15-04-2003   LIBRE

Nomination de monsieur mecenat

Le développement du mécénat et des fondations est une priorité du Gouvernement. L'implication de tous les citoyens dans des actions d'intérêt général est plus que jamais nécessaire dans notre société, afin de renforcer le lien social et la solidarité. Il faut valoriser l'envie de créer, la générosité de nos concitoyens. Le mécénat des entreprises progresse plus vite, mais reste relativement faible en volume. Selon les données recueillies par l'ADMICAL, le mécénat dans les domaines de la culture, de la solidarité et de l'environnement, représentait en 2000 environ 341 M? et concernait moins de 2 000 entreprises. Ces chiffres sont à comparer à ceux d'autres pays, notamment aux Etats Unis, où l'apport du mécénat est évalué à environ 217 milliards d'euros en 2001, soit 2,1% du PIB contre 0,09 % en France (1,26 Md?).

Le faible nombre de fondations montre également le manque d'attrait de nos dispositifs réglementaires et fiscaux. Au regard des 12 000 fondations américaines, des 3 000 charity trusts britanniques et des 2 000 fondations allemandes, on ne compte ainsi en France, en 2001, 473 fondations d'utilité publique, dont deux tiers seraient peu actives, et 73 fondations d'entreprise, auxquelles s'ajoutent environ 500 fondations sous égide de la Fondation de France, dont beaucoup ne sont que des comptes sans personnalité morale.

Une relance du mécénat et des fondations apparaît donc nécessaire, surtout au regard des réformes opérées par nos partenaires (Royaume Uni et Allemagne en 2000) ou en cours (Espagne). Il faut également faire évoluer les esprits pour améliorer l'image du mécénat chez nos concitoyens. Le ministère de la culture et de la communication s'est vu reconnaître un rôle
de pilote pour conduire la réforme du mécénat par son décret d'attribution qui prévoit qu'l participe, avec les autres ministères intéressés, à la définition et la mise en ouvre des mesures relatives aux fondations à objet culturel et au mécénat ». Après avoir procédé à une large concertation auprès des milieux concernés, ce ministère a présenté des propositions à caractère juridique et fiscal qui, après concertation interministérielle, ont conduit le Gouvernement à décider un ensemble de 12 mesures visant à dynamiser, dans tous les secteurs, le mécénat en France, par un dispositif plus incitatif et plus simple qui bénéficiera tant aux fondations qu'aux associations.

Cette relance est donc symbolisée entre autre action par la nomination d'un MONSIEUR MECENAT. Le ministre de la Culture et de la Communication, Jean-Jacques Aillagon a nommé son Monsieur Mécénat. Le choix s'est porté sur François Erlenbach, 57 ans, administrateur civil du ministère de la Culture, ancien secrétaire général du Festival International du Film de Cannes et actuel conseiller auprès du président de l'établissement public du château et du domaine de Versailles.

Sa mission principale sera de coordonner et de normer l'action des acteurs du mécénat par la mise en place d'actions de formation. Une importante communication permettra de faire connaître aux entreprises et aux particuliers les dispositifs d'incitation au mécénat et de faciliter la rencontre entre les mécènes et les acteurs culturels. Enfin, il est prévu la mise en place et l'animation du cercle des mécènes et donateurs par le ministère de la Culture.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Nomination de monsieur mecenat 
Le développement du mécénat et des fondations est une priorité du Gouvernement. L'implication de tous les citoyens dans des actions d'intérêt général est plus que jamais nécessaire dans notre société, afin de renforcer ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=232" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]