04-01-2016  SOCIETE LIBRE

Pourquoi je n'accepte pas la légion d'honneur

Il est de tradition, à l'orée d'une nouvelle année, de publier la liste des nouveaux nominés pour la Légion d'Honneur. Glissons sur le fait que Lassana Bathily, le Malien de l'Hyper Cacher, ne figure pas dans la liste et ignorons le fait que Thomas Piketty l'ait refusée. La lettre que nous vous proposons de découvrir est celle d'un refus magnifique. L'auteur nous donne une leçon magistrale, il remet à sa place la société déboussolée et la flagornerie généralisée.

"C'est avec des hochets que l'on mène les hommes". Ces mots ont été prononcés par Napoléon Bonaparte, en mai 1802, devant Cambacérès et Roederer qui s'étonnaient de sa décision de créer l'Ordre de la Légion d'Honneur.

Voici un extrait de cette lettre extraordinaire d'actualité et de lucidité :
"Mes opinions de citoyen s'opposent à ce que j'accepte une distinction qui relève essentiellement du fait du Prince. En aucun temps, en aucun cas, pour aucune raison, je ne l'eusse acceptée. Bien moins le ferai-je aujourd'hui que les trahisons se multiplient de toutes parts, et que la conscience humaine s'attriste de tant de palinodies intéressées.

L'honneur n'est ni dans un titre, ni dans un ruban : il est dans les actes, et dans le mobile des actes.

Le respect de soi-même et de ses idées en constitue la majeure part. Je m'honore en restant fidèle aux principes de toute ma vie : si je les désertais, je quitterais l'honneur pour en prendre le signe.

Mon sentiment d'artiste ne s'oppose pas moins à ce que j'accepte une récompense qui m'est octroyée par la main de l'Etat. L'Etat est incompétent en matière d'art. Quand il entreprend de récompenser, il usurpe sur le droit public.

Son intervention est toute démoralisante, funeste à l'artiste, qu'elle abuse sur sa propre valeur, funeste à l'art, qu'elle enferme dans des convenances officielles et qu'elle condamne à la plus stérile médiocrité. La sagesse pour lui est de s'abstenir. Le jour où il nous aura laissés libres, il aura rempli vis-à-vis de nous tous ses devoirs.

Souffrez donc, Monsieur le Ministre, que je décline l'honneur que vous avez cru me faire. J'ai cinquante ans, et j'ai toujours vécu libre. Laissez-moi terminer mon existence, libre ; quand je serai mort, il faudra qu'on dise de moi : Celui-là n'a jamais appartenu à aucune école, à aucune église, à aucune institution, à aucune académie, surtout à aucun régime, si ce n'est le régime de la liberté !...
"

Gustave Courbet, Paris, le 23 juin 1870.


En savoir plus
Gustave Courbet est le peintre dont l'oeuvre, dans sa globalité, été la plus censurée. Son tableau : L'Origine du monde, peint en 1866, qui représente le sexe et le ventre d'une femme allongée nue sur un lit n'a été présenté au public qu'à la toute fin du 20ème siècle. Sa reproduction sur la couverture d'un roman en 1994 fit encore scandale et l'ouvrage fut retiré des librairies. Le tableau est aujourd'hui exposé au Musée d'Orsay où il ne cesse de poser, d'une façon très troublante, la question du regard.

Gustave Courbet sera condamné, par Adolphe Thiers (1) le 2 septembre 1871, à six mois de prison et à 500 francs d'amende pour avoir provoqué, comme membre de la Commune de Paris, la destruction de la colonne de la place Vendôme.

(1) Adolphe Thiers deviendra le chef du pouvoir exécutif en février 1871. En mai de la même année, son gouvernement ordonne l'écrasement de la Commune de Paris qui fit au moins 30 000 morts, 43 522 arrestations, (dont 819 femmes et 538 enfants) et plus de 15 000 déportations en Nouvelle-Calédonie. Le 31 août 1871, Thiers devient le premier président de la Troisième République.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Pourquoi je n'accepte pas la légion d'honneur 
Il est de tradition, à l'orée d'une nouvelle année, de publier la liste des nouveaux nominés pour la Légion d'Honneur. Glissons sur le fait que Lassana Bathily, le Malien de l'Hyper Cacher, ne figure pas dans la liste ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2351" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : SOCIETE

99 992 abonnés et moi et moi et moi

Oui, après 16 années d'existence, notre lettre d'information associative Lettrasso atteindra bientôt 100 000 abonnés gratuits. Il n'en manque que huit. Quand 99 992 personnes s'abonnent à une lettre, c'est sans doute qu'elle apporte quelque chose. Lettrasso est là, dans le paysage, depuis 2002. Nous étions tous plus jeunes et certains n'étaient même pas nés. Alors bien sûr, entre

Lire la suite...

Comment j'ai raté un train qui n'est jamais parti

La SNCF n'aime pas les usagers, mais elle adore ses clients. L'aventure que je vais vous conter illustre très bien ce qui pourrait être une maxime et qui n'est, hélas, qu'un constat. Voici le récit de mon odyssée ferroviaire. Comme un bon petit soldat du rail, j'avais réservé mon billet à l'avance via la plateforme OUI. La différence de prix entre un TGV et un OuiGO étant ce

Lire la suite...

Et la neige est venue poser ses grandes ailes

Et la neige est venue poser ses grandes ailes sur le manteau frileux d'une nature en sommeil. Et l'homme d'aujourd'hui, dans sa tour de verre, paralysé sera, devant le naturel. Tel un grain de sable, le flocon bloquera nos machines, se moquera de nos applications, de notre assurance, de notre morgue. Resteront, suspendus et fragiles, les sourires des enfants sous les bonnets de

Lire la suite...

Génération Bataclan : du rififi dans le commémoratif

Deux jours après la tragique soirée du 13 novembre 2015, une association dénommée "Génération Bataclan" est créée. Elle se donne comme objet de regrouper les personnes physiques ou morales qui sont en faveur de l'édification d'une statue commémorative. Une "oeuvre mémorielle citoyenne", selon le terme utilisé par son président, qui aurait été érigée boulevard Voltaire, sur le

Lire la suite...

Et mon attente finira par payer

Cette semaine, l'envie est à l'écrémage. Vous livrer une succession de petites nouvelles aérées façon purée en sachet plutôt que l'article parfois plus lourd à digérer. Passe ton chemin Parmentier, bienvenue à toi Oh Vico, Roi de la patate en poudre. Après la crème, ne pas oublier l'oeuf qui donne le petit goût inimitable. Et surtout, laisser quelques grumeaux de poudre. Comme pour

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 050 associations inscrites

L'annuaire des 29 050 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 259 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations