08-11-2016  SOCIETE LIBRE

Fêtes des enfants nus

Il saute à croche-pied, dodelinant de la tête comme un animal songeur. Visage maculé de boue ou bien de suie, l'image n'est pas nette. Le vent, par rafales, ébouriffe ses cheveux comme une main maternelle. Il a dans sa poche droite, un ressort de cahier qui s'agite au rythme de ses cabrioles. Trésor souverain de l'enfance, il joue. Allumette-bateau sur flaque-lac, la bise pousse l'esquif vers les rivages lointains du pays de son âge où il fait si bon vivre, malgré la tente froide et mouillée, les mains vides du père et les larmes de la nuit versées sur ceux qui sont restés là-bas.

Jaurès, mon bon Jaurès, qu'ont-ils fait de cette jeunesse qui pousse comme l'herbe sous les arches glacées de ton métro? Parias mondialisés d'une terre absurde où seuls les hommes ne peuvent circuler.

Que faire de ces gens que la guerre pousse vers nous qui bombardons chez eux un ennemi commun ? Que dire à nos enfants de ces tentes qui ressemblent à des champignons ? Qui a créé quoi ? De l'hydre sauvage qui tue ici comme là-bas à l'armada d'une coalition si mal assortie, comment comprendre ? Je te dis, tu me crois, et pourquoi nos mots comme nos morts ne peuvent s'empêcher de trier du foulard à la croix ? La misère du monde ne peut s'accueillir dit-on, surtout si de nombreuse elle arrive innombrable. Et nos rues deviennent des champignonnières.

Je te regarde, étranger, tu as deux bras comme moi, deux jambes aussi et ton regard brille tout autant. C'est ta bouche qui te trahit, ton sourire est bien plus large que le mien. Et pourtant... peut-on imaginer un Paris bombardé ? Immeubles éventrés, Notre-Dame arrachée, passerelle saint-André-des-arts pendante comme un bracelet de cadenas rouillés, sacs de sable partout, plus de vie nulle part et... où irions-nous ? Serions-nous différents de ces ombres emmaillotées de papier journal qui gèlent sous les arches venteuses du métro aérien ? Il faudra bien un jour que la question se pose.

Gymnopédies : "Fêtes des enfants nus" en grec. (1)
La musique coule du piano tel serpent levantin glissant sournoisement des pages de Salammbô. Avancez notes licencieuses, dépliez votre grâce "origami sonore" (2) et laissez-moi lire au travers de vous... Est-ce le vent du désert que vos croches lascives tentent de masquer, ou bien la marche lente et douloureuse d'un peuple déraciné...

Et les doigts éphémères d'une blonde pianiste égrènent sur mon âme la musique éthérée d'un Satie rigolard. Il neige sur Paris.

En savoir plus
(1) Les Gymnopédies sont des pièces musicales légères et atypiques qui cassent délibérément de nombreuses règles "immuables" de la musique classique. C'est après avoir lu "Salammbô" de Gustave Flaubert que Satie a eu l'idée de composer les 3 Gymnopédies pour piano inspirées par les danses de l'antiquité grecque.

(2) L'origami est l'art du pliage du papier. Le mot vient du japonais. Les Gymnopédies peuvent donner cette impression de musique pliée, impression totalement subjective, naturellement.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Fêtes des enfants nus 
Il saute à croche-pied, dodelinant de la tête comme un animal songeur. Visage maculé de boue ou bien de suie, l'image n'est pas nette. Le vent, par rafales, ébouriffe ses cheveux comme une main maternelle. Il a dans sa ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2400" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : SOCIETE

99 992 abonnés et moi et moi et moi

Oui, après 16 années d'existence, notre lettre d'information associative Lettrasso atteindra bientôt 100 000 abonnés gratuits. Il n'en manque que huit. Quand 99 992 personnes s'abonnent à une lettre, c'est sans doute qu'elle apporte quelque chose. Lettrasso est là, dans le paysage, depuis 2002. Nous étions tous plus jeunes et certains n'étaient même pas nés. Alors bien sûr, entre

Lire la suite...

Comment j'ai raté un train qui n'est jamais parti

La SNCF n'aime pas les usagers, mais elle adore ses clients. L'aventure que je vais vous conter illustre très bien ce qui pourrait être une maxime et qui n'est, hélas, qu'un constat. Voici le récit de mon odyssée ferroviaire. Comme un bon petit soldat du rail, j'avais réservé mon billet à l'avance via la plateforme OUI. La différence de prix entre un TGV et un OuiGO étant ce

Lire la suite...

Et la neige est venue poser ses grandes ailes

Et la neige est venue poser ses grandes ailes sur le manteau frileux d'une nature en sommeil. Et l'homme d'aujourd'hui, dans sa tour de verre, paralysé sera, devant le naturel. Tel un grain de sable, le flocon bloquera nos machines, se moquera de nos applications, de notre assurance, de notre morgue. Resteront, suspendus et fragiles, les sourires des enfants sous les bonnets de

Lire la suite...

Génération Bataclan : du rififi dans le commémoratif

Deux jours après la tragique soirée du 13 novembre 2015, une association dénommée "Génération Bataclan" est créée. Elle se donne comme objet de regrouper les personnes physiques ou morales qui sont en faveur de l'édification d'une statue commémorative. Une "oeuvre mémorielle citoyenne", selon le terme utilisé par son président, qui aurait été érigée boulevard Voltaire, sur le

Lire la suite...

Et mon attente finira par payer

Cette semaine, l'envie est à l'écrémage. Vous livrer une succession de petites nouvelles aérées façon purée en sachet plutôt que l'article parfois plus lourd à digérer. Passe ton chemin Parmentier, bienvenue à toi Oh Vico, Roi de la patate en poudre. Après la crème, ne pas oublier l'oeuf qui donne le petit goût inimitable. Et surtout, laisser quelques grumeaux de poudre. Comme pour

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 050 associations inscrites

L'annuaire des 29 050 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 259 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations