25-10-2016  ACTUASSO LIBRE

Bonnet d'âne pour l'Agence Nationale de Lutte contre l'Illettrisme ?

L'Agence Nationale de Lutte contre l'Illettrisme - ANLCI - a été créée en 2000. C'est un groupement d'intérêt public chargé de fédérer les moyens de toutes les parties prenantes en matière de lutte contre l'illettrisme. Seize ans après, le bilan est lourd : 2,5 millions de personnes incapables de lire et comprendre un texte. Cette situation classe la France au 22ème rang (sur 24) des pays développés selon l'OCDE - Organisation de Coopération et de Développement Économiques - pas de quoi être fier du résultat...

A l'heure où l'ANLCI va être avalée, puis digérée, par l'Agence nationale de la langue française pour la cohésion sociale (janvier 2017), on ne peut que s'alarmer d'une situation qui ne cesse de se détériorer.

Contrairement aux idées reçues, il ne s'agit pas que de jeunes et d'immigrés. Les 18-25 ans ne représentent que 9% de la population illettrée (contre 15 % de la population totale, selon l'Insee), alors que 30% des plus de 55 ans ont des difficultés pour lire et écrire (ils ne sont que 20% de la population française totale). Enfin, plus de la moitié exerce une activité professionnelle. La lutte contre l'illettrisme ne peut donc être menée sans l'intégrer au monde du travail, ce qui est loin d'être le cas.

En dehors de la polémique qui oppose le Canard enchaîné et l'ANLCI, dans laquelle nous ne souhaitons pas entrer (1), force est de constater que dans son combat contre l'illettrisme, l'agence n'a pas gagné. Certes, le nombre d'illettrés a été réduit de 20 % entre 2004 et 2012 avec 3,1 millions de personnes confrontées à l'illettrisme en 2004 contre 2,5 millions en 2012 (enquête IVQ Insee-ANLCI). Mais, de là à dire que tout va bien comme le déclare Marie-Thérèse Geffroy, la présidente de l'Agence, il y a un pas que nous ne franchirons pas.

De plus, il est utile de rappeler une évidence : comment comptabiliser le nombre de personnes illettrées ? Si nous prenons l'enquête IVQ Insee-ANLCI, (la seule à proposer des chiffres fiables selon l'ANLCI : "un échantillon de 13 750 personnes âgées de 16 à 65 ans vivant en France métropolitaine, ce qui représente environ 40 millions de personnes". Entre la marge d'erreur de ce type de "comptage" et l'approximation sur les "40 millions de personnes", il me semble que dire : "le nombre d'illettrés a été réduit de 20 % entre 2004 et 2012 (de 3,1 millions en 2004 à 2,5 millions en 2012)" est pour le moins très optimiste... (2)

Ce qui est certain, c'est que ni l'Etat, ni les partenaires, ni l'Agence ne sont en mesure d'apporter des réponses convaincantes pour lutter contre ce fléau. Les associations de terrain, qui ne portent pas l'Agence dans leur coeur, dénoncent pêle-mêle :
- une communication à outrance qui n'a d'autre objet que de valoriser l'ANLCI,
- des chargés de missions régionaux sans pouvoir et en trop petit nombre, ce qui entraînent des relations difficiles (retrait ou suppression des subventions, incompréhension du problème, etc.) avec les pouvoirs locaux pour les acteurs de terrain,
- le manque d'évaluation des structures chargées de lutter contre l'illettrisme,
- l'absence de toute coordination entre les différents acteurs de terrain (il n'existe par exemple, aucune Fédération nationale),
- une nette préférence pour les "grosses boites privées" contre les structures associatives,
- etc.

Ce que l'on ressent, en revanche, c'est la lutte de pouvoirs qui oppose Marie-Thérèse Geffroy à Thierry Lepaon (futur directeur de l'Agence de la langue française pour la cohésion sociale) pour la conservation ou la dilution de l'ANLCI au sein de l'ALFCS.

Entre la préservation des avantages liés à la fonction pour la première et le salaire exigé par le second, les seuls perdants de ce match nul, au sens premier du terme, sont les illettrés pour qui demain sera comme aujourd'hui : un brouillard de lettres et de mots dont le sens et l'essence resteront un monde interdit.

En savoir plus
(1) Le Canard enchaîné a pu se procurer le pré rapport complet de la Cour des comptes concernant l'action de l'ANLCI pour les années 2009-2014. Et, selon l'article, le bilan n'est pas probant du tout. Les conclusions du journaliste rejoignent par ailleurs les reproches formulés par les associations de terrain. L'Agence, de son côté, se contente de fournir des extraits choisis de ce document, extraits valorisants, il va sans dire... Extraits du relevé d'observations définitives que la Cour des comptes a adressé à l'ANLCI - période 2009-2014

(2) Pour la première fois, nous disposons de chiffres fiables sur l'évolution de l'illettrisme en France depuis 2004 - ANLCI

Illettrisme : il ne suffit pas de communiquer : pétition à destination de l'ANLCI

Pour en savoir plus : Illettrisme grande cause nationale et abandon local

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Bonnet d'âne pour l'Agence Nationale de Lutte contre l'Illettrisme ? 
L'Agence Nationale de Lutte contre l'Illettrisme - ANLCI - a été créée en 2000. C'est un groupement d'intérêt public chargé de fédérer les moyens de toutes les parties prenantes en matière de lutte contre l'illettrisme. ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2398" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : ACTUASSO

Le congé d'engagement associatif pointe le bout de son nez

L'avant-projet de loi Egalité et Citoyenneté fait déjà couler beaucoup d'encre. Etonnant pour un texte dont la teneur est encore inconnue du plus grand nombre. Parmi les rumeurs et / ou affirmations, on trouve la création d'un congé d'engagement associatif. Et déjà le Haut Conseil de la Vie associative regrette que ce dispositif ne soit réservé qu'aux seuls élus et pas à tous les

Lire la suite...

Pour garder la Ligue, fêtons ses 150 ans

Ils sont surtout connus en tant que boulevards, de Jean Macé à Jules Ferry en passant par Jean Zay cela roule aujourd'hui sur eux, et pourtant... Créée en 1866 par Jean Macé, jeune bourgeois éclairé, la Ligue de l'enseignement est la mère de notre démocratie. Sans elle, pas de loi de 1901 ni de 1905, pas plus d'écoles gratuites et obligatoires ni même de classe moyenne. Et

Lire la suite...

Social Impact Bonds : Casino Royale ou Dangereusement vôtre

Le problème, lorsque la gauche est au pouvoir et qu'elle mène une politique de droite c'est qu'il n'y a plus de garde-fous. La droite au pouvoir trouvera toujours la gauche sur son chemin si d'aventure, sa politique sociale se libéralise un peu trop. L'inverse n'est hélas pas vrai. De ce fait, le gouvernement actuel mène une politique qui a l'assentiment de presque tous les acteurs

Lire la suite...

De la nécessité d'un grand audit fiscal des associations

L'association à but non lucratif est-elle moribonde ? La question se pose lorsque interviennent en série, des regroupements de structures pour faire face à la baisse des financements publics. Regroupements souhaitables et encouragés par le décret 2015-832 du 7 juillet 2015 (loi ESS - 1), mais à hauts risques tant on assiste au mariage de la carpe et du lapin. De même, la recherche

Lire la suite...

Une formation civique et citoyenne obligatoire pour 100 euros la journée

Le 26 octobre dernier, nous avons écrit un article intitulé : Vie associative : le choc de complication ! Il s'agissait de répondre au choc de simplification proposé par le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Notre intention était de démontrer que les mesurettes présentées ne répondaient vraiment pas aux véritables besoins des associations. Tel un feuilleton à

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 050 associations inscrites

L'annuaire des 29 050 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 259 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations