08-09-2009   LIBRE

Stagiaire, une gratification dès la fin du deuxième mois de stage ?

Une proposition de loi pour faciliter le maintien et la création d'emplois pour les établissements et services sociaux et médico-sociaux de droit privé accueillant les étudiants en travail social est actuellement à l'étude. Ce texte comprend un dispositif qui vise à faire évoluer la législation pour ouvrir droit à une gratification dès la fin du deuxième mois de stage, et non plus de trois mois comme aujourd'hui. Cette modification ne peut être accueillie que favorablement.

Toutefois, les organismes de formation et de recherche, notamment en travail social, s'inquiètent de ce que cette nouvelle gratification pourrait conduire, pour raisons financières, à une diminution de proposition de stages, sans lesquels les EFTS pourraient se voir dans l'incapacité d'assurer la mise en oeuvre des formations sociales et de présenter les étudiants aux examens.

En effet, cette loi, si elle est votée en l'état risque d'aggraver les difficultés des établissements de formation à mettre en oeuvre une véritable formation professionnelle.

Les établissements de formation en travail social accueillant aujourd'hui près de 30 000 étudiants, c'est par extension 58 millions d'euros par an qu'il conviendra de débloquer.

M. Serge Grouard (député UMP - Loiret) attire l'attention de M. le ministre du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville sur les dispositions qu'elle compte prendre afin de permettre aux établissements de formation en travail social d'appliquer une disposition juste et nécessaire.

Réponse du ministère publiée au JO le 01/09/2009
La loi du 31 mars 2006 pour l'égalité des chances a prévu la gratification obligatoire des stages étudiants en entreprise d'une durée supérieure à trois mois et le décret du 31 janvier 2008 a fixé le montant de cette gratification.

Le Gouvernement a veillé à faciliter les stages des formations sociales dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux et dans les structures d'accueil collectif de la petite enfance afin de favoriser le bon déroulement de ces cursus de formation, qui est essentiel à la satisfaction des besoins d'accompagnement des personnes fragiles.

Le coût relatif à la gratification obligatoire constitue en effet une dépense qui s'impose aux structures d'accueil et qui a vocation à être couverte par les tarifs. Le Gouvernement a pris les dispositions nécessaires pour neutraliser, pour les financements relevant de l'État, de l'assurance maladie ou de la branche famille, le coût de la gratification obligatoire à la charge des structures accueillant des étudiants en stage.

Il a également sensibilisé les conseils généraux à l'importance d'adopter une position similaire dans le cadre des financements qu'ils accordent aux structures qu'ils tarifient, pour que l'accueil de stagiaires ne se heurte pas à un obstacle financier, fût-il minime.

Il est en effet de la responsabilité des départements, chefs de file de l'action sociale et médico-sociale et associés à l'élaboration des schémas régionaux des formations sociales, de faire en sorte que les formations conduisant à ces métiers puissent s'effectuer dans de bonnes conditions, en veillant à ce que les étudiants puissent réaliser les stages obligatoires de ces formations.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Stagiaire, une gratification dès la fin du deuxième mois de stage ? 
Une proposition de loi pour faciliter le maintien et la création d'emplois pour les établissements et services sociaux et médico-sociaux de droit privé accueillant les étudiants en travail social est actuellement à ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=1341" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 065 associations inscrites

L'annuaire des 29 065 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]