10-10-2005   LIBRE

Diminution des crédits aux associations

Question posée par M. François Huwart député socialiste en Eure-et-Loir (publiée au JO le : 23/08/2005 page : 7934) à M. le ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative :

Je souhaite appeler l'attention de M. le ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative sur les conséquences pour les associations de jeunesse et d'éducation populaire du gel d'une partie du budget de son ministère.

Selon certaines informations, il manquerait à ce jour 10 à 15 millions d'euros de crédits pour soutenir l'action des associations nationales et locales dans des conditions comparables aux exercices précédents. Cette diminution des crédits entraînerait une baisse de 50 % environ par rapport aux montants des subventions demandées et une baisse de 45 % environ par rapport aux montants versés en 2004. Une telle mesure ne leur permettrait plus d'assurer leur mission de service, de conseil, de formation, d'aide juridique et d'accompagnement des projets des acteurs locaux.

Or, le rôle important de ces associations est reconnu par l'État et les collectivités locales et cette réduction budgétaire mettrait en péril l'existence même d'un grand nombre de ces associations et de nombreux emplois dans ce secteur. Il le remercie en conséquence de bien vouloir lui préciser les garanties qu'il peut apporter aux associations concernées.

Réponse du Ministre (publiée au JO le : 27/09/2005 page : 9005)
La vie associative constitue pour notre pays un élément essentiel au renforcement du lien social et de la solidarité entre les générations. La création, depuis 2004, d'un ministère chargé de la vie associative, ainsi que le lancement, en 2005, de la conférence nationale de la vie associative, témoignent de la reconnaissance par le Gouvernement du rôle éminent joué par les associations dans notre société.

Dès la constitution du nouveau Gouvernement, le ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative a évoqué avec le Premier ministre, M. Dominique de Villepin, l'importance qui s'attachait, dans un contexte budgétaire contraint, à préserver dans la mesure du possible les financements consacrés aux réseaux nationaux de jeunesse et d'éducation populaire, ainsi qu'à la formation des bénévoles au travers du conseil de développement de la vie associative.

Les décisions nécessaires ont donc été prises et les associations se sont vues notifier par les services du ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative, il y a quelques jours, le montant de leur subvention 2005. Ces financements ont été accordés en privilégiant les actions qui s'inscrivent dans le coeur des politiques ministérielles en direction de la jeunesse et pour le soutien à l'éducation populaire.

L'ensemble de ces mesures, qui répondent aux préoccupations des responsables du Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d'éducation populaire (CNAJEP), leur ont été récemment présentées lors d'une réunion qui s'est tenue au ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative.

Notre avis
Il faut rappeler à ce sujet que plus de 25 députés (toutes tendances confondues) ont posé la même question au Ministre qui a fait bien sûr la même réponse. Cela traduit effectivement beaucoup plus qu'une simple inquiétude...

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Diminution des crédits aux associations 
Question posée par M. François Huwart  député socialiste en Eure-et-Loir (publiée au JO le : 23/08/2005 page : 7934) à M. le ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative :

Je souhaite appeler ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=652" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique :

Alertez les bébés !

Nous empruntons ce titre à une chanson de Jacques Higelin. Une récente enquête menée par une association de consommateurs montre la présence d'une trentaine de conservateurs et substances allergènes dans 27 lingettes et 7 laits de toilette pour bébé. Les résultats indiquent, par ailleurs, la présence de ces molécules dans 94 % des cas. Des allergènes ont été retrouvés en

Lire la suite...

Ce qui attend les associations en 2014

Sans être devin, nous sentons tous que l'année 2014 risque d'être assez difficile à traverser... Chômage qui ne baisse pas, croissance en berne, pauvreté en hausse, les "indicateurs" comme se plaisent à dire les experts patentés sont tous au rouge. Indicateurs qui se retrouvent de plus en plus souvent dans les queues des restos du coeur qui, pour la première fois de son

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]