ne conduisaient nullement à un désengagement de l'État.

Ce dernier a d'ailleurs renforcé sa participation à la formation des bénévoles dans le Nord - Pas-de-Calais quand la région a décidé d'augmenter sa contribution.

La politique de déconcentration constitue ainsi un levier de dynamisation de l'offre de formation au plan local.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Déconcentration programmée des financements pour la formation des bénévoles 
Les crédits alloués au financement des formations de bénévoles indispensables pour le bon fonctionnement des associations sont quasiment nuls. Le prix de journée stagiaire stagnant à 23 euros, alors qu'il se monte à 36 ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=1082" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 065 associations inscrites

L'annuaire des 29 065 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]