03-03-2009   LIBRE

Les centres régionaux information jeunesse dans l'oeil du cyclone

On le sait tous, la mise en place de la révision générale des politiques publiques (RGPP) sous pretexte de réformes jugées indispensables, entraîne de fait un désengagement de l'État dans le financement des associations. Nous avons fait ici de nombreuses news sur le sujet.

Nouveau cas, les centres régionaux information jeunesse (CRIJ). Avec une baisse de 5,7% des crédits alloués pour 2009, on peut dire que la "saignée" est large...

Une nouvelle fois, au-delà des mesures qui visent les associations des CRIJ, c'est l'ensemble du tissu associatif, facteur de lien social et de services à des usagers déjà en difficulté, qui va être profondément déstabilisé par ces mesures de restrictions budgétaires. La crise a le dos large, on lui fait encaisser beaucoup de choses...

Mr Marc Dolez (député PS - Nord ) demande à Mme la ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative de lui indiquer si elle entend prendre des mesures pour remédier à cette situation catastrophique.

Réponse de la ministre publiée au JO le 24/02/2009
L'information des jeunes est une mission d'intérêt général clairement inscrite dans les priorités du haut-commissaire à la jeunesse.

Aussi, grâce au label information jeunesse que ses services délivrent aux structures qui remplissent le cahier des charges associé, l'État garantit à tous les jeunes l'accès à une information respectant les principes de la charte de l'information jeunesse :
- qualité,
- impartialité,
- accueil anonyme,
- gratuité.

Par ailleurs, l'État participe aux côtés des collectivités territoriales au financement des centres régionaux information jeunesse (CRIJ).

L'action engagée par le Gouvernement pour la maîtrise des dépenses publiques conduit l'ensemble des administrations à se recentrer sur le coeur de leurs priorités (oui, et quelles priorités ??? NLDR).

Les crédits inscrits au projet de loi de finances 2009 pour l'information jeunesse enregistrent une baisse de 5,7 % par rapport à 2008.

La fonction de centres de ressources des CRIJ à l'égard des réseaux régionaux des BIJ et des PIJ sera cependant préservée pour maintenir la qualité de l'information dont bénéficient les jeunes.

Un suivi individualisé des CRIJ sera effectué par les services régionaux de l'État afin de mobiliser à l'échelon territorial les partenariats nécessaires pour pérenniser les services rendus par le réseau information jeunesse.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Les centres régionaux information jeunesse dans l'oeil du cyclone 
On le sait tous, la mise en place de la révision générale des politiques publiques (RGPP) sous pretexte de réformes jugées indispensables, entraîne de fait un désengagement de l'État dans le financement des ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=1233" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 065 associations inscrites

L'annuaire des 29 065 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]