Les actualités associatives


La défaite de la musique

La fête de la musique est née le 21 juin 1982, jour symbolique du solstice d'été, le plus long de l'année dans l'hémisphère Nord. Maurice Fleuret, directeur de la musique et de la danse au ministère de la Culture, pose les fondements d'une nouvelle conception : "La musique sera partout et le concert nulle part, ce sera une libération sonore, une ivresse, un vertige qui sont plus authentiques,

Lire la suite...

Vente des Aéroports de Paris : comme un avion sans aile

De très nombreuses associations nous ont demandé de nous prononcer sur la proposition de loi référendaire intitulée : "Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris" (1). C'est sans surprise que nous appelons nos abonnés à signer la pétition qui doit recueillir 4 717 396 millions de signatures, soit 10% du corps

Lire la suite...

Elles ferment sans crier gare

Au début, parce qu'il y a toujours un début à tout, les trains ne s'arrêtent presque plus. Un au petit matin, parfois encore un à midi et puis celui du soir. Difficile alors d'y croiser des gens qui réussissent ou qui ne sont rien tant il devient difficile d'en croiser. Et impossible de trouver un chef de gare puisque dans le meilleur des cas, il a été remplacé par un distributeur automatique de

Lire la suite...

Les lapsus des femmes et des hommes politiques

En ce printemps étrangement agité, il est peut-être temps de faire une pause en se penchant sur les lapsus de nos politiques. Le mot d'abord, qui nous vient du latin Labor qui signifie "trébucher, glisser". Puis les raisons qui sont à trouver dans une langue de bois qui oblige les acteurs politiques à faire très attention à ce qu'ils disent. Une contrainte que le lapsus fait exploser comme une

Lire la suite...

Quand le nom de ma commune fait rire

Quand on arrive à Vatan (36 150), on peut craindre un accueil polaire. Mais est-ce que la vie est plus drôle à Marans (17 230), plus sexy à Corps Nuds (35 150), plus tendre à Coubisou (12 190), plus cassante à Bouzille (49 530), plus aguichante à Bellebrune (62 142) et plus stupide à Andouille (53 240) ? Que la commune de Poil (58 170) se rapproche de celle de Saint-Barbant (87 330) passe encore,

Lire la suite...

L'Eurovision : une vision de l'Europe ?

J'ai l'âge d'avoir assisté à la retransmission du Grand Prix de l'Eurovision qui a vu la française Marie Myriam l'emporter avec sa chanson "L'oiseau et l'enfant" en 1977. Et je dois avouer que la dernière fois où j'ai été piégé par cette "fête de la chanson européenne" date de 1988 avec Gérard Lenorman qui termina à la 10ème place. Mais pour la rédaction, cela faisait de moi un "spécialiste" de

Lire la suite...

Pourquoi - petit à petit - la solidarité remplace-t-elle la fraternité ?

Pourquoi - petit à petit - la solidarité remplace-t-elle la fraternité ? La question mérite d'être posée. La fraternité n'est-elle pas l'une des trois composantes de la devise de la République française : "Liberté, Egalité, Fraternité" ? Que serait notre devise si elle devenait "Liberté, Egalité, Solidarité" ? Aurait-elle encore tout à fait le même sens ? Et pourtant, depuis environ 25 ans, le

Lire la suite...

Un déroulé de la France depuis la fenêtre d'un train

Prendre un TGV tôt le matin sous un ciel gris et bas, avec des traces de nuit qui flottent encore sur les quais encombrés d'une France embrumée. Paris, capitale du pays ? Et comment ! Nos gares en sont l'un des signes forts. De Montparnasse à la Gare de Lyon, toutes les voies commencent là, aucune n'est traversante. Centre de la toile, Paris s'impose en araignée suprême dévorant ce qui s'approche

Lire la suite...

Quand Victor Hugo nous parlait de la France

L'endroit sent l'humidité et la terre mouillée. Dans les arbres, un vent tenace lance ses griffes acérées sur les lourdes feuilles des tilleuls centenaires. Sur le mur, comme à regret, des visages émaciés apparaissent dans le masque étonné de la mort trop tôt reçue. La mousse juteuse baigne déjà les pieds d'une mater dolorosa toute de pierre vêtue. Le bouquet est si petit... Tâche rouge pâle,

Lire la suite...

Une si douce France

Pour les lecteurs plus proches de la soixantaine, vous vous souvenez sans doute de l'affiche électorale de François Mitterrand en 1981. On y voyait le visage marmoréen du candidat, le regard tourné vers l'horizon, serein. Et derrière lui, un petit village du Morvan, Sermages dans la Nièvre, dominé par une église. Et en toutes lettres, le slogan "La force tranquille" se détachant en blanc dans le

Lire la suite...

Les Cloches de Notre Dame de Paris

Comme tout le monde, j'ai beaucoup pleuré hier au soir devant l'inimaginable spectacle d'une forêt qui brûle. Celle-ci avait poussé sous une toiture de plomb faite de 1326 tables de 5 mm d'épaisseur pesant 210 tonnes. Le tout reposant sur une dentelle de pierres qui affiche 850 ans au compteur. Pour ne pas tomber dans les superlatifs encombrants, disons simplement que la vieille dame est encore

Lire la suite...

Les retraités doivent-ils être sages ?

Le président de la République a demandé à Mme Geneviève Legay (1), porte-parole d'Attac gravement blessée par une charge de policiers à Nice le 23 mars dernier, de faire preuve d'un peu plus de sagesse. Nonobstant l'indélicatesse du propos, mais nous y sommes habitués, si les retraités devenaient sages, la France se porterait bien mal. Que seraient les associations sans eux ? Et nos mairies ?

Lire la suite...

Voyage au centre d'un cerveau

Il est de coutume, le 1er avril, dans la presse, (oui, le poisson dans le dos est passé de mode - les plus anciens comprendront) de lâcher une fausse info au milieu du flot habituel. Mais dans cette période de "fake news", on a plutôt l'impression que le 1er avril se multiplie par 365. Nous avons donc décidé, pour rire un peu, de vous proposer une phrase prononcée par M. Ismaël Emelien, ex

Lire la suite...

Une vieille dame indigne de...compassion

Le samedi 16 mars, le restaurant Le Fouquet's était en feu sur les Champs Elysées. Les plateaux de télévision virent alors une kyrielle de bonnes âmes s'offusquer d'une telle violence. On pouvait alors partager ce sentiment. Une semaine plus tard, Madame Geneviève Legay, militante associative pacifiste, est la victime "collatérale" d'une charge policière à Nice. Les mêmes âmes viennent nous

Lire la suite...

L'étrange obstination à vouloir vendre nos bijoux de famille

Le grand débat vient à peine de se terminer. Notre pays a donc débattu. On pouvait, naïvement, imaginer qu'une trêve législative aurait lieu pendant ce temps d'échanges, puisque le chef de l'Etat est supposé faire une synthèse des remontées et de prendre en compte les plus majoritaires. Mais il n'en a rien été. La privatisation d'ADP, de FDJ et d'Engie a été votée avec la loi PACTE qui encapsule

Lire la suite...

La paire de lunettes de trop

Que se passe-t-il dans la tête d'un homme qui a passé son samedi à arrêter, taper, cogner, éborgner, mutiler des gens qui lui ressemblent en bien des points, à commencer par la fiche de paie. Peut-on rentrer chez soi ou bien à la caserne, embrasser sa femme et ses enfants et passer à table tranquillement après avoir traîné par les cheveux, sur plus de 100 mètres, une jeune femme au seul crime

Lire la suite...

Une lettre de Paris

En mai 68, le Préfet de police de Paris, Maurice Grimaud, a décidé que le maintien de l'ordre ne devait pas anéantir des vies. Il succédait à ce poste à un certain Maurice Papon (1) de triste réputation (2). Deux hommes, deux conceptions du maintien de l'ordre. Le 29 mai 1968, devant la montée de la violence et la crainte d'apprendre la mort de manifestants sous les coups de policiers, il écrit

Lire la suite...

Des armes silencieuses pour des guerres sans bruits

Nous empruntons le titre de cet article à M. Lyle Hartford Van Dyke (1), auteur américain plutôt controversé, voire sulfureux. Peu importe, l'objet ici, n'est pas de rendre hommage à ses théories ni de verser dans un complotisme débridé, ce n'est pas le genre de la maison. En revanche, il est intéressant d'analyser certains de ses écrits, qui datent de 1979, et de les confronter avec notre

Lire la suite...

Ne laissez personne dénaturer ce que vous êtes

Lettrasso m'a demandé un article à leur remettre avant lundi midi. Et nous sommes dimanche. Et bien sûr, je n'ai pas ou peu d'idées. Faire le point sur les attentes des associations ? Elles sont si nombreuses et si peu prises en compte. Et puis, là, sur mon écran de télévision, apparaît des policiers coincés dans leur voiture qui subissent un caillassage en règle de la part d'énergumènes masqués,

Lire la suite...

Street Medic : le bénévolat de tous les dangers

Le journaliste américain, qui écrit en France sous le pseudo de "Mon Oncle d'Amérique" (1) nous a envoyé un article sur le rôle indispensable des "Street Medic" (2) dans les cortèges des manifestations des "Gilets Jaunes". Son témoignage est poignant. Lui, qui vient d'un pays où la violence est quotidienne, est effaré par la méthode de maintien de l'ordre utilisée dans le nôtre. Il a suivi un

Lire la suite...

Du pouvoir sans visage au visage sans pouvoir

En 2012, au Bourget, le candidat François Hollande déclarait : "mon véritable adversaire n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc pas élu, et pourtant il gouverne". Bref excès de lucidité vite envolé. Le président de la République actuel a un visage. Celui de M. Macron. Mais quel est exactement son pouvoir ? Le mouvement des Gilets

Lire la suite...

Le revenu universel d'activité ou comment rendre illégitime un concept

Lors de notre veille au service des associations, nous avons vu passer un décret intéressant. Il porte le joli nom de "décret instituant un rapporteur général à la réforme du revenu universel d'activité" (1). Son objet est de créer le poste de rapporteur général placé auprès de la ministre des solidarités et de la santé. Son rôle sera de préparer la mise en oeuvre de la réforme du RUA. Le

Lire la suite...

Depuis 1999 au service des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Votre site internet complet à un prix associatif