LettrAsso

Abonnez-vous

L'abonnement payant à LettrAsso vous permet de lire les articles réservés, dans un environnement protégé et sans publicité. Il propose également une veille juridique complète qui repose sur l'analyse des projets ou lois qui concernent le secteur associatif ainsi que la dernière jurisprudence.

Choisissez l'abonnement qui vous convient le

10 3 mois et 10 euros pour découvrir

L'abonnement Lettrasso 10 vous permet, pour 10 euros TTC, de bénéficier de 3 mois d'abonnement pour tous les articles en cours pendant cette période dans un environnement protégé et sans publicité. Il propose également une veille juridique ainsi que la dernière jurisprudence. Vous aurez ainsi accès à une information associative complète et hebdomadaire pendant 3 mois.
Depuis 1999 au service des associations

20 6 mois et 20 euros pour s'organiser

L'abonnement Lettrasso 20 vous permet, pour 20 euros TTC, de bénéficier de 6 mois d'abonnement pour tous les articles en cours pendant cette période dans un environnement protégé et sans publicité. Il propose également une veille juridique ainsi que la dernière jurisprudence. Vous aurez ainsi accès à une information associative complète et hebdomadaire pendant 6 mois.
Depuis 1999 au service des associations

40 12 mois et 40 euros pour tout savoir

L'abonnement payant à Lettrasso 40 vous permet de lire la totalité des articles réservés depuis 2002, dans un environnement protégé et sans publicité. Il propose également une veille juridique ainsi que la dernière jurisprudence. Vous aurez ainsi accès à une information associative complète et hebdomadaire pendant 12 mois..
Depuis 1999 au service des associations

Comparaison n'est pas raison

  Commander
10
Commander
20
Commander
40
Recevoir Lettrasso
Lire les articles non réservés
Accès à 3 mois d'articles réservés
Accès à 6 mois d'articles réservés
Accès à tous les articles réservés
Commenter les articles
Veille juridique
No pub (pas de publicité)
Mise en favoris des articles
Impression des articles
Voter pour les articles réservés
Alerte à chaque nouvelle parution
  Commander
10
Commander
20
Commander
40

Votre espace client en images

Cet espace est compatible smartphone et tablette

Cliquez sur les images ci-dessous

Conditions générales de vente de LettrAsso

La veille juridique

Vous recevez, en temps réel, une veille juridique complète, aussi bien pour les nouvelles lois et les décrets récents que pour les projets législatifs en cours.

No pub (pas de publicité)

Vous bénéficiez d'un espace privé libre de toute publicité, ce qui vous garanti le chargement rapide de vos articles et ce quelque soit la plateforme que vous utilisez.

Mise en favoris des articles

Vous pouvez mettre vos articles préférés en favoris afin de les retrouver très facilement.

Impression des articles

Vous pouvez imprimer vos articles préférés dans une configuration spéciale qui retire tout le formatage HTML

Alerte à chaque nouvelle parution

Vous êtes prévenu(e) par email à chaque nouvelle parution entre deux Lettrasso

Commenter les articles

Seul l'abonnement 40 vous permet de commenter tous les articles que vous souhaitez.

Confidentialité de vos données

Conformément à la loi Informatique et libertés vous disposez d'un droit d'accès aux données qui vous concernent, ainsi qu'un droit de modification ou de suppression de celles-ci (Art 34 à 38 de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978). Pour exercer ce droit, il vous suffit de nous écrire à partir du bouton contact sur le site. Les informations qui vous concernent sont destinées uniquement au traitement de votre abonnement. Votre email ne sera jamais ni vendu ni échangé.

Paiement sécurisé

Le tarif d’abonnement est indiqué en euros, toutes taxes comprises. Vous pouvez régler en toute sécurité par carte bancaire. Le paiement s'effectue via notre partenaire bancaire Hipay sur serveurs sécurisés via le protocole TLS 1.2 DigiCert SHA2 3Dsecure (1) Toutes les informations transmises sont cryptées et nous n'avons jamais accès à vos données bancaires.
(1) 3Dsecure est un protocole sécurisé de paiement sur Internet. Selon votre banque, vous devrez sans doute saisir, en plus du numéro de votre carte bancaire, de sa date d'expiration et de son code de sécurité, un code dynamique à usage unique qui vous sera envoyé par votre banque avec un SMS.

Identification sur votre espace client

Lors de la souscription de votre premier abonnement après avoir inscrit vos coordonnées, il vous sera demandé de créer un mot de passe. Il vous permettra de vous connecter à votre espace privé avec l'aide de votre adresse email en tant que pseudo.

Renouvellement ou résiliation

Le renouvellement ou la résiliation de votre abonnement ne peut se faire qu'à partir du dernier mois avant la date d'échéance. Un email de rappel vous sera envoyé durant cette période. Pour le renouvellement, vous devrez le faire au sein de votre espace privé, via le formulaire de paiement prévu à cet effet. La résiliation s'effectue en cliquant simplement sur le lien situé dans l'email de relance. Cela supprimera toutes vos données et fermera définitivement votre espace client.

Foire aux questions

Pour profiter de votre abonnement, vous devez pouvoir vous connecter à votre espace client, avec votre email et le mot de passe que vous avez créé lors de votre inscription. Si la connexion s'avère impossible, sachez que cela ne provient pas du service. En cas de panne, un message vous préviendrait d'une connexion impossible. Cela ne peut donc provenir que d'une erreur de saisie, d'une erreur de mot de passe ou tout simplement que votre navigateur n'accepte pas les cookies. Dans ce dernier cas, il faut modifier le réglage afin que les cookies soient bien gérés.

Un conseil pour une connexion réussie : vérifiez toujours la casse (majuscules ou minuscules) de votre mot de passe, 97% des connexions échouées proviennent de cette erreur.

Nous stockons les mots de passe en mode crypté sur le site, par souci de confidentialité. Nous ne pouvons donc pas vous le fournir de nouveau. Pour recevoir votre mot de passe si vous l'avez oublié, cliquez sur ce lien :

Il arrive souvent que des emails atterrissent dans les courriers indésirables de votre messagerie, même si ce n'était pas le cas la veille, et cela sans raison particulière. Nous n'avons malheureusement pas la main sur les paramétrages des services de messagerie.

Pour vous en assurer, vérifiez le dossier "Courrier indésirable" ou "spam" de votre messagerie. Vous pouvez aussi vous connecter directement à votre espace privé et effectuer le renouvellement via le formulaire prévu à cet effet.

Pour être certain de recevoir nos emails, ajoutez le mail admin@loi1901.com à votre carnet d'adresse afin de nous identifier comme un expéditeur reconnu par votre logiciel de messagerie.

Selon les messageries, les liens situés au sein d'un email peuvent ne pas fonctionner. Pour sortir de cette situation, veuillez effectuer un clic droit sur le lien et choisir "Ouvrir dans le navigateur". Cela fonctionnera sans problème.

Il arrive fréquemment que Lettrasso atterrisse dans les courriers indésirables de votre messagerie, même si ce n'était pas le cas la veille, et cela sans raison particulière. Nous n'avons malheureusement pas la main sur les paramétrages des services de messagerie. Pour vous en assurer, vérifiez le dossier "Courrier indésirable" ou "spam" de votre messagerie.

Si le problème ne vient pas de là et que votre adresse email est toujours abonnée, nous ne pouvons que vous conseiller de consulter les archives de Lettrasso. Nous envoyons la lettre chaque mardi, elle est donc archivée en même temps.

Pour être certain de recevoir Lettrasso, ajoutez le mail lettrasso@loi1901.com à votre carnet d'adresse afin de nous identifier comme un expéditeur reconnu par votre logiciel de messagerie.

L'abonnement à Lettrasso est toujours gratuit, il n'y a aucun changement avec l'arrivée de LettrAsso . Simplement, certains articles ne seront pas accessibles à la lecture et la veille juridique est maintenant réservée aux abonnés de LettrAsso .



Pour être certain de recevoir Lettrasso, ajoutez le mail lettrasso@loi1901.com à votre carnet d'adresse afin de nous identifier comme un expéditeur reconnu par votre logiciel de messagerie.

Rien de plus facile, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous :

Tout d'abord, nous vous remercions de votre intention. L'abonnement à LettrAsso ne peut se faire qu'à titre individuel. Vous pouvez donc abonner le président de cette association ou n'importe quel autre membre, mais pas l'association elle-même.

Du 01-10-2002 au 14-04-2015, tous les articles de Lettrasso étaient en accès gratuit. Au fil des ans, le travail que représente la sortie d'une Lettrasso est devenu de plus en plus "professionnel", et nos journalistes aussi. Le bénévolat a cédé la place au salariat. Juste évolution quand il s'agit de conserver une équipe qui est là depuis la première lettre.

Oui, mais comment financer ?

Nous avons, à partir de 2013, incité les lecteurs à cliquer sur des publicités. Nous pensions, naïvement, que si chaque abonné faisait un petit clic, cela pouvait permettre de boucler les salaires. Hélas, le nombre de clics s'est avéré inversement proportionnel au nombre de lecteurs... L'abonnement s'est donc imposé naturellement. Là encore, nous nous sommes trompés sur nos lecteurs. Nous nous attendions à un raz-de-marée de désinscriptions et à recevoir une volée de bois vert. L'abonnement est un très grand succès et l'évolution des inscriptions n'a pas cessé.

Voici un email d'un de nos lecteurs, que nous jugeons très représentatif, reçu le 24-04-2015 :
"Je comprends votre choix [passer à l'abonnement NLDR] mais il implique que je ne pourrais donc plus lire votre News. Certes 40 euros par an, ce n'est pas grand chose mais mis bout à bout, avec les autres dépenses, ce n'est jouable ni personnellement, ni par l'association que je représente qui se bat sans subvention pour financer ses activités et conserver ses salariés.

J'avoue que si j'avais des publicités pour financer mon fonctionnement, je prendrai car nos salariés sont des personnes extraordinaires, nos partenaires également et ceux qui dénoncent l'utilisation des pub sont également souvent les premiers à dénoncer les abonnements payants, ou ne jouent pas le jeu.

Je ne choisirai pas n'importe quelle pub bien entendu mais je trouve que vous aviez trouvé un bon équilibre. En plus, étant miraculeusement totalement hermétique aux messages de la pub, je suis totalement incapable de dire quelles publicités étaient diffusées !!! J'espère que l'expérience fonctionnera. Merci en tout cas pour la qualité des articles.
"

Si tous nos lecteurs ressemblent à celui-ci, nous sommes très heureux de faire notre métier à vos côtés.

Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Le lien de subordination au sein d'une association sportive

Le lien de subordination est l'un des éléments constitutifs du contrat de travail, avec bien sûr l'exécution d'une tâche sous l'autorité de l'employeur et la rémunération idoine.

Valorisation de l'action des bénévoles des associations en France

C'est un peu l'Arlésienne des différents gouvernements. Comment valoriser l'engagement bénévole dans les associations ? Vaste sujet qui ne cesse de rebondir en écho, un peu comme

Rupture conventionnelle : la Cour de cassation précise les cas litigieux

L'utilisation de la procédure de rupture conventionnelle reste un moyen prisé par les salariés et les employeurs pour mettre fin au contrat de travail. Et ce, malgré la mise en

Récapitulatif 2019 des nouveautés législatives pour le secteur associatif

En ce début décembre, il est bon de faire le récapitulatif des textes, lois, projets, etc. qui vont impacter la vie associative à partir de 2020. Un florilège 2019 pas toujours

La requalification d'un contrat de travail en mission bénévole : une nouveauté

Jusqu'à présent, la justice nous avait habitué à requalifier des missions de bénévolat en contrat de travail. Ce genre de requalification est même aujourd'hui une pratique

Réunion du bureau d'une association : le procès-verbal est-il obligatoire ?

En règle générale, lorsque l'on consulte les statuts d'une association, la mention "procès-verbal obligatoire après chaque réunion du bureau" n'apparaît que très rarement. Certes,

Bien rédiger le règlement intérieur de son association

Si le contrat d'association est un contrat de droit privé soumis au principe de liberté contractuelle, avec une rédaction libre des statuts, il est impératif que ceux-ci soient

Une association peut-elle sous-louer une salle communale mise à sa disposition ?

Vous pourriez penser que cette question est bien étrange. Or, elle reflète une réalité de plus en plus courante. Cette période de vaches maigres pour les associations, les pousse

La garantie jeunes bientôt cumulable avec une mission de service civique ?

Aujourd'hui, un jeune qui effectue une mission de service civique est exclu de facto du dispositif de la garantie jeunes. Ce qui est souvent très mal vécu par les intéressés et

Jurisprudence 2019 : les obligations d'une association organisatrice d'une manifestation

Que doit faire une association, organisatrice d'une manifestation festive ou pas, pour assurer la sécurité des participants et éviter les risques prévisibles ? La jurisprudence de

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Quand la ruche dit oui

La ruche qui dit oui est une entreprise commerciale française (Equanum SAS avec un agrément ESUS) issue de l'Économie collaborative au même titre que Uber, Rn&B et autres

Les Sentinelles de la Nature

L'idée est toute simple, encore fallait-il y penser. Nous avons presque tous un smartphone. Nous aimons tous nous promener dans la nature. Et nous sommes tous accablés de

Le baromètre de la fraternité en forte hausse

Les inondations dans le sud de la France nous font découvrir des images de désolation. Entre ceux qui ont tout perdu sauf la vie et ceux qui pleurent un proche disparu, les images

Le coeur des soignants

L'enfant pleure, allongé sur un brancard, dans le couloir neutre du CHU de Rennes. Dans quelques minutes, il sera endormi puis opéré. Ses parents n'ont pas pu l'accompagner

Le projet de Terminal 4 à l'aéroport de Roissy

Lors du sommet climat le 24 septembre 2019 à l'assemblée générale de l'ONU, le président de la République a fait un discours remarquable et remarqué sur les moyens de lutter

Mise au point du ministère de l'intérieur sur l'état du site RIPADP

Avec seulement 900 000 signatures à 128 jours de la date butoir fixée au 12 mars 2020, le Référendum d'initiative partagée peine à faire le plein. Est-ce un signe du désintérêt

A Saint-Etienne, souriez vous êtes écouté

On en apprend tous les jours. Alors que le très controversé projet de reconnaissance faciale du gouvernement français, ALICEM (1), fait l'objet d'un recours au Conseil d'Etat pour

Seine Aval : quand le silence cache un désastre écologique absolu

Le 3 juillet 2019 est un jour de grand départ en vacances. Les automobilistes qui roulent sur l'A14 découvre un lourd panache de fumée noire avec à sa base, des flammes

L'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui regarde le doigt

Quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt. Ce proverbe chinois illustre à merveille mon propos du jour. Comment ne pas voir, à défaut de bien comprendre, que

EuropaCity : une ZAD aux portes de Paris

Alors que la conscience de l'urgence climatique s'éveille peu à peu parmi nos concitoyens, une autre urgence pointe son nez aux portes de Paris : le projet EuropaCity. Urgence de

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Le rôle des retraités dans les instances dirigeantes des associations

Alors que la réforme des retraites s'avance à pas de loup depuis que la contestation gagne du terrain, il est utile de s'intéresser au rôle des retraités dans les instances

La réforme des retraites : c'est François Fillon qui en parle le mieux

Vous vous demandez sans doute ce que vient faire François Fillon dans la réforme actuelle des retraites. Réforme qui risque bien de mettre des millions de Français dans la rue.

Mesurer l'Impact Social d'une association : une évaluation malaisée et malhonnête

Selon l'Avise, grande papesse du concept d'impact social, "Evaluer son impact social permet de démontrer que son activité est utile pour la société, d'affirmer son identité,

Service civique : les premiers chiffres de la grande enquête d'ampleur 2017-2018

C'est sous l'impulsion de l'Agence du Service Civique que l'INJEP (Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire) a mené la première enquête statistique

BénévaLibre : le logiciel libre et gratuit pour faciliter la gestion des bénévoles

Quelle est la principale ressource d'une association ? Ce sont ses bénévoles naturellement. Et plus ils sont actifs en son sein, et mieux se porte la structure. Le bénévolat, par

Associations : voici une vraie vision décomplexée du malheur des autres

Il y a des jours où la lassitude nous gagne (on devrait dire nous perd) sans que l'on sache exactement pourquoi. La pluie trop forte ou un froid trop vif, une panne de voiture

180 responsables associatifs appellent à renforcer les moyens alloués au service civique

Il faut vouloir lire entre les lignes pour comprendre ce que l'appel des 180 responsables associatifs vise. Avec un titre volontairement provocateur : "Monsieur le Premier

Les conséquences pour les associations, les communes et les départements de la suppression de la taxe d'habitation

La suppression de la taxe d'habitation représente une perte de ressources pour les communes estimée à plus de 26 milliards d'euros. C'est le rapport "Bur-Richard" (1) qui donne ce

Ils vont privatiser nos routes nationales

Au mois de juin, nous annoncions que la privatisation de nos barrages hydroélectriques était engagée (1). Il s'agit maintenant de privatiser les routes nationales. Un décret,

Budget des sports 2020 : une hausse qui cache mal une baisse

La ministre des sports, Roxana Maracineanu, a présenté le budget de son ministère le 27 septembre dernier. Et c'est avec fierté qu'elle a annoncé, dans le cadre du projet de loi

Découvrir 10 autres articles