27-06-2016  SOCIETE LIBRE

On ne va pas en faire tout un fromage

Le Général disait : "comment voulez-vous gouverner un pays qui a plus de 300 sortes de fromages ?" Et il avait bien raison. De très nombreux français expatriés reconnaissent que ce qui leur manque le plus, loin de la France, c'est le bon fromage. Et pour beaucoup, c'est le Camembert, le Calendos, le claquos. Une baguette avec une croûte craquante, un bon Camembert à l'odeur fleurie et un verre de rouge, la base même du bonheur français. Et pourtant...

Et pourtant, notre patrimoine fromager prend l'eau de toutes parts, ce qui n'est pas bon pour le fromage. Marie Harel, qui est considérée comme l'inventrice du camembert, doit se retourner dans sa tombe.

L'un des derniers producteurs indépendants de Camembert, le célèbre Graindorge, vient d'être racheté par Lactalis, le numéro 1 mondial des produits laitiers. Graindorge, c'était une famille aux mains d'or tant le disque de pâte molle au lait cru était divin. Cette laiterie artisanale faisait travailler 116 petits producteurs parmi les meilleurs du cru, dont les vaches normandes (des vraies) ne connaissaient que l'herbe grasse des bocages et le fourrage d'hiver.

Un travail de titans pour sortir, bon an mal an, 12 000 Camemberts AOP au lait cru et moulés à la louche manuellement. Graindorge, c'était bien plus qu'un Camembert, c'était un terroir : c'est à dire le goût des produits de l'endroit avec les tripes de celui qui les fait. Et le travail était vraiment bien fait, de celui qui demande du temps et de l'amour. Comme une certaine idée de la France...

Bon, rien de bien grave me direz-vous, Lactalis va poursuivre la production et cette reprise de l'activité va assurer une pérennité à ce Camembert de légende. Erreur grave... Pour les plus âgés d'entre vous, amis lecteurs, sans doute vous souvenez-vous des Camemberts Lepetit et Lanquetot eux aussi rachetés par Lactalis ?

Ils sont effectivement toujours en vente, possèdent la même étiquette à un détail près : plus de lait cru. Ces deux Camemberts, qui étaient au niveau des Graindorge, sont aujourd'hui aussi plâtreux que les Président et autres Châtelain. Plus d'AOP certes, mais les étiquettes gardent les médailles gagnées du temps de la splendeur pour tromper le consommateur non averti alors que les vaches ne sont plus normandes, qu'elles bouffent de l'ensilage (la bonne odeur des campagnes), que le moulage est automatisé, que la croûte est réensemencée avec des ferments chimiques et que le tout donne la nausée.

Mais pour quelles raisons Lactalis rachète-t-il des camemberts AOP si c'est pour les transformer en fromage mondialisé ? L'AOP, quand on fabrique 250 000 Camemberts en plâtre par jour, c'est bon pour la publicité. Communiquer sur le bon goût d'avant en vantant les mérites des Camemberts AOP pour refourguer tous les autres, c'est de la com. Cela donne des textes comme celui-ci : "Le Camembert Lanquetot est lentement Moulé à la Louche parce que cette technique, inspirée d'un savoir-faire séculaire, lui offre sa croûte délicatement tourmentée, son moelleux parfait, son goût franc et généreux et son arôme subtilement boisé." On en mangerait...

Aujourd'hui, il ne reste plus que deux producteurs indépendants de Camembert AOP : Gillot et Mercier. Espérons que L'INAO (1) refusera encore longtemps de modifier le cahier des charges de l'AOP "Camembert de Normandie" malgré le lobbying effréné de Lactalis qui déclarait en 2012 : "L'INAO doit accepter le lait thermisé dans l'AOP. C'est l'évolution nécessaire des choses. La sécurité alimentaire reste très importante, c'est ce que nous voulons mettre en avant. La thermisation est un procédé thermique doux qui maintient la flore du lait. Les caractéristiques organoleptiques restent les mêmes que celles du lait cru." Meuuuuuuh non !!!

Ces fromages qu'on assassine


En savoir plus
(1) Institut national de l'origine et de la qualité, l'INAO assure la reconnaissance et la protection des signes officiels d'identification de la qualité et de l'origine des produits agricoles, agroalimentaires et forestiers.
www.inao.gouv.fr

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
On ne va pas en faire tout un fromage 
Le Général disait : "comment voulez-vous gouverner un pays qui a plus de 300 sortes de fromages ?" Et il avait bien raison. De très nombreux français expatriés reconnaissent que ce qui leur manque le plus, loin de la ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2380" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : SOCIETE

Comment j'ai raté un train qui n'est jamais parti

La SNCF n'aime pas les usagers, mais elle adore ses clients. L'aventure que je vais vous conter illustre très bien ce qui pourrait être une maxime et qui n'est, hélas, qu'un constat. Voici le récit de mon odyssée ferroviaire. Comme un bon petit soldat du rail, j'avais réservé mon billet à l'avance via la plateforme OUI. La différence de prix entre un TGV et un OuiGO étant ce

Lire la suite...

Et la neige est venue poser ses grandes ailes

Et la neige est venue poser ses grandes ailes sur le manteau frileux d'une nature en sommeil. Et l'homme d'aujourd'hui, dans sa tour de verre, paralysé sera, devant le naturel. Tel un grain de sable, le flocon bloquera nos machines, se moquera de nos applications, de notre assurance, de notre morgue. Resteront, suspendus et fragiles, les sourires des enfants sous les bonnets de

Lire la suite...

Génération Bataclan : du rififi dans le commémoratif

Deux jours après la tragique soirée du 13 novembre 2015, une association dénommée "Génération Bataclan" est créée. Elle se donne comme objet de regrouper les personnes physiques ou morales qui sont en faveur de l'édification d'une statue commémorative. Une "oeuvre mémorielle citoyenne", selon le terme utilisé par son président, qui aurait été érigée boulevard Voltaire, sur le

Lire la suite...

Et mon attente finira par payer

Cette semaine, l'envie est à l'écrémage. Vous livrer une succession de petites nouvelles aérées façon purée en sachet plutôt que l'article parfois plus lourd à digérer. Passe ton chemin Parmentier, bienvenue à toi Oh Vico, Roi de la patate en poudre. Après la crème, ne pas oublier l'oeuf qui donne le petit goût inimitable. Et surtout, laisser quelques grumeaux de poudre. Comme pour

Lire la suite...

We want au moins sex equality

Elles se déchirent, nos soeurs de coeur et de corps. Et nous nous taisons. Nous les laissons débattre entre-elles, comme si cela ne nous concernait pas. Etrange paradoxe que de faire le procès d'un accusé qui ne se sent pas concerné. Et au silence des hommes, se heurte une colère des femmes qui tourne en rond. Où sont les philosophes habitués des plateaux de télévision ? Pas un

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 046 associations inscrites

L'annuaire des 29 046 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 259 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations