Lettrasso modification - désabonnement


A lire avant de vous désinscrire : [Cliquez-moi pour vous désinscrire]

Certains d'entre vous, abonnés à Lettrasso (qui compte aujourd'hui 101 189 fidèles qui reçoivent cette lettre d'information associative chaque semaine) m'envoient parfois un mail en m'indiquant qu'ils n'ont jamais demandé à être inscrits à cette lettre et qu'ils ne comprennent pas pourquoi ils la reçoivent.

Parfois, ce sont des mails courtois, parfois moins ;-)

Il faut, je pense, mettre les choses au clair : Je n'ai JAMAIS abonné une personne à cette lettre à son insu et contre son gré.

Franchement, je râle assez contre les dizaines de messages non sollicités qui m'arrivent chaque jour, issus de bases techniques de spam pour ne pas m'abaisser moi-même à ce type de sous-stratégie, inutile de surcroît !

Donc, si vous êtes abonné à Lettrasso et que vous n'étiez pas au courant, c'est que :

  • vous êtes venu sur le site Loi1901.com et vous avez indiqué votre adresse e-mail par inadvertance dans le formulaire d'abonnement (eh oui, ça arrive...).
  • un(e) ami(e) vous a abonné sans vous le dire (cela arrive également...). Essayez de vous renseigner auprès de vos connaissances pour savoir si ce n'est pas le cas.
  • votre association est inscrite à l'Intranet du site et de ce fait, l'inscription à Lettrasso est obligatoire.

Dans tous les cas de figure, vous avez dû recevoir un e-mail de confirmation lors de votre abonnement.

En tout état de cause, il est clair que vous n'avez JAMAIS été abonné à l'insu de votre plein gré...

Bien cordialement,
Denis Gauthier-Grandin
Directeur de la publication de Lettrasso

Gestion de Lettrasso


Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 065 associations inscrites

L'annuaire des 29 065 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 261 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]