LettrAsso

Abonnez-vous

L'abonnement payant à LettrAsso vous permet de lire les articles réservés, dans un environnement protégé et sans publicité. Il propose également une veille juridique complète qui repose sur l'analyse des projets ou lois qui concernent le secteur associatif ainsi que la dernière jurisprudence.

Choisissez l'abonnement qui vous convient le

10 3 mois et 10 euros pour découvrir

L'abonnement Lettrasso 10 vous permet, pour 10 euros TTC, de bénéficier de 3 mois d'abonnement pour tous les articles en cours pendant cette période dans un environnement protégé et sans publicité. Il propose également une veille juridique ainsi que la dernière jurisprudence. Vous aurez ainsi accès à une information associative complète et hebdomadaire pendant 3 mois.
Depuis 1999 au service des associations

20 6 mois et 20 euros pour s'organiser

L'abonnement Lettrasso 20 vous permet, pour 20 euros TTC, de bénéficier de 6 mois d'abonnement pour tous les articles en cours pendant cette période dans un environnement protégé et sans publicité. Il propose également une veille juridique ainsi que la dernière jurisprudence. Vous aurez ainsi accès à une information associative complète et hebdomadaire pendant 6 mois.
Depuis 1999 au service des associations

40 12 mois et 40 euros pour tout savoir

L'abonnement payant à Lettrasso 40 vous permet de lire la totalité des articles réservés depuis 2002, dans un environnement protégé et sans publicité. Il propose également une veille juridique ainsi que la dernière jurisprudence. Vous aurez ainsi accès à une information associative complète et hebdomadaire pendant 12 mois..
Depuis 1999 au service des associations

Comparaison n'est pas raison

  Commander
10
Commander
20
Commander
40
Recevoir Lettrasso
Lire les articles non réservés
Accès à 3 mois d'articles réservés
Accès à 6 mois d'articles réservés
Accès à tous les articles réservés
Commenter les articles
Veille juridique
No pub (pas de publicité)
Mise en favoris des articles
Impression des articles
Voter pour les articles réservés
Alerte à chaque nouvelle parution
  Commander
10
Commander
20
Commander
40

Votre espace client en images

Cet espace est compatible smartphone et tablette

Cliquez sur les images ci-dessous

Conditions générales de vente de LettrAsso

La veille juridique

Vous recevez, en temps réel, une veille juridique complète, aussi bien pour les nouvelles lois et les décrets récents que pour les projets législatifs en cours.

No pub (pas de publicité)

Vous bénéficiez d'un espace privé libre de toute publicité, ce qui vous garanti le chargement rapide de vos articles et ce quelque soit la plateforme que vous utilisez.

Mise en favoris des articles

Vous pouvez mettre vos articles préférés en favoris afin de les retrouver très facilement.

Impression des articles

Vous pouvez imprimer vos articles préférés dans une configuration spéciale qui retire tout le formatage HTML

Alerte à chaque nouvelle parution

Vous êtes prévenu(e) par email à chaque nouvelle parution entre deux Lettrasso

Commenter les articles

Seul l'abonnement 40 vous permet de commenter tous les articles que vous souhaitez.

Confidentialité de vos données

Conformément à la loi Informatique et libertés vous disposez d'un droit d'accès aux données qui vous concernent, ainsi qu'un droit de modification ou de suppression de celles-ci (Art 34 à 38 de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978). Pour exercer ce droit, il vous suffit de nous écrire à partir du bouton contact sur le site. Les informations qui vous concernent sont destinées uniquement au traitement de votre abonnement. Votre email ne sera jamais ni vendu ni échangé.

Paiement sécurisé

Le tarif d’abonnement est indiqué en euros, toutes taxes comprises. Vous pouvez régler en toute sécurité par carte bancaire. Le paiement s'effectue via notre partenaire bancaire Hipay sur serveurs sécurisés via le protocole TLS 1.2 DigiCert SHA2 3Dsecure (1) Toutes les informations transmises sont cryptées et nous n'avons jamais accès à vos données bancaires.
(1) 3Dsecure est un protocole sécurisé de paiement sur Internet. Selon votre banque, vous devrez sans doute saisir, en plus du numéro de votre carte bancaire, de sa date d'expiration et de son code de sécurité, un code dynamique à usage unique qui vous sera envoyé par votre banque avec un SMS.

Identification sur votre espace client

Lors de la souscription de votre premier abonnement après avoir inscrit vos coordonnées, il vous sera demandé de créer un mot de passe. Il vous permettra de vous connecter à votre espace privé avec l'aide de votre adresse email en tant que pseudo.

Renouvellement ou résiliation

Le renouvellement ou la résiliation de votre abonnement ne peut se faire qu'à partir du dernier mois avant la date d'échéance. Un email de rappel vous sera envoyé durant cette période. Pour le renouvellement, vous devrez le faire au sein de votre espace privé, via le formulaire de paiement prévu à cet effet. La résiliation s'effectue en cliquant simplement sur le lien situé dans l'email de relance. Cela supprimera toutes vos données et fermera définitivement votre espace client.

Foire aux questions

Pour profiter de votre abonnement, vous devez pouvoir vous connecter à votre espace client, avec votre email et le mot de passe que vous avez créé lors de votre inscription. Si la connexion s'avère impossible, sachez que cela ne provient pas du service. En cas de panne, un message vous préviendrait d'une connexion impossible. Cela ne peut donc provenir que d'une erreur de saisie, d'une erreur de mot de passe ou tout simplement que votre navigateur n'accepte pas les cookies. Dans ce dernier cas, il faut modifier le réglage afin que les cookies soient bien gérés.

Un conseil pour une connexion réussie : vérifiez toujours la casse (majuscules ou minuscules) de votre mot de passe, 97% des connexions échouées proviennent de cette erreur.

Nous stockons les mots de passe en mode crypté sur le site, par souci de confidentialité. Nous ne pouvons donc pas vous le fournir de nouveau. Pour recevoir votre mot de passe si vous l'avez oublié, cliquez sur ce lien :

Il arrive souvent que des emails atterrissent dans les courriers indésirables de votre messagerie, même si ce n'était pas le cas la veille, et cela sans raison particulière. Nous n'avons malheureusement pas la main sur les paramétrages des services de messagerie.

Pour vous en assurer, vérifiez le dossier "Courrier indésirable" ou "spam" de votre messagerie. Vous pouvez aussi vous connecter directement à votre espace privé et effectuer le renouvellement via le formulaire prévu à cet effet.

Pour être certain de recevoir nos emails, ajoutez le mail admin@loi1901.com à votre carnet d'adresse afin de nous identifier comme un expéditeur reconnu par votre logiciel de messagerie.

Selon les messageries, les liens situés au sein d'un email peuvent ne pas fonctionner. Pour sortir de cette situation, veuillez effectuer un clic droit sur le lien et choisir "Ouvrir dans le navigateur". Cela fonctionnera sans problème.

Il arrive fréquemment que Lettrasso atterrisse dans les courriers indésirables de votre messagerie, même si ce n'était pas le cas la veille, et cela sans raison particulière. Nous n'avons malheureusement pas la main sur les paramétrages des services de messagerie. Pour vous en assurer, vérifiez le dossier "Courrier indésirable" ou "spam" de votre messagerie.

Si le problème ne vient pas de là et que votre adresse email est toujours abonnée, nous ne pouvons que vous conseiller de consulter les archives de Lettrasso. Nous envoyons la lettre chaque mardi, elle est donc archivée en même temps.

Pour être certain de recevoir Lettrasso, ajoutez le mail lettrasso@loi1901.com à votre carnet d'adresse afin de nous identifier comme un expéditeur reconnu par votre logiciel de messagerie.

L'abonnement à Lettrasso est toujours gratuit, il n'y a aucun changement avec l'arrivée de LettrAsso . Simplement, certains articles ne seront pas accessibles à la lecture et la veille juridique est maintenant réservée aux abonnés de LettrAsso .



Pour être certain de recevoir Lettrasso, ajoutez le mail lettrasso@loi1901.com à votre carnet d'adresse afin de nous identifier comme un expéditeur reconnu par votre logiciel de messagerie.

Rien de plus facile, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous :

Tout d'abord, nous vous remercions de votre intention. L'abonnement à LettrAsso ne peut se faire qu'à titre individuel. Vous pouvez donc abonner le président de cette association ou n'importe quel autre membre, mais pas l'association elle-même.

Du 01-10-2002 au 14-04-2015, tous les articles de Lettrasso étaient en accès gratuit. Au fil des ans, le travail que représente la sortie d'une Lettrasso est devenu de plus en plus "professionnel", et nos journalistes aussi. Le bénévolat a cédé la place au salariat. Juste évolution quand il s'agit de conserver une équipe qui est là depuis la première lettre.

Oui, mais comment financer ?

Nous avons, à partir de 2013, incité les lecteurs à cliquer sur des publicités. Nous pensions, naïvement, que si chaque abonné faisait un petit clic, cela pouvait permettre de boucler les salaires. Hélas, le nombre de clics s'est avéré inversement proportionnel au nombre de lecteurs... L'abonnement s'est donc imposé naturellement. Là encore, nous nous sommes trompés sur nos lecteurs. Nous nous attendions à un raz-de-marée de désinscriptions et à recevoir une volée de bois vert. L'abonnement est un très grand succès et l'évolution des inscriptions n'a pas cessé.

Voici un email d'un de nos lecteurs, que nous jugeons très représentatif, reçu le 24-04-2015 :
"Je comprends votre choix [passer à l'abonnement NLDR] mais il implique que je ne pourrais donc plus lire votre News. Certes 40 euros par an, ce n'est pas grand chose mais mis bout à bout, avec les autres dépenses, ce n'est jouable ni personnellement, ni par l'association que je représente qui se bat sans subvention pour financer ses activités et conserver ses salariés.

J'avoue que si j'avais des publicités pour financer mon fonctionnement, je prendrai car nos salariés sont des personnes extraordinaires, nos partenaires également et ceux qui dénoncent l'utilisation des pub sont également souvent les premiers à dénoncer les abonnements payants, ou ne jouent pas le jeu.

Je ne choisirai pas n'importe quelle pub bien entendu mais je trouve que vous aviez trouvé un bon équilibre. En plus, étant miraculeusement totalement hermétique aux messages de la pub, je suis totalement incapable de dire quelles publicités étaient diffusées !!! J'espère que l'expérience fonctionnera. Merci en tout cas pour la qualité des articles.
"

Si tous nos lecteurs ressemblent à celui-ci, nous sommes très heureux de faire notre métier à vos côtés.

Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Mise à disposition de locaux par une commune à une association : nouvelle jurisprudence

Le bouclage des budgets communaux devient, pour de très nombreux maires, un véritable casse-tête. Si les recette manquent, les charges s'alourdissent, et remplir les caisses est

Obtenir réparation d'un harcèlement sexuel au sein d'une association

Nos associations ne sont pas épargnées par le harcèlement sexuel. De nombreuses femmes se plaignent de mains baladeuses, de regards lourds, de soumission à la "promotion canapé"

Les relations entre les associations et les collectivités locales - Partie 3 Les mises à disposition

Lorsqu'une irrégularité est commise, dans le cadre d'une relation avec une association, la responsabilité d'une collectivité locale peut-être retenue. Il en va de même pour ses

Comment lutter contre la censure envers les associations sur les réseaux sociaux ?

Depuis une bonne année, les collectifs et les associations subissent une censure réelle sur les réseaux sociaux. Comptes bloqués ou fermés, textes censurés, tweets "perdus",

Le point sur l'obligation d'adhésion à une fédération sportive pour les membres d'une association affiliée

L'article L. 131-6 du code du sport précise (1) que "La licence sportive est délivrée par une fédération sportive ou en son nom. [...] Les statuts des fédérations sportives

Au mois de mai fleurissent les textes législatifs pour le secteur associatif

Ce mois de mai nous propose - ou nous impose - un certain nombre de textes législatifs qui concernent les associations. Entre mars et mai, ce ne sont pas moins de sept

Les relations entre les associations et les collectivités locales - Partie 2 La gestion associative

Lorsqu'une irrégularité est commise, dans le cadre d'une relation avec une association, la responsabilité d'une collectivité locale peut-être retenue. Il en va de même pour ses

Fonds de dotation et commissaire aux comptes : un couple toujours légitime ?

L'article 140 de la loi du 4 août 2008 (1) et l'ordonnance 2016-315 du 17 mars 2016 (2), stipulent qu'un fonds de dotation doit nommer au moins un commissaire aux comptes et un

La chute des dons aux associations atteint sa côte d'alerte

Les associations tirent la sonnette d'alarme. Les dons seraient en très forte baisse en 2018. La moyenne recensée est d'au moins 9,5 % par rapport à 2017. Les causes sont connues.

Les relations entre les associations et les collectivités locales - Partie 1

Lorsqu'une irrégularité est commise, dans le cadre d'une relation avec une association, la responsabilité d'une collectivité locale peut-être retenue. Il en va de même pour ses

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

L'Eurovision : une vision de l'Europe ?

J'ai l'âge d'avoir assisté à la retransmission du Grand Prix de l'Eurovision qui a vu la française Marie Myriam l'emporter avec sa chanson "L'oiseau et l'enfant" en 1977. Et je

Pourquoi - petit à petit - la solidarité remplace-t-elle la fraternité ?

Pourquoi - petit à petit - la solidarité remplace-t-elle la fraternité ? La question mérite d'être posée. La fraternité n'est-elle pas l'une des trois composantes de la devise de

Un déroulé de la France depuis la fenêtre d'un train

Prendre un TGV tôt le matin sous un ciel gris et bas, avec des traces de nuit qui flottent encore sur les quais encombrés d'une France embrumée. Paris, capitale du pays ? Et

Quand Victor Hugo nous parlait de la France

L'endroit sent l'humidité et la terre mouillée. Dans les arbres, un vent tenace lance ses griffes acérées sur les lourdes feuilles des tilleuls centenaires. Sur le mur, comme à

Une si douce France

Pour les lecteurs plus proches de la soixantaine, vous vous souvenez sans doute de l'affiche électorale de François Mitterrand en 1981. On y voyait le visage marmoréen du

Les Cloches de Notre Dame de Paris

Comme tout le monde, j'ai beaucoup pleuré hier au soir devant l'inimaginable spectacle d'une forêt qui brûle. Celle-ci avait poussé sous une toiture de plomb faite de 1326 tables

Les retraités doivent-ils être sages ?

Le président de la République a demandé à Mme Geneviève Legay (1), porte-parole d'Attac gravement blessée par une charge de policiers à Nice le 23 mars dernier, de faire preuve

Voyage au centre d'un cerveau

Il est de coutume, le 1er avril, dans la presse, (oui, le poisson dans le dos est passé de mode - les plus anciens comprendront) de lâcher une fausse info au milieu du flot

Une vieille dame indigne de...compassion

Le samedi 16 mars, le restaurant Le Fouquet's était en feu sur les Champs Elysées. Les plateaux de télévision virent alors une kyrielle de bonnes âmes s'offusquer d'une telle

L'étrange obstination à vouloir vendre nos bijoux de famille

Le grand débat vient à peine de se terminer. Notre pays a donc débattu. On pouvait, naïvement, imaginer qu'une trêve législative aurait lieu pendant ce temps d'échanges, puisque

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Le bénévolat : évolution et tendances fortes 2010 2019

Depuis l'année 2010, France bénévolat (1) nous propose son baromètre de l'évolution du bénévolat (pour les années 2010, 2013, 2016 et 2019). Une réalisation confiée à l'IFOP avec

Et la Nef va : une coopérative qui fait du bien à l'Economie Sociale et Solidaire

Alors que la gouvernance d'une mutuelle comme la Macif pose question (1) tant les rémunérations des dirigeants et administrateurs du groupe ont explosées, il y a des coopératives

Vers une remise en cause des frais bancaires appliqués par les banques ?

Au mois de février dernier, une étude menée par l'association 60 millions de consommateurs et par l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF), a révélé la mise en place

La reconstruction de Notre Dame passe en vitesse accélérée

Le monde entier a vécu l'incendie de Notre Dame de Paris comme une énorme catastrophe. De tous les pays sont venus des témoignages de solidarité avec la ville de Paris et sa

Une Agence Nationale du Sport : pour quoi faire exactement ?

L'arrêté du 20 avril 2019 porte approbation de la convention constitutive du groupement d'intérêt public dénommé "Agence nationale du sport" (1). Et ce malgré l'avis défavorable

Les associations sont la colonne vertébrale de la France

Les associations sont la colonne vertébrale de la France. Pas un seul secteur d'activité qui ne soit accompagné par une association. Nos structures sont l'alpha et l'oméga de

Selon les associations, le phénomène sectaire augmente de façon inquiétante en France

La définition de la secte est encore floue. Ce mot provient de deux mots latins "secare" qui veut dire couper et "sequi" qui signifie suivre. On sait qu'une secte fonctionne avec

Une application pour saisir en ligne le juge administratif

Télérecours citoyens, tel est son nom. Son rôle ? Contester les actes de l'administration devant un juge administratif, que ce soit un tribunal administratif, la cour

Fraude fiscale : on achève bien les enquêteurs

Selon un rapport du syndicat Solidaires-Finances publiques (1), le montant total de l'évasion fiscale s'élève à 100 milliards d'euros par an. Le ministre de l'Economie et des

Lutte contre l'obsolescence programmée : une association en première ligne

Nos associations sont partout et de tous les combats. Il semble donc naturel d'en trouver une qui fait de la lutte contre l'obsolescence programmée, un objectif de première

Découvrir 10 autres articles