03-10-2016  SOCIETE LIBRE

Le Revenu Universel : des hauts et débats

Bon, on n'y échappera pas. Lors des prochaines élections présidentielles, le Revenu Universel sera "embeded", n'en doutons pas... La gauche sera pour, la droite sera contre et le Front national attendra le résultat des sondages avant de se prononcer... Revenu de base, allocation universelle, revenu d'existence, revenu citoyen, le RU est le terme valise par excellence. L'idée : verser à tout citoyen d'un pays donné, sans aucune condition préalable, de la naissance à la mort, une somme mensuelle fixe.

L'idée n'est pas nouvelle. Elle nous arrive du XVIIIème siècle et depuis, elle fréquente aussi bien les anarchistes que les écologistes, les ultralibéraux que le centre mou.

Pour les ultralibéraux partisans du RU, l'objectif est de rationaliser le système d'aide social, en remplaçant l'ensemble des prestations sociales existantes. Pour les sociaux-démocrates (socialistes est un gros mot), le RU vient se rajouter aux aides existantes en tant qu'outil "donnant aux individus les moyens de se prendre en charge, et incitant au développement d'activités non-marchandes, associatives, culturelles, citoyennes." Pour les centristes... c'est forcement un peu des deux.

Les ultralibéraux puisent leur approche dans les travaux d'un économiste sulfureux : Milton Friedman. Apôtre des privatisations et de la dérégulation, ce prix Nobel 1976 a directement inspiré les politiques de Ronald Reagan, de Margaret Thatcher et de Pinochet au Chili. Que l'homme (mort en 2006) soit le penseur de l'instauration d'un revenu de base universel laisse songeur quant à l'équité envisagée dans sa mise en place...

Les sociaux-démocrates souhaite une vision émancipatrice du revenu universel sans remise en cause de la protection sociale. Une espèce de "salaire à vie" auquel viendront se rajouter APL, SS, AM, etc. Cette vision "plus plus" du revenu universel pourra, une fois au pouvoir, être revue à la baisse par ceux qui pensent que la politique se heurte au réel comme le Titanic à son iceberg. Les promesses n'engagent que ceux qui les croient...

Bernard Friot, sociologue et économiste, propose une troisième voie. Beaucoup plus radicale, il souhaite que le RU soit une alternative au capitalisme. Ainsi, une caisse dédiée serait créée afin de mutualiser les richesses qui seraient redistribuées sous la forme d'un salaire à tous les citoyens dès 18 ans. Peu importe ce qui sera fait de ce "salaire" quand on croit que toute activité est créatrice de richesse... Une troisième voie à la Michel Rocard en quelque sorte.

Et ça coûte combien chef ?
Pour un RU de 500 euros mensuels, le budget serait de 200 milliards d'euros par an (un petit cinquième du PIB annuel de la France). La Fondation Jean Jaurès estime qu'un RU de 500 euros par mois coûterait 336 milliards d'euros à l'Etat (504 milliards pour 750 euros par mois et 675 milliards pour 1 000 euros). Bref, le RU coûtera cher... ce qui excusera par avance l'obligation de supprimer toutes les autres aides sociales pour le financer.

Force est de constater que l'avènement du tout numérique, marié à une mondialisation dérégulée prépare des lendemains "Pôle emploi" pour nos enfants et petits enfants. Des millions de mains sans travail à qui il faudra bien donner autre chose que des promesses. Car la bonne question n'est pas : verser le RU ou pas, mais que faire des millions de chômeurs que nous sommes en train de préparer en robotisant l'avenir ou simplement en réservant une chambre sur RBnB, un taxi sur UBER, etc...

Le Revenu Universel sera alors le dernier avatar pour maintenir en l'état un monde qui craquera de toute part. Un "salaire" pas trop élevé pour y puiser les "réservistes" nécessaires et pas trop bas pour que la révolte n'éclate pas. A moins que d'ici là, le dérèglement climatique ne soit venu mettre tout le monde d'accord.

Pessimiste sommes-nous ? Notons simplement qu'une proposition de résolution pour l'instauration du RU, présentée par le sénateur Jean Desessard, a été rejetée en mai 2016. Visiblement, il n'était pas question de griller trop tôt, une promesse qui risque d'animer les débats de la présidentielle... Quand la politique n'est qu'impuissance, on agite les grelots, cela détourne l'attention.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Le Revenu Universel : des hauts et débats 
Bon, on n'y échappera pas. Lors des prochaines élections présidentielles, le Revenu Universel sera "embeded", n'en doutons pas... La gauche sera pour, la droite sera contre et le Front national attendra le résultat des ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2394" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : SOCIETE

99 992 abonnés et moi et moi et moi

Oui, après 16 années d'existence, notre lettre d'information associative Lettrasso atteindra bientôt 100 000 abonnés gratuits. Il n'en manque que huit. Quand 99 992 personnes s'abonnent à une lettre, c'est sans doute qu'elle apporte quelque chose. Lettrasso est là, dans le paysage, depuis 2002. Nous étions tous plus jeunes et certains n'étaient même pas nés. Alors bien sûr, entre

Lire la suite...

Comment j'ai raté un train qui n'est jamais parti

La SNCF n'aime pas les usagers, mais elle adore ses clients. L'aventure que je vais vous conter illustre très bien ce qui pourrait être une maxime et qui n'est, hélas, qu'un constat. Voici le récit de mon odyssée ferroviaire. Comme un bon petit soldat du rail, j'avais réservé mon billet à l'avance via la plateforme OUI. La différence de prix entre un TGV et un OuiGO étant ce

Lire la suite...

Et la neige est venue poser ses grandes ailes

Et la neige est venue poser ses grandes ailes sur le manteau frileux d'une nature en sommeil. Et l'homme d'aujourd'hui, dans sa tour de verre, paralysé sera, devant le naturel. Tel un grain de sable, le flocon bloquera nos machines, se moquera de nos applications, de notre assurance, de notre morgue. Resteront, suspendus et fragiles, les sourires des enfants sous les bonnets de

Lire la suite...

Génération Bataclan : du rififi dans le commémoratif

Deux jours après la tragique soirée du 13 novembre 2015, une association dénommée "Génération Bataclan" est créée. Elle se donne comme objet de regrouper les personnes physiques ou morales qui sont en faveur de l'édification d'une statue commémorative. Une "oeuvre mémorielle citoyenne", selon le terme utilisé par son président, qui aurait été érigée boulevard Voltaire, sur le

Lire la suite...

Et mon attente finira par payer

Cette semaine, l'envie est à l'écrémage. Vous livrer une succession de petites nouvelles aérées façon purée en sachet plutôt que l'article parfois plus lourd à digérer. Passe ton chemin Parmentier, bienvenue à toi Oh Vico, Roi de la patate en poudre. Après la crème, ne pas oublier l'oeuf qui donne le petit goût inimitable. Et surtout, laisser quelques grumeaux de poudre. Comme pour

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 050 associations inscrites

L'annuaire des 29 050 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 259 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations