21-08-2017  SOCIETE LIBRE

J'en ai marre ! Neymar Neymar... répondit l'écho

J'aime le foot, ce jeu d'apparence simple. Simple de figurer les cages avec des casquettes ou des sacs, simple de trouver un ballon même en papier comme je l'ai vu au Brésil, simple de le pousser devant ses pieds, de le passer, de buter, de marquer. Cette simplicité a fait son succès, le foot appartient à tout le monde. Qui n'a jamais joué au foot ? Alors qu'un club achète très cher un joueur ne me gêne pas.

C'est la loi de l'offre et de la demande appliquée dans toute sa vanité. Qu'un joueur fasse rêver est une partie de son rôle. Que le rêve ait un prix en est une conséquence.

Le mois d'août est traditionnellement un mois creux en terme d'actualité. Sans attentats ou mariages princiers, difficile de remplir les colonnes. Ce n'est pas l'annonce du retrait définitif des USA de l'accord de Paris ou les tests de missiles balistiques par le "bien dégagé derrière les oreilles" qui peut suffire à alimenter notre soif d'infos.

La répétition d'informations est comme une lime sur un morceau de fer : ça use. Le changement climatique et ses conséquences, la prochaine crise financière qui pointe son groin, la java des bombes atomiques, tout ça on le sait et qu'est-ce qu'on y peut ?

Heureusement Neymar est arrivé et hélas aussi, les attentats de Barcelone. La tour Eiffel s'est embrasée pour l'un et éteinte pour l'autre. Anne Hidalgo, la maire de Paris, joue de l'interrupteur comme le ferait une petite fille à qui l'on a offert une console vidéo. Et pourtant, la dame de fer est arrivée à un âge où elle a droit à un peu de tranquillité, voire de respect.

Le retrait de 5 euros par mois sur l'APL était, selon le président de la république, une "vraie connerie". Vous aviez oublié cette info ? J'ai rencontré un étudiant ce weekend qui était outré de cette baisse de ses APL, ce que je peux comprendre. Mais le même a fait 4 heures de queue pour acheter un maillot floqué au nom de Neymar pour 160 euros.

Existe-t-il une corrélation entre la baisse de son APL et l'arrivée de Neymar au PSG ? Ce serait vraiment mettre le brésilien à toutes les sauces. Essayons tout de même...

Pour réaliser une économie mensuelle de 32,5 millions d'euros, soit 390 millions d'euros par an, on baisse les APL de notre étudiant et de ses compagnons de misère, de 5 euros par mois. Choisir de faire des économies sur les aides personnelles au logement est un choix politique.

Exonérer Neymar de l'impôt sur la fortune (mesure dérogatoire pour tous les "impatriés" fortunés qui viennent travailler en France) est aussi un choix politique.

Selon le principe des vases communicants, un liquide homogène s'équilibre à la même hauteur dans chacun des récipients grâce à la pression atmosphérique. Une très légère pression fiscale sur les plus riches aurait le même résultat sur l'APL de notre étudiant. Mais un Neymar ne serait sans doute pas venu...

Est-il possible d'ouvrir les yeux de notre étudiant, au demeurant très sympathique, avec de simples exemples de physique ? J'en doute. Faut-il briser ses rêves par des élucubrations abracadabrantesques ? Bien sûr que non, ce n'est pas de sa faute. En revanche, l'achat du maillot floqué Neymar pour 160 euros relève d'un choix personnel contre lequel il n'existe visiblement pas de vaccin. Panem et circenses...

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
J'en ai marre ! Neymar Neymar... répondit l'écho 
J'aime le foot, ce jeu d'apparence simple. Simple de figurer les cages avec des casquettes ou des sacs, simple de trouver un ballon même en papier comme je l'ai vu au Brésil, simple de le pousser devant ses pieds, de le ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2440" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : SOCIETE

Comment j'ai raté un train qui n'est jamais parti

La SNCF n'aime pas les usagers, mais elle adore ses clients. L'aventure que je vais vous conter illustre très bien ce qui pourrait être une maxime et qui n'est, hélas, qu'un constat. Voici le récit de mon odyssée ferroviaire. Comme un bon petit soldat du rail, j'avais réservé mon billet à l'avance via la plateforme OUI. La différence de prix entre un TGV et un OuiGO étant ce

Lire la suite...

Et la neige est venue poser ses grandes ailes

Et la neige est venue poser ses grandes ailes sur le manteau frileux d'une nature en sommeil. Et l'homme d'aujourd'hui, dans sa tour de verre, paralysé sera, devant le naturel. Tel un grain de sable, le flocon bloquera nos machines, se moquera de nos applications, de notre assurance, de notre morgue. Resteront, suspendus et fragiles, les sourires des enfants sous les bonnets de

Lire la suite...

Génération Bataclan : du rififi dans le commémoratif

Deux jours après la tragique soirée du 13 novembre 2015, une association dénommée "Génération Bataclan" est créée. Elle se donne comme objet de regrouper les personnes physiques ou morales qui sont en faveur de l'édification d'une statue commémorative. Une "oeuvre mémorielle citoyenne", selon le terme utilisé par son président, qui aurait été érigée boulevard Voltaire, sur le

Lire la suite...

Et mon attente finira par payer

Cette semaine, l'envie est à l'écrémage. Vous livrer une succession de petites nouvelles aérées façon purée en sachet plutôt que l'article parfois plus lourd à digérer. Passe ton chemin Parmentier, bienvenue à toi Oh Vico, Roi de la patate en poudre. Après la crème, ne pas oublier l'oeuf qui donne le petit goût inimitable. Et surtout, laisser quelques grumeaux de poudre. Comme pour

Lire la suite...

We want au moins sex equality

Elles se déchirent, nos soeurs de coeur et de corps. Et nous nous taisons. Nous les laissons débattre entre-elles, comme si cela ne nous concernait pas. Etrange paradoxe que de faire le procès d'un accusé qui ne se sent pas concerné. Et au silence des hommes, se heurte une colère des femmes qui tourne en rond. Où sont les philosophes habitués des plateaux de télévision ? Pas un

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 046 associations inscrites

L'annuaire des 29 046 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 259 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations