08-01-2007   LIBRE

La victoire de don quichotte

L'association des Enfants de Don Quichotte a annoncé lundi 08 janvier 2007,”une sortie de crise immédiate”, après la divulgation par le gouvernement d'un plan d'action ”renforcé” pour les sans-abri. Des hébergements ”dignes” vont être trouvés pour les SDF présents sur les campements ”à Paris comme en province”, assure l'association qui parle d'un ”processus de longue haleine” en ce qui concerne le démontage des tentes.

En effet, le gouvernement a dévoilé un plan renforcé pour l'hébergement des SDF et des mal-logés. Le ministre de la Cohésion sociale, Jean-Louis Borloo et sa ministre déléguée, Catherine Vautrin, ont annoncé dans un communiqué un ”plan d'action renforcé” pour 2007 afin d'héberger de façon ”pérenne” et ”adaptée” toute personne accueillie en urgence.

Ce plan prévoit notamment que ”toute personne accueillie dans un Centre d'hébergement d'urgence devra se voir proposer, en fonction de sa situation, une solution pérenne, adaptée et accompagnée si nécessaire, dans le parc public social, dans le parc privé conventionné, dans un CHRS (Centre d'hébergement et de réinsertion sociale), un CADA (Centre d'accueil pour demandeur d'asile), un LogiRelais, une Maison relais ou un hébergement de stabilisation”. Il ”s'appuiera sur 27.100 places nouvelles”. Cependant, ces dernières doivent se substituer ”aux 13.500 places actuelles en hébergement d'urgence”. Le nouveau dispositif ”se mettra en place au fur et à mesure dans le courant 2007”, selon le communiqué du ministère.

A la suite de ce communiqué, les Enfants de Don Quichotte, qui ont réussi à mettre la question des mal logés au coeur de la campagne présidentielle en organisant, à Paris puis en province, des villages de tentes, a salué ”un changement radical de politique”. L'association a annoncé qu'elle allait démarrer ”immédiatement le processus qui nous conduira à la fin de tous les campements”, puisqu'elle avait par ailleurs ”la certitude d'un droit au logement opposable sera adopté prochainement dans un vrai esprit de consensus politique et associatif”.

Ce droit au logement opposable a été annoncé le 3 janvier par Dominique de Villpein. Il sera progressivement mis en place entre 2008 et 2012. Lundi, le Haut comité pour le Logement des personnes défavorisées, présidé par Xavier Emmanuelli, a donné un avis favorable à un projet de loi en ce sens, qui devrait être adopté en conseil des ministres la semaine prochaine et voté au Parlement dans la foulée. L'article 1er de ce projet prévoit que ”l'Etat garantit le droit au logement” avec ”la possibilité d'engager un recours amiable auprès d'une autorité responsable puis, le cas échéant, un recours contentieux auprès de la juridiction administrative”.

En savoir plus
www.lesenfantsdedonquichotte.org

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
La victoire de don quichotte 
L'association des Enfants de Don Quichotte a annoncé lundi 08 janvier 2007,”une sortie de crise immédiate”, après la divulgation par le gouvernement d'un plan d'action ”renforcé” pour les sans-abri. Des hébergements ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=841" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique :

Alertez les bébés !

Nous empruntons ce titre à une chanson de Jacques Higelin. Une récente enquête menée par une association de consommateurs montre la présence d'une trentaine de conservateurs et substances allergènes dans 27 lingettes et 7 laits de toilette pour bébé. Les résultats indiquent, par ailleurs, la présence de ces molécules dans 94 % des cas. Des allergènes ont été retrouvés en

Lire la suite...

Ce qui attend les associations en 2014

Sans être devin, nous sentons tous que l'année 2014 risque d'être assez difficile à traverser... Chômage qui ne baisse pas, croissance en berne, pauvreté en hausse, les "indicateurs" comme se plaisent à dire les experts patentés sont tous au rouge. Indicateurs qui se retrouvent de plus en plus souvent dans les queues des restos du coeur qui, pour la première fois de son

Lire la suite...

Associations et clientélisme politique : un couple d'enfer

L'année 2014 sera électorale. Les municipales sont des élections très importantes en France. Et pour des raisons politiques évidentes, un grand nombre de villes et villages vont changer de maires. C'est ainsi et c'est bien. La loi de 1901 est l'une des lois les plus importantes du 20ème siècle. En conférant un statut juridique aux associations, elle a permis le regroupement de

Lire la suite...

Associations : pas de cumul pour l'abattement de la taxe sur les salaires en 2014

Nous avons fait au mois d'octobre une brève pour signaler l'abattement dont les associations vont bénéficier en 2014 sur la taxe sur les salaires. Cette taxe est due à raison des rémunérations individuelles versées aux personnels par les employeurs qui ne sont pas assujettis à la taxe sur la valeur ajoutée ou ne l'ont pas été sur 90 % au moins de leur chiffre d'affaires au titre de

Lire la suite...

La gouvernance associative, ça se passe bien dans votre association ?

La gouvernance associative est un ensemble de bons comportements permettant aux dirigeants d’organismes sans but lucratif de s’appuyer sur des organisations efficaces et lisibles pour exercer sereinement leur fonction. Le concept de gouvernance associative a trouvé sa définition grâce à François Jegard. Selon lui, une bonne gouvernance tourne autour de trois points essentiels :

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 041 associations inscrites

L'annuaire des 29 041 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 258 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations