18-04-2017  SOCIETE LIBRE

Elections : votons plaisir, votons inutile

A moins d'une semaine du premier tour, on ne peut que répéter que le vote utile a vécu, qu'il est temps de se faire enfin plaisir et voter pour le candidat de notre coeur. Et si ce dernier n'a pas trouvé l'âme soeur dans ce défilé de louables intentions, l'abstention, en attendant la reconnaissance du vote blanc, est aussi un vote plaisir. De toute façon, on le sait bien, le vainqueur "ira à Canossa" taper la bise à Dame Merkel.

Vous ne me croyez pas ? Vous pensez que l'élu(e) de votre coeur entamera un bras de fer avec notre "cousine germaine" et qu'il (elle) lui fera rendre gorge ? Autant croire au Père Noël... ou mieux, jouer au loto.

Pour étayer cette thèse, faisons un détour par nos associations. Le questionnaire que le Mouvement associatif a adressé aux 11 candidats à la Présidentielle a reçu cinq réponses de Nathalie Artaud, François Fillon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon.

Autant vous le dire tout de suite, ces réponses sont un festival de langues de bois digne de la fête des "Soufflaculs" de Nontron ou de Saint-Claude. Notre synthèse succincte vous évitera une lecture fastidieuse : "Encourager le bénévolat associatif, reconnaissance dans la constitution du statut de bénévole associatif, mieux valoriser et reconnaître cet apport du tissu associatif à la préparation de notre avenir, améliorer le régime fiscal des dons et de développer les financements participatifs privés..." Mais le plus intéressant n'est pas ce qui est dit, mais ce qui est caché...

En effet, ces professions de (mauvaises) foi font l'impasse sur l'essentiel : la privatisation des financements. Pas un mot sur "l'investissement à impact social" plus connu sous le nom de SIB ou Social Impact Bonds (pourtant initié sous le quinquennat Hollande), rien non plus sur l'ESS (l'économie sociale et solidaire n'est citée que quatre fois dont deux fois dans les questions posées aux candidats). Même le candidat Benoit Hamon, pourtant initiateur de la loi ESS, effleure le sujet.

En 2012, le même exercice avait été proposé aux six candidats à l'élection présidentielle François Bayrou, François Hollande, Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon, Hervé Morin et Nicolas Sarkozy. Au mot près les mêmes réponses creuses et bien sûr aucun n'avait abordé le financement privé (pourtant déjà préconisé par la commission européenne) et la baisse des subventions (fortement encouragée par les mêmes). Dernière remarque au passage : en 2012, la CPCA (l'ancêtre du Mouvement associatif) avait refusé de soumettre Marine Lepen à l'exercice. En 2017, la même semble être devenue fréquentable...

Au bal des faux-culs, on y danse, on y danse, au bal des faux-culs, on y danse tous en rond. Reconnaissons à Nathalie Artaud, l'honnêteté de sa réponse : "On ne peut malheureusement pas construire un îlot vraiment social et solidaire dans un monde où règne la compétitivité, la concurrence et le marché." Qu'en termes galants, ces choses là sont dites... merci Madame.

En conclusion, je vous propose un autre sujet mais qui n'est pas totalement éloigné de cette élection présidentielle. Il s'agit du concours The DNA Journey. L'idée est simple : il faut raconter, en 250 caractères, comment vous allez "ouvrir le monde tout en voyageant". Si votre "ouverture" est sélectionnée, vous gagnerez un Kit ADN qui vous permettra de connaître votre héritage génétique.

A la réception de vos résultats ADN, faites-vous filmer en train de les découvrir dans une courte vidéo. Cette vidéo sera votre ticket pour participer à la phase suivante du concours : gagner un voyage d'un montant de 1500 euros à la découverte de votre véritable pays d'origine.

La vidéo ci-dessous vous aidera à comprendre ce que l'ADN peut révéler sur nos origines. L'islandais ou l'anglais, qui semblent très fiers de ce qu'ils sont, tombent de très haut lorsqu'ils découvrent un héritage génétique inattendu. Le blanc de peau fier et "de souche" n'est pas forcement là où on l'attend... Très intéressant.







En savoir plus
Vous êtes abstentionnistes pour 2017 ? Un collectif de citoyens déçus du système actuel se propose pour la première fois en France de fédérer les abstentionnistes. Nous sommes une trop grande majorité à ne pas être entendue, unissons-nous par le biais de cette démarche. www.bureau-abstentions.fr

Voter autrement pour 2017
Il s'agit de tester des modes de scrutin différents. Cette expérimentation est proposée par un collectif de chercheurs du CNRS (Université de Caen, CREM. de Paris School of Economics. Université Jean-Monnet Saint-Étienne, GATE. Université de Strasbourg, BETA. Université Grenoble-Alpes, Grenoble-INP, LIG)

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Elections : votons plaisir, votons inutile 
A moins d'une semaine du premier tour, on ne peut que répéter que le vote utile a vécu, qu'il est temps de se faire enfin plaisir et voter pour le candidat de notre coeur. Et si ce dernier n'a pas trouvé l'âme soeur ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2423" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : SOCIETE

99 992 abonnés et moi et moi et moi

Oui, après 16 années d'existence, notre lettre d'information associative Lettrasso atteindra bientôt 100 000 abonnés gratuits. Il n'en manque que huit. Quand 99 992 personnes s'abonnent à une lettre, c'est sans doute qu'elle apporte quelque chose. Lettrasso est là, dans le paysage, depuis 2002. Nous étions tous plus jeunes et certains n'étaient même pas nés. Alors bien sûr, entre

Lire la suite...

Comment j'ai raté un train qui n'est jamais parti

La SNCF n'aime pas les usagers, mais elle adore ses clients. L'aventure que je vais vous conter illustre très bien ce qui pourrait être une maxime et qui n'est, hélas, qu'un constat. Voici le récit de mon odyssée ferroviaire. Comme un bon petit soldat du rail, j'avais réservé mon billet à l'avance via la plateforme OUI. La différence de prix entre un TGV et un OuiGO étant ce

Lire la suite...

Et la neige est venue poser ses grandes ailes

Et la neige est venue poser ses grandes ailes sur le manteau frileux d'une nature en sommeil. Et l'homme d'aujourd'hui, dans sa tour de verre, paralysé sera, devant le naturel. Tel un grain de sable, le flocon bloquera nos machines, se moquera de nos applications, de notre assurance, de notre morgue. Resteront, suspendus et fragiles, les sourires des enfants sous les bonnets de

Lire la suite...

Génération Bataclan : du rififi dans le commémoratif

Deux jours après la tragique soirée du 13 novembre 2015, une association dénommée "Génération Bataclan" est créée. Elle se donne comme objet de regrouper les personnes physiques ou morales qui sont en faveur de l'édification d'une statue commémorative. Une "oeuvre mémorielle citoyenne", selon le terme utilisé par son président, qui aurait été érigée boulevard Voltaire, sur le

Lire la suite...

Et mon attente finira par payer

Cette semaine, l'envie est à l'écrémage. Vous livrer une succession de petites nouvelles aérées façon purée en sachet plutôt que l'article parfois plus lourd à digérer. Passe ton chemin Parmentier, bienvenue à toi Oh Vico, Roi de la patate en poudre. Après la crème, ne pas oublier l'oeuf qui donne le petit goût inimitable. Et surtout, laisser quelques grumeaux de poudre. Comme pour

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 050 associations inscrites

L'annuaire des 29 050 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 259 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations