10-01-2006   LIBRE

Violence conjugale en inde

A l'approche de la Journée Internationale de la Femme, célébrée le 8 mars prochain, Intervida rappelle que la violence conjugale est un phénomène répandu, accru dans les pays où l'inégalité des sexes reste un motif culturel d'abus. Dans le cadre de ses programmes en faveur des femmes défavorisées, Intervida soutient psychologiquement les femmes indiennes sans ressources pour qu'elles abandonnent leur rôle de citoyennes de second rang. Selon les statistiques avancées par l'ONU, 25% à 35% de femmes dans le monde sont victimes d'agression de la part de leur conjoint.

Avec environ 500 millions de femmes qui souffrent de discriminations dans de nombreux domaines, la situation de la femme en Inde est catastrophique. L'Inde est le pays qui compte le plus grand nombre de femmes soumises à un statut très inégalitaire par rapport aux hommes.

En Inde, la femme est le pilier de l'économie familiale et gardienne des valeurs et des traditions. Cependant, sa place n'est pas reconnue dans un pays où les filles sont considérées comme une charge familiale. Par exemple, la dot que les familles doivent payer pour marier leurs filles les obligent souvent à s'endetter. Il faut savoir que les jeunes filles une fois mariées subissent des menaces et sont victimes du chantage de la belle famille qui souhaite recevoir plus d'argent, une situation accentuée dans les communautés rurales. Sous prétexte que la dot n'est pas suffisante, les assassinats de femmes ne cesse d'augmenter depuis les années 1980. On estime que le nombre de femmes assassinées s'élève à 6 000 par an alors que la dot a été abrogée en 1955 ! C'est la raison pour laquelle le parlement indien a promulgué en août 2005 la Loi de Protection de la Femme contre la Violence Domestique qui protège non seulement la femme de la violence de son mari ou de ses fils, mais également de la belle famille avec laquelle elle cohabite.

La constitution indienne a beau défendre l'égalité des sexes, les difficultés d'accès aux droits de base tel que le travail, l'éducation, la santé et la nutrition, condamnent la femme à tenir un rôle secondaire. Une enfance conditionnée à être dévalorisée n'est que le début d'un procédé de domination de la femme par le biais de la soumission et de la docilité et conduit à des dommages psychologiques profonds.

Selon les données du gouvernement indien, 56,2% des femmes qui n'ont jamais été mariées pensent que le mari a des raisons suffisantes de maltraiter son épouse. 40% d'entre-elles pensent qu'il est justifié qu'elles soient maltraitées si elles négligent leur travail de mère, et de femme au foyer. Pour 36,5% d'entre-elles, sortir de la maison sans en avertir leur époux est également une raison justifiée de violence conjugale. 33,8% des femmes interrogées évoquent l'irrespect envers la belle famille, 33,7 % un cas de suspicion d'infidélité, 24,6 le fait de ne pas savoir cuisiner et 6,8% une dot insuffisante.

Pour répondre à cette réalité alarmante, Intervida a créé en 2000, un groupe d'entraide et de soutien, dans la ville de Pune. Il s'agit d'un projet de soutien psychologique destiné aux femmes sans ressources. On y éduque les participantes sur les conséquences de la violence familiale et en cas de mauvais traitements, les agresseurs subissent une certaine pression.

Le centre aide des groupes de femmes de différents slums (quartiers marginalisés) à s'organiser et à puiser la force nécessaire dans l'appartenance au groupe. On y valorise l'entraide, on y promeut l'association économique et les forums de discutions. L'objectif est de renforcer la confiance et l'estime de soi des femmes, inciter les participantes à se soutenir entre elles dans tout aspect de la vie quotidienne mais aussi de leur apprendre à économiser afin de pouvoir disposer de fonds.

En savoir plus
Association humanitaire Intervida

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Violence conjugale en inde 
A l'approche de la Journée Internationale de la Femme, célébrée le 8 mars prochain, Intervida rappelle que la violence conjugale est un phénomène répandu, accru dans les pays où l'inégalité des sexes reste un motif ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=688" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique :

Alertez les bébés !

Nous empruntons ce titre à une chanson de Jacques Higelin. Une récente enquête menée par une association de consommateurs montre la présence d'une trentaine de conservateurs et substances allergènes dans 27 lingettes et 7 laits de toilette pour bébé. Les résultats indiquent, par ailleurs, la présence de ces molécules dans 94 % des cas. Des allergènes ont été retrouvés en

Lire la suite...

Ce qui attend les associations en 2014

Sans être devin, nous sentons tous que l'année 2014 risque d'être assez difficile à traverser... Chômage qui ne baisse pas, croissance en berne, pauvreté en hausse, les "indicateurs" comme se plaisent à dire les experts patentés sont tous au rouge. Indicateurs qui se retrouvent de plus en plus souvent dans les queues des restos du coeur qui, pour la première fois de son

Lire la suite...

Associations et clientélisme politique : un couple d'enfer

L'année 2014 sera électorale. Les municipales sont des élections très importantes en France. Et pour des raisons politiques évidentes, un grand nombre de villes et villages vont changer de maires. C'est ainsi et c'est bien. La loi de 1901 est l'une des lois les plus importantes du 20ème siècle. En conférant un statut juridique aux associations, elle a permis le regroupement de

Lire la suite...

Associations : pas de cumul pour l'abattement de la taxe sur les salaires en 2014

Nous avons fait au mois d'octobre une brève pour signaler l'abattement dont les associations vont bénéficier en 2014 sur la taxe sur les salaires. Cette taxe est due à raison des rémunérations individuelles versées aux personnels par les employeurs qui ne sont pas assujettis à la taxe sur la valeur ajoutée ou ne l'ont pas été sur 90 % au moins de leur chiffre d'affaires au titre de

Lire la suite...

La gouvernance associative, ça se passe bien dans votre association ?

La gouvernance associative est un ensemble de bons comportements permettant aux dirigeants d’organismes sans but lucratif de s’appuyer sur des organisations efficaces et lisibles pour exercer sereinement leur fonction. Le concept de gouvernance associative a trouvé sa définition grâce à François Jegard. Selon lui, une bonne gouvernance tourne autour de trois points essentiels :

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 041 associations inscrites

L'annuaire des 29 041 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 258 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations